Sword France devient validateur de la blockchain Tezos (XTZ)

Partager l’article
EN BREF
  • Sword Group va participer au fonctionnement de la blockchain Tezos.

  • Le laboratoire Nomadic Labs a participé au projet en apportant son expertise technologique.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Sword France va devenir validateur des transactions de la blockchain Tezos (XTZ). Sword est spécialisé dans l’édition de logiciels et la gestion de projets informatiques.


Sword s’implique dans Tezos

En devenant boulanger de la blockchain Tezos, Sword France rejoint plus de 400 bakers à travers le monde qui participent à la sécurisation du réseau.


Cette collaboration fait suite à une annonce récente de la filiale EDF, Exaion, qui est également devenue un boulanger de la blockchain Tezos.

Michel Mauny, Président de Nomadic Labs, a déclaré :

L’écosystème Tezos est l’un des plus actifs dans le monde aujourd’hui et nous sommes heureux que des entreprises comme Sword France et EDF aient choisi de rejoindre le cœur de Tezos

Communiqué de presse – Nomadic Labs

Le mois dernier, Sword a également lancé Tezos DigiSign, une solution open source pour signer, stocker et vérifier numériquement des documents sur la blockchain Tezos.

Explications du Liquid Proof-of Stake

Tezos utilise un consensus de validation Liquid Proof-of-Stake (LPoS) et les mineurs de XZT sont appelés des « Bakers ».

Ainsi, les blocs sont créés par un baker choisi au hasard qui est approuvé puis validés par le reste du réseau. Sword Group devra bloquer une certaine quantité de Tezos pour pouvoir participer à ce processus de validation.

Share Article

J’ai commencé à découvrir les bases de la technologie blockchain et Bitcoin avec la publication de Satoshi Nakamoto : A Peer-to-Peer Electronic Cash System. L’aspect disruptif et controversé du sujet m’a rapidement passionné !

SUIVRE CET AUTEUR