Voir plus

Binance dans la tourmente : CZ fait le point sur le FUD

5 mins
Mis à jour par Matias Calderon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Malgré ses récents problèmes, le PDG de Binance, Changpeng Zhao, assure les utilisateurs de la stabilité et de la liquidité de la plateforme.
  • Dans son contexte actuel de litiges et d'enquêtes, Binance reste pourtant en tête des volumes échangés des plateformes crypto.
  • Changpeng Zhao a souligné que sa bourse n'avait pas rencontré de problèmes de liquidité même lorsqu'elle a été confrontée à des retraits massifs.
  • promo

Plusieurs cadres supérieurs de la plateforme Binance ont récemment quitté le navire, parmi lesquels l’avocat général Hong Ng, le responsable de la stratégie Patrick Hillmann et le vice-président principal chargé de la conformité Stephen Christie. Que se passe-t-il chez Binance ?

Cette réduction du nombre de postes de direction a suscité des inquiétudes quant à l’état de Binance, qui se trouve actuellement au cœur d’un conflit juridique avec la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis.

Cependant, le PDG de Binance, Changpeng Zhao, continue de rassurer ses clients et investisseurs, ayant récemment commenté les rumeurs négatives sur son entreprise via X (Twitter)

Binance se targue toujours de la meilleure liquidité du marché

Les analystes de Kaiko ont examiné l’état des huit plus grandes bourses d’échange dans le secteur des actifs numériques. Comme on peut le voir dans le graphique ci-dessous, la position qu’occupe Binance en tant que plateforme leader du marché s’avère assez bonne.

trading crypto
Changpeng Zhao s’appuie sur un graphique de Kaiko. Source: X (Twitter)

La plateforme, dirigée par Changpeng Zhao, représente ainsi 64,3 % du volume total des échanges et 30 % de la profondeur totale du marché. Pour rappel, la profondeur du marché correspond au montant requis dans une position qui modifiera le taux de change d’un actif donné de 1 %. Binance peut donc se targuer de disposer de la meilleure liquidité du secteur.

Changpeng Zhao évoque les hauts et les bas récents de la bourse crypto

Dans son post, Changpeng Zhao a ainsi souligne la performance continue de la plateforme Binance en dépit de l’adversité :

“Il y a eu une foule de nouvelles négatives et de rumeurs, de procès, de fermetures de canaux de financement, de développement de produits, de rotation du personnel, de scam exit, ect.. Devinez ce qu’il n’y a pas ? Aucun problème de liquidité. Tous les retraits (et dépôts) sont traités correctement. Tous les fonds des clients sont sûrs et sécurisés à 100 %”

Il convient de rappeler que l’effondrement de la bourse crypto FTX est survenu précisément lorsque cette plateforme n’a pas pu supporter l’afflux de retraits d’actifs numériques de ses clients. La direction de l’entreprise a alors tenté d’attirer les liquidités de ses concurrents, parmi lesquels Binance.

Retrouvez notre reportage complet sur la chute de FTX .

Les amateurs de crypto craignent désormais que cette situation ne se reproduise avec Binance, bien qu’il semble qu’il n’y ait aucune raison à cela.

Cependant, les problèmes ne s’arrêtent pas là. Le 31 août, notamment, Binance a annoncé la fin de son support du stablecoin BUSD. Il s’agit là de la conclusion logique suite à la pression prolongée exercée par la SEC sur Paxos, la société émettrice de ces jetons.

En parallèle, il y a quelques jours, on a appris que la plateforme de jetons non fongibles (NFT) de Binance cesserait de prendre en charge les jetons uniques basés sur le réseau Polygon, ce d’ici la fin du mois de septembre. Elle ne permettra alors plus que l’interaction avec les NFT basés sur Ethereum, BNB Chain et Bitcoin.

Binance fait également l’objet de multiples enquêtes de la part des régulateurs du monde entier. En mars, la Commodity Futures Trading Commission (CFTC) des États-Unis a notamment intenté une action en justice contre la société pour violation des règles relatives au commerce des produits dérivés.

Par ailleurs, en juin, Binance a entamé un litige avec la SEC à la suite d’allégations de transactions sur des titres non enregistrés et d’utilisation des fonds des clients à des fins d’enrichissement personnel des dirigeants de la plateforme.

Le cas de Binance expliqué par Cris Kubli de BeInCrypto

Bien sûr, dans de telles circonstances, il semble normal que CZ doivent rassurer ses partisans de plus en plus souvent. Beaucoup craignent maintenant que Binance ne finisse comme FTX, dont la chute a entraîné un crash brutal du marché des actifs numériques.

Fin 2022, Binance a subi des retraits de plusieurs milliards de dollars en l’espace de quelques jours, dans un climat de panique. Toutefois, la bourse a su faire face à ce problème. Dans ce cas, la plateforme a prouvé dans la pratique qu’elle ne souffrait d’aucun problème de liquidité. Et cela vaut bien plus que les ragots d’Internet.

11 000 ans de prison pour le fondateur de Thodex

De plus, la situation de Changpeng Zhao reste très nettement préférable à celle de Faruk Fatih Ozer, le fondateur de l’exchange crypto turc Thodex.

En effet, dimanche 10 septembre, Ozer a été condamné à 11 196 ans de prison, ce qui signifie que le fraudeur restera derrière les barreaux jusqu’à la fin de sa vie. Il a été reconnu coupable de fraude aggravée, de gestion d’une organisation criminelle et de blanchiment d’argent.

Deux autres proches d’Ozer, qui ont également participé à la gestion de la bourse, ont été condamnés à des peines similaires, ainsi qu’à une amende de 135 millions de lires turques soit environ 5 millions de dollars.

La plateforme Thodex a été fondée en 2017 et constituait la plus grande bourse de crypto-monnaies de Turquie avant sa chute. Malheureusement, les actions des escrocs ont laissé 400 000 utilisateurs dans l’incapacité de retirer leurs crypto-monnaies, pour une valeur totale d’environ 2 milliards de dollars.

Dans un premier temps, M. Ozer a attribué la fermeture de l’exchange à une interruption liée à un important investissement extérieur, qui aurait nécessité une pause dans les échanges pendant quatre à cinq jours.

Cependant, un jour plus tard, M. Ozer a revu sa version des faits. Il a ainsi déclaré que les transactions avaient été suspendues à la suite d’une cyberattaque, ce alors que les fonds des clients étaient prétendument en sécurité à ce moment-là. Après l’effondrement définitif de la bourse, Faruk Fatih Ozer a disparu et s’est réfugié en Albanie.

Morale de l’histoire : Gare au PDG crypto qui ment à ses clients.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

wpua-150x150.png
Zerelik Maciej
Pordróże, nurkowanie, kryptowaluty, blockchain, mining. Zwolennik idei decentralizacji. Na bieżąco z branżą kryptowalut od około 3 lat. Prywatnie HODLer BTC, ETH, LINK, BNB, DOT.
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé