ChatGPT : comment ça marche ?

20 janvier 2023, 11:00 CET
20 janvier 2023, 11:00 CET
In Brief
  • ChatGBT inaugure-t-il une nouvelle ère dans la révolution IA ? Mais de quoi s'agit-il exactement ?

Si vous suivez l’actualité technologique, vous avez sûrement entendu parler de ChatGPT, le fameux chatbot qui peut discuter avec vous, répondre à vos questions et vous tenir compagnie pendant vos moments de solitude.

Si certains le considèrent comme le fer de lance de la révolution IA, d’autres y voient une menace pour certains métiers. Alors, que vaut vraiment ChatGPT ? S’agit-il d’un outil révolutionnaire ou d’une tendance passagère ? Explications.

Vous croyez au potentiel de l’intelligence artificielle et de la blockchain ? Rejoignez notre canal francophone sur Telegram pour en discuter avec les membres de notre communauté.

ChatGPT : de quoi s’agit-il ?

ChatGPT

Depuis le lancement de son prototype en novembre dernier, les spéculations vont bon train sur ChatGPT. Selon Greg Brockman, PDG et cofondateur d’OpenAI, il n’a fallu que cinq jours pour que la plateforme franchisse la barre d’un million d’utilisateurs. Un succès sans précédent pour un projet de ce type.

En termes simples, ChatGPT est un chatbot qui peut discuter avec vous et répondre à la plupart de vos questions. Ses réponses ne sont peut-être pas toujours parfaites, mais le bot est tellement bien conçu qu’il vous donne l’impression que vous parlez à une personne réelle.

Le chatbot est basé sur un modèle d’apprentissage et de traitement automatique des langues (NLP). Il s’appuie également sur le Generative Pre-trained Transformer 3 (GPT-3) d’OpenAI, l’un des modèles de langage autorégressifs les plus sophistiqués. La capture d’écran ci-dessous montre un exemple de conversation entre ChatGPT et un utilisateur : 

Grâce à son modèle d’apprentissage par renforcement avec rétroaction humaine (RLHF), ChatGPT est capable de mener des conversations très détaillées avec ses utilisateurs. Pendant sa phase de formation, le chatbot a collecté de grandes quantités de données sur Internet. La majeure partie de ces données a été rédigée par des humains, c’est pourquoi ChatGPT est capable de fournir des réponses très réalistes. Ce, quel que soit le sujet de la conversation.

Le bot tient également compte du contexte et de l’historique de la conversation. Cependant, il ne peut pas accéder aux chats précédents. Cela signifie que vous ne pouvez pas continuer une conversation que vous avez commencé la semaine dernière ou le mois dernier avec ChatGPT.

Pour ChatGPT, le monde n’a pas bougé depuis 2021

Dans sa version actuelle, le chatbot ne peut fournir que des informations générales et une assistance basée sur sa formation et sa programmation. Autre point intéressant, le chatbot n’a pas mis à jour ses connaissances depuis 2021, ce qui signifie qu’il n’en sait rien sur le scandale FTX, ni sur la Coupe du Monde 2022. 

Le chatbot donne des réponses aussi similaires que possible aux données qu’il a collectées lors de la phase de formation. Cependant, il ne dispose d’aucun mécanisme interne pour vérifier ses informations. Ainsi, ses réponses à vos questions peuvent parfois être fausses ou trompeuses.

Dans cette revue, nous vous expliquerons tout ce qu’il vous faut savoir sur ChatGPT, mais avant de plonger dans les détails, penchons-nous sur OpenAI, l’entreprise mère du chatbot.

Qui a créé ChatGPT ?

OpenAI est une société de recherche basée à San Francisco. Lancée en 2015, OpenAI se présente comme une entreprise technologique visant à mettre l’intelligence artificielle au service du développement humain.

OpenAI a été cofondée par Elon Musk et Sam Altman, entre autres. M. Altman, le PDG actuel de l’entreprise, est entrepreneur, investisseur, programmeur et blogueur américain. De son côté, Elon Musk a quitté le conseil d’administration en 2018, mais il continue de contribuer financièrement aux projets de la société.

OpenAI bénéficie du soutien de plusieurs investisseurs de grand calibre, dont Microsoft, qui a investi 1 milliard de dollars dans l’entreprise en 2019. Selon Reuters, la société prévoit de réaliser 1 milliard de dollars de revenus d’ici 2024. De même, elle a récemment été évaluée à 20 milliards de dollars.

Comment fonctionne ChatGPT ?

ChatGPT

Alors comment fonctionne un chatbot ? Et pourquoi créer ou utiliser un chatbot ? Dans ce petit guide, nous allons nous focaliser uniquement sur ChatGPT, mais sachez que son mode de fonctionnement est similaire à la plupart des autres chatbots. C’est pourquoi nous allons mettre l’accent sur les fonctionnalités phares qui le distinguent de ses rivaux.

Interface et expérience utilisateur

À l’image des autres chatbots, ChatGPT propose une interface très facile à utiliser, ce qui signifie que n’importe qui peut l’utiliser. En plus de la boîte de discussion, où vous tapez des messages et recevez des réponses, vous trouverez quatre boutons : 

  • Un bouton pour lancer une nouvelle conversation avec l’IA chatbot.
  • Un deuxième bouton pour basculer entre les modes clair et sombre.
  • Une icône pour accéder à la FAQ et au serveur Discord du chatbot.
  • Et enfin, un bouton de déconnexion.

Pour discuter avec le chatbot, il vous suffit de saisir une question ou un message (voir la flèche jaune dans l’image ci-dessus). ChatGPT va ensuite étudier vos questions et leur contexte avant de vous donner une réponse. Sur la base de notre test, le chatbot ne prend que quelques secondes pour répondre (généralement moins de 10 secondes).

Combien coûte ChatGPT ?

ChatGPT est actuellement gratuit pour tous les utilisateurs, mais il n’est accessible qu’aux personnes âgées de plus de 18 ans. Pour le moment, OpenAI n’a pas encore précisé si le chatbot restera gratuit ou non à l’avenir. Cependant, il est fort probable que l’entreprise passe à un modèle payant ou par abonnement après le lancement de la version finale du produit. 

Notez aussi que vous pouvez utiliser les idées et le contenu générés par ChatGPT à des fins personnelles ou commerciales. OpenAI ne facture pas de redevances, de commissions ou d’autres frais.

Pourquoi utiliser un chatbot ?

ChatGPT

Chaque chatbot a ses propres fonctionnalités, mais certains bots sont beaucoup plus intelligents que d’autres. Jusqu’à présent, les utilisateurs de ChatGPT l’ont utilisé pour composer de la musique, comprendre des sujets complexes, faire des blagues, écrire des histoires et même écrire/déboguer des codes informatiques. Voici quelques exemples de ce que vous pouvez faire avec ChatGPT :

Faire de la programmation

Que vous soyez un programmeur chevronné ou un débutant, vous pouvez demander à ChatGPT de vous aider à écrire du code pour résoudre un problème spécifique. Il vous suffit de choisir le langage de programmation dans lequel vous souhaitez écrire le code (par exemple, Python, C++ ou n’importe quel autre langage). L’IA chatbot a cependant des limites. Par conséquent, vous devez toujours vérifier le code ligne par ligne et éventuellement le déboguer

Déboguer du code informatique

Vous pouvez demander à ChatGPT de vous aider à déboguer votre code et même à repérer les failles. Le bot vous expliquera également comment corriger les bugs. Cependant, comme expliqué plus haut, ChatGBT risque de faire des erreurs.

Comprendre des sujets complexes

ChatGPT est également pratique pour en savoir plus sur un large éventail de sujets, notamment les sciences, l’histoire, les langues, les mathématiques, l’ingénierie, etc. Vous voulez savoir comment réparer un tuyau ? ChatGPT peut vous aider. Intrigué(e) par ce qui se passe lorsque deux trous noirs se croisent ? Demandez à ChatGPT. Vous pouvez même demander au bot de vous aider à faire vos devoirs ou vos travaux universitaires.

Chercher des idées

Vous souhaitez composer de la musique mais vous êtes à court de créativité ? ChatGPT peut vous aider. Besoin d’un scénario de film ? Demandez à ChatGPT. Sachez cependant que les idées du chatbot proviennent d’Internet, ce qui signifie que vous risquez de faire du plagiat sans vous en rendre compte. 

Extraire des données

Le bot peut également vous aider à extraire des données sur d’énormes volumes de texte. Tout ce que vous avez à faire est de lui envoyer le texte et de lui indiquer le type de données que vous recherchez (et dans quel format).

Automatiser votre service client

Les entreprises utilisent déjà des chatbots pour répondre aux demandes de leurs clients. Cependant, ChatGPT est plus sophistiqué que les autres chatbots. Ainsi, il peut aider les entreprises à offrir une meilleure expérience client à leurs utilisateurs. 

Quelles sont les limites de ChatGPT ?

ChatGBT inaugure-t-il une nouvelle ère dans la révolution IA ? Il s’agit peut-être d’un catalyseur de la révolution, mais il n’est sûrement pas sans inconvénients. Tout comme la plupart des bots basés sur des modèles génératifs (LLM), ChatGPT invente parfois des histoires ou des faits qui n’ont jamais eu lieu. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle certains spécialistes le décrivent comme un “perroquet stochastique” ou un “robot qui délire”.

Alors, qu’est-ce qui pousse les LLM, y compris ChatGPT, à donner de fausses informations ? En termes simples, ces modèles ne reçoivent aucune formation pour analyser objectivement la précision factuelle de leurs réponses. Cependant, comme l’ont souligné les observateurs, ChatGPT a la capacité de rendre ses fausses réponses plus plausibles. Il peut donc être utilisé pour générer des fake news et de la désinformation.

Un chatbot pratique, mais loin d’être parfait

L’équipe OpenAI est très transparente sur ce que ChatGPT peut et ne peut pas faire. Dans un tweet publié en décembre, Sam Altman, le PDG de l’entreprise, a déclaré que “pour le moment, les utilisateurs ne doivent pas se fier à ChatGPT pour les choses sérieuses”.

Compte tenu de ses lacunes, il est évident que ChatGPT n’est pas encore prêt à remplacer Google et les autres moteurs de recherche. En tant qu’outil d’apprentissage, il peut être à la fois utile et amusant. Cependant, vous ne devez pas l’utiliser comme source unique d’informations. D’ailleurs, certains sites web ont même interdit à leurs utilisateurs de partager les réponses de ChatGPT. Par exemple, Stack Overflow, une plateforme de questions-réponses dédiée aux développeurs informatiques, a interdit l’utilisation des textes générés par ChatGPT.

“Étant donné que le taux d’exactitude des informations de ChatGPT est trop faible, la publication de réponses créées par ChatGPT est très préjudiciable au site et aux utilisateurs qui demandent ou recherchent des réponses correctes”, peut-on lire dans un article publié par Stack Overflow.

Qu’en est-il de la confidentialité ?

Avant d’utiliser ChatGPT, nous vous conseillons vivement de lire la politique de confidentialité et les conditions d’utilisation d’OpenAI. En effet, OpenAI peut accéder à toutes vos conversations avec son IA chatbot. Selon l’entreprise, cette surveillance est importante pour garantir la sécurité et la conformité aux lois et réglementations en vigueur. De même, les conversations aident également l’entreprise à améliorer ses systèmes. 

On dit souvent que “si c’est gratuit, vous êtes le produit”. Eh bien, il semble qu’OpenAI n’échappe pas à la règle. D’autant plus que certains analystes estiment que le programme coûte jusqu’à 100 000 dollars, soit 3 millions de dollars par mois pour fonctionner.

Par conséquent, vous ne devez pas partager vos informations sensibles avec le chatbot. Vous pouvez supprimer votre compte et toutes les données associées à tout moment en suivant les étapes expliquées ici. Cependant, vous ne pouvez pas afficher l’historique de vos conversations et vous ne pouvez pas non plus supprimer certaines commandes.

ChatGPT : le verdict de la rédaction

Alors que ChatGPT doit encore faire ses preuves, son potentiel est incontestable. Il s’agit en effet d’un IA chatbot polyvalent qui surpasse largement ses concurrents. De même, le fait qu’il soit gratuit et facile à utiliser le rend d’autant plus intéressant pour ceux qui souhaitent essayer l’IA.

Comme expliqué dans cette revue, le chatbot a encore un long chemin à parcourir pour parvenir à ses fins et gagner la confiance des utilisateurs. ChatGBT changera-t-il notre quotidien ? Non, mais il est fort probable qu’il fasse partie intégrante de la révolution numérique.

Foire aux questions (FAQ)

À quoi sert ChatGPT ?

Vous pouvez utiliser ChatGPT pour comprendre des sujets compliqués, composer de la musique, améliorer vos recettes culinaires, chercher des idées pour un roman, écrire ou déboguer des codes informatiques, et bien plus encore. Malgré tous ses avantages, l’outil a des limites. Par exemple, il peut parfois vous donner de fausses informations ou vous écrire du contenu plagié. Utilisez-le avec prudence et modération !

ChatGPT est-il gratuit ?

ChatGPT est actuellement gratuit, mais il est probable que l’entreprise passe à un modèle payant après la sortie de la version finale du chatbot. Jusqu’à présent, OpenAI n’a fait aucune déclaration officielle à ce sujet.

À qui appartient ChatGPT ?

ChatGPT appartient à OpenAI, une société de recherche en intelligence artificielle basée à San Francisco. Récemment, la valorisation de la société a été estimée à environ 20 milliards de dollars. OpenAI a été cofondé par Elon Musk et Sam Altman, mais Musk a démissionné du conseil d’administration en 2018.

Qui a créé ChatGPT ?

OpenAI, la société derrière ChatGPT, a été cofondée par Elon Musk et Sam Altman. L’entreprise est actuellement chapeautée par M. Altman, un entrepreneur, investisseur, programmeur et blogueur américain.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations contenues sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations figurant sur notre site web est strictement faite à ses propres risques.
Dans la section S'instruire, notre priorité est de fournir des informations de haute qualité. Nous prenons le temps d'identifier, rechercher et créer un contenu éducatif qui sera utile à nos lecteurs.
Afin de maintenir ce niveau de qualité et continuer à créer un contenu valable, nos partenaires sont susceptibles de nous verser une commission pour des placements figurant dans nos articles. Toutefois, ces commissions n'affectent pas nos processus de création de contenu objectif, honnête et pertinent.