France : Ledger veut aider l’entreprise MicroStrategy à sécuriser ses 38 000 bitcoins

Partager l’article
EN BREF
  • Ledger propose d'aider l'entreprise MicroStrategy à sécuriser ses 38 000 Bitcoin (BTC).

  • Ledger Vault fournit l’infrastructure technologique aux entités souhaitant stocker des cryptomonnaies.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Ledger propose son aide à MircoStrategy

Le fabricant français de matériel de stockage de cryptomonnaie est surtout connu pour ses hardware wallet pour les particuliers. Toutefois, la firme propose également une solution pour les entreprises et les institutionnels souhaitant stocker et sécuriser des cryptomonnaies.


Pour rappel, MicroStrategy est une société cotée au Nasdaq qui a acheté plus de 38 000 BTC ces deux derniers mois. C’est l’équivalent de 425 millions de dollars en Bitcoin qui ont été intégrés au bilan comptable de cette entreprise de 3000 employés.

Plus récemment, l’entreprise Square a acheté 4700 BTC et a même publié un document détaillant le processus de l’opération. Nous pouvons apprendre que la société fondée par Jack Dorsey a développé un framework open source en interne baptisé SubZero pour sécuriser ses bitcoins.


 

Comment sécuriser une telle quantité de BTC ?

Jean-Michel Pailhon, Vice-président produit chez Ledger, a donné plus de détails sur la sécurisation d’une telle quantité de bitcoins.

Il a déclaré que l’une des premières étapes est de décider combien de personnes sont impliquées dans l’autorisation des transactions ; une configuration classique nécessite 2 signatures sur 3. Par exemple, le PDG, le directeur financier et un avocat détiennent une partie de la signature. Toutes les clés privées sont stockées sur un Harware Security Modules (HSM). Cet outil a déjà été utilisé pendant des décennies pour sécuriser des données.

 

De plus, certaines parties de ses clés privées peuvent être conservées dans plusieurs coffres-forts physiques.

Ainsi, si un dirigeant de l’entreprise souhaite initier une transaction alors celui-ci se connecte à Ledger Vault et saisit la transaction souhaitée. Puis une notification est envoyée aux trois signataires. Pour l’approuver, ils doivent connecter leur wallet physique Ledger Blue à leur ordinateur.

Jean-Michel Pailhon a précisé que Ledger fournit la technologie de conservation et s’occupe de l’infrastructure HSM, le client est le seul propriétaire de ses actifs.

Infrastructure de la solution Ledger Vault – Source : Ledger

MicroStrategy a publiquement reconnu les risques associés à la détention de plusieurs milliers de BTC :

Bien que nous détenions la majeure partie de nos bitcoins auprès de dépositaires réglementés, une faille de sécurité ou une cyberattaque peut entraîner une perte partielle ou totale de nos actifs.

Share Article

J’ai commencé à découvrir les bases de la technologie blockchain et Bitcoin avec la publication de Satoshi Nakamoto : A Peer-to-Peer Electronic Cash System. L’aspect disruptif et controversé du sujet m’a rapidement passionné !

SUIVRE CET AUTEUR