Cardano (ADA) reporte le hard fork Vasil afin de corriger plusieurs bugs

Partager l’article
EN BREF
  • Input Output Global (IOG) a annoncé le report de Vasil, la mise à niveau de Cardano qui devait faire passer le réseau dans sa nouvelle ère "Basho".

  • La mise à jour aura probablement lieu lors de la dernière semaine de juillet.

  • Ce report est dû à l'existence de "sept bugs encore à corriger pour compléter le travail".

  • promo

    Discutez des sujets les plus brûlants avec des traders et la communauté crypto sur Telegram S’abonner

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

L’équipe de développement de Cardano (ADA) a retardé le hard fork Vasil, ce, en raison de sept bugs à corriger et afin de “disposer de plus de temps pour les tests”.

Par le biais d’un communiqué officiel, Input Output Global (IOG) a annoncé le report de Vasil, la mise à jour de Cardano censée faire évoluer le réseau vers l’ère “Basho”.

“Nous avons à ce jour réussi à passer la majorité (environ 95 %) de nos scripts de test Plutus V2. Cependant, quelques éléments doivent encore être exécutés pour confirmer que tout fonctionne comme prévu. Nous avons déterminé que nous aurons besoin pour cela de quelques jours supplémentaires”.

Le hard forkVasil“, inspiré du nom de l’ambassadeur du projet, Vasil Dabov, devait être achevé ce mois-ci. Il aurait donc été retardé en raison de l’existence de “sept bugs à corriger avant d’achever le travail”.

“Après réflexion, nous avons décidé de ne pas soumettre la proposition de mise à jour du hard fork au testnet aujourd’hui, ceci afin de bénéficier de plus de temps pour les tests.”

L’équipe est face à son travail le plus complexe à ce jour

IOG explique également que le programme de développement et d’intégration de Vasil s’avère être le plus complexe à ce jour :

“Il s’agit d’un processus difficile qui exige non seulement un travail important de la part des équipes centrales, mais aussi une coordination étroite de l’ensemble de l’écosystème.”

À ce sujet, Input Output Global note que la décision finale sur le hard fork de Vasil sera prise sur la base de 3 critères clés :

  • Aucun problème critique à régler au niveau du nœud (y compris le registre, le CLI, le consensus, etc…) ou sur la base d’un audit interne.
  • L’analyse comparative et l’analyse du coût de la performance doivent être acceptables.
  • La communauté (y compris les exchanges et les projets dApp) a été correctement informée et a eu suffisamment de temps pour se préparer à l’événement du hard fork combinatoire.

Dans cette optique, IOG et la Fondation Cardano ont convenu d’une nouvelle date cible pour le testnet du fork, à savoir fin juin.

Ensuite, un délai de quatre semaines sera accordé aux exchanges et aux SPO pour effectuer tout travail d’intégration et de test nécessaire. Cette démarche s’avère sensée et ne doit pas être précipitée :

“Ainsi, l’hypothèse de travail devrait maintenant consister en un hard fork du mainnet Cardano qui aura lieu au cours de la dernière semaine de juillet.”

Vasil est le hard fork le plus important de Cardano depuis le lancement d’Alonzo, qui a eu lieu en septembre dernier, et fait partie de la transition de l’ère Goguen à l’ère Basho. Cette dernière est qualifiée “d’ère d’optimisation, d’amélioration de l’évolutivité et de l’interopérabilité du réseau”.

Basho aura ainsi pour but d’améliorer les performances intrinsèques de Cardano, ce pour une prise en charge optimale des applications DeFi.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Luis es un joven venezolano que cree decididamente en el espacio cripto como la nueva economía liberadora del Siglo XXI. Habitante de la ciudad de Guarenas y, desde el 2019, contribuye apasionadamente con la traducción y escritura de noticias sobre criptomonedas. Licenciado en Educación en Ciencias Naturales (Cuba, 2012) y Magister en Educación Ambiental (Venezuela, 2018) Le gustan los idiomas y apoya el concepto de la educación continua y permanente.

SUIVRE CET AUTEUR