NatWest impose une limite maximale quotidienne sur les transactions de crypto suite à des soupçons de fraude

Partager l’article
EN BREF
  • La banque NatWest impose une limite journalière sur les transaction reliées aux plateformes d'échange de crypto.

  • Le montant du plafond n'a pas encore été révélé.

  • La banque a pris cette décision dans le but de protéger ses clients contre une l'exploitation criminelle.

  • promo

    Participez à LA PLUS GRANDE ICO d’Espagne: achetez le B2M dès maintenant.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

La banque britannique NatWest vient d’imposer un plafond journalier sur les transactions des plateformes d’échange de cryptomonnaies. Et ce après des craintes d’escroqueries et de fraudes.

Sponsorisé



Sponsorisé

La banque NatWest, originaire du Royaume-Uni, a imposé des restrictions sur les transactions liées aux plateformes d’échanges. Cela inclut Binance, selon un rapport de Reuters publié le 29 juin. Ce changement fait suite aux nouvelles de la FCA (l’autorité de régulation financière), qui a demandé à Binance de ne pas continuer son activité sans autorisation officielle.

Les utilisateurs ont désormais une limite journalière dans le montant des sommes qu’ils peuvent envoyer sur les plateformes d’échange. Rien n’est précisé sur le montant du plafond. Ce pourrait être de l’ordre de quelques milliers de livres sterling, et cela dépendrait de la plateforme. Binance n’est qu’une plateforme parmi tant d’autres à être touchée par ce changement de législation.

Sponsorisé



Sponsorisé

Un porte-parole a confié à Reuters que ce changement était lié aux inquiétudes concernant les fraudes et escroqueries. La source a aussi ajouté que la banque avait pris cette décision afin de protéger les clients d’exploitation criminelle. Elle a, de plus, bloqué les paiements d’un certain nombre d’entreprises faisant commerce de la crypto. Ces entreprises, apparemment, “étaient témoins de graves préjudices reliés aux fraudes et touchant leurs consommateurs.”

Ces modifications interviennent alors que les autorités du monde entier concentrent leurs efforts afin de gagner en influence sur le marché de la crypto. Binance a été en ligne de mire de ces réglementations, due à sa place dominante au sein des plateformes d’échange. L’exchange a promis de travailler avec les autorités pour être en conformité avec la législation. Il semble pourtant bien probable que les autorités placent de plus en plus de barrières.

Les régulations autour de la crypto ont commencé

Le plafond sur les transactions, imposé par NatWest est clairement le résultat d’efforts réglementaires de la part des autorités britannique. Ces dernières ont accru leur surveillance du marché ces dernières semaines. L’administration du pays a dit à plusieurs reprises que ce marché comporté des dangers pour les investisseurs particuliers. On peut noter le caractère à risque des investissements mais aussi de la possibilités de fraudes. C’est une position que d’autres pays ont également prise, là encore en adoptant de nouveaux réglements.

La Banque du Mexique a fait une annonce expliquant que les cryptomonnaies n’étaient pas de vrais monnaies, et ne pourraient donc pas être utilisées dans le système financier. Le Ministre des Finances mexicain a d’ailleurs déclaré la même chose.

Le Groupe d’Action Financière (GAFI) s’est entretenu avec les autorités de divers pays, dont Malte. Leur inquiétude, partagée par certains gouvernements, est que la crypto puisse être utilisée pour faciliter des activités illégales.

Pendant ce temps, des pays comme la Corée du Sud ont déjà mis en place des lois réglementant les plateformes d’échange de crypto. Le pays asiatique devrait voir sa première plateforme complétement régulée d’ici août.

Malgré cela, d’autres pays ouvrent les bras aux cryptomonnaies. Le Salvador en tête, avec ses plans d’introduire le Bitcoin dans son économie. Le pays prévoit de sortir un portefeuille digital en septembre, qui serait crédité de 30 dollars en bitcoin après son téléchargement.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Sponsorisé
Share Article

Rahul Nambiampurath is an India-based Digital Marketer who got attracted to Bitcoin and the blockchain in 2014. Ever since, he's been an active member of the community. He has a Masters degree in Finance. <a href="mailto:editorinchief@beincrypto.com">Email me!</a>

SUIVRE CET AUTEUR

L’ICO de Bit2Me VIENT DE DEMARRER! Achetez le token B2M dès maintenant.

J’achète!

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous