La communauté DeFi prévoit une action contre Andre Cronje pour le piratage d’Eminence

Partager l’article
EN BREF
  • Une campagne de financement a été lancée dans le but de démarrer une action contre le fondateur de Yearn Finance.

  • Les membres mécontents de la communauté DeFi demandent une compensation pour le piratage d'Eminence.

  • Andre Cronje, fondateur de Yearn Finance, s'est retiré des réseaux sociaux suite aux critiques.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Un rapport a été publié ce week-end, affirmant que des membres de la communauté crypto et finance décentralisée (DeFi) prévoient d’agir contre le fondateur de Yearn Finance, Andre Cronje, et les membres de son équipe. Le tumulte a commencé à cause du piratage d’Eminence qui a entraîné la perte de plusieurs millions de dollars en fonds crypto.



Fin septembre, Andre Cronje a tweeté quelques teasers concernant un projet qu’il développait pour une économie “multiverse” de jeu appelée Eminence Finance. À l’époque, M. Cronje a déclaré que les contrats intelligents avaient été déployés sur Ethereum, mais que le système n’était pas encore opérationnel avant trois semaines.

Quelques heures après le tweet, la plateforme Eminence, basée sur des jetons non fongibles, avait attiré environ 15 millions de dollars de la part des fournisseurs de liquidités de la DeFi, poussés par la FOMO. Les fonds se sont ainsi entassés dans les contrats intelligents non testés et non vérifiés de l’EMN.



Quelques heures plus tard, Cronje a découvert que les contrats avaient déjà été piratés pour la totalité des 15 millions de dollars. Le hacker a remboursé 8 millions de dollars sur son compte de déploiement suite à un certain nombre de menaces en ligne, mais il lui restait encore 7 millions de dollars à rendre.

Un a été créé sur le site medium par des membres mécontents de la communauté DeFi qui financent un procès contre Cronje, ainsi que par les membres de l’équipe Kirby et Banteg sur le scandale des EMN au nom des victimes.

Les dons sont demandés en ETH, avec une campagne de 30 jours qui s’achèvera le 9 novembre 2020. Le courrier, qui a été rédigé de manière anonyme, indique également qu’un snapshot sera pris à la fin de la campagne de financement de la foule pour créer une fork du YFI et un airdrop de 50% de l’approvisionnement aux donateurs.

Les 50% restants seront envoyés par airdrop aux victimes du scandale de l’EMN. Nous allons créer un nouvel écosystème DeFi, mais sans mauvais acteurs.

Alors que Cronje lui-même a explicitement déclaré que le code n’était pas prêt et n’avait pas encore été audité, les deux autres membres de l’équipe ont commencé à en faire la promotion et ont même vendu les nouveaux jetons sur Uniswap, d’après l’article. Il y est conclus : “Au mieux, c’était un lancement viral qui a mal tourné, au pire, c’était un coup organisé”.

Comme le rapporte BeInCrypto, Cronje s’est distancé des réseaux sociaux au cours du week-end, suite à de dures critiques en rapport avec le fiasco Eminence. Il a cependant déclaré qu’il “continuait à travailler”.

Le jeton de Yearn Finance, YFI, a pris une raclée la semaine dernière, avec une chute de 70% à partir de son pic à 12 500$. Il a toutefois récupéré une partie de ses pertes au cours du week-end.

Au moment de la mise en page de cet article, le YFI s’échangeait à 16 420 dollars.

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

The opinion of BeInCrypto staff in a single voice.

SUIVRE CET AUTEUR