Tamadoge : le futur roi des mème-coins ?

Mis à jour par Célia Simon
EN BREF
  • La prévente du projet Tamadoge se déroule avec succès.
  • La caractéristique déflationniste du token semble motiver les investisseurs.
  • promo

    Discutez des sujets les plus brûlants avec des traders et la communauté crypto sur Telegram Rejoignez-nous

Alors que sa prévente se déroule pour le moment sans accrocs, le projet Tamadoge est encensé de toutes part comme le futur roi des mème-coins.

Bientôt le plus grand meme-coin du monde ?

Alors que TAMA, le jeton du projet Tamadoge, n’est pas encore disponible sur le marché, la crypto meme s’est déjà fait une certaine renommée au sein de l’industrie. En effet, le projet semble d’ailleurs réunir les principaux ingrédients nécessaires pour surfer sur les tendances : un token déflationniste, un meme coin à l’effigie de chien, un peu de NFT et un metaverse play-to-earn parsemé sur le tout.

D’autant plus que le sentiment d’urgence semble avoir frappé les investisseurs de Tamadoge puisque les préventes explosent, avec des investisseurs qui ne souhaitent pas passer à côté d’un nouveau meme coin après l’explosion du Dogecoin ou du Shiba Inu. En effet, bien que critiqués, les mèmes coins semblent toujours avoir la côte au sein de l’industrie, avec des pumps and dumps constant mais surtout deux projets à très forte capitalisation de marché (Dogecoin et Shiba Inu).

Le token promet de faire fureur lorsqu’il sera enfin négocié en bourse, après des préventes successivement réussies et une communauté qui s’agrandit chaque jour et ce, très rapidement. En effet, le compte twitter du projet, créé en juillet, compte d’ores et déjà près de 50 000 followers.

Tamadoge, un potentiel Dogecoin killer et Shiba Killer ?

Alors que les projets Dogecoin et Shiba Inu étaient à leur début uniquement pensés comme des mème coins, cela ne semble pas être le cas pour Tamadoge. En effet, plusieurs caractéristiques du projets diffèrent grandement des deux autres pièces canines.

Premièrement, le jeton aura dès sa création ou sa sortie sur les exchanges décentralisés et centralisés une réelle utilité, au contraire des deux précurseurs. Pour le projet Shiba Inu, ce n’est que progressivement que s’est mis en place un projet de fond pour l’écosystème, avec notamment le développement de son propre metaverse, un stablecoin. Ou encore le tant attendu Shibarium, qui réduira les frais de transaction et surtout une énorme communauté.

Pour le Dogecoin, hormis des acceptations comme moyen de paiements auprès de grandes enseignes ou encore des sociétés d’Elon Musk, les perspectives semblent plus limitées. D’autant plus qu’au contraire du Tamadoge ou du Shib, le jeton DOGE n’a pas de maximum supply. Ainsi, de nouveaux jetons entrent régulièrement en circulation.

Le burn de token, une réussite pour le TAMA ?

Concernant le projet Shiba Inu, bien que la maximum supply ait été fixée à 1 billiard, le burn au sein de l’écosystème s’est progressivement mis en place, développé et intensifié. Chaque jours, se sont généralement près de 150-200 millions de tokens qui sont brûlés alors que les initiatives pour l’accélération du burn de token se multiplient.

Un portail a été dédié à la cause, recensant les transactions vers les dead wallets et permettant l’estimation du nombre restant de tokens. Toutefois, il faudra se montrer patient pour obtenir les résultats escomptés, puisque brûler des centaines de millions par jour ne représente au final qu’un maigre pourcentage des tokens disponibles.

Inversement, le TAMA semble avoir de plus amples possibilités puisque sa max supply est très limitée pour un meme coin avec “seulement” 2 milliards de jetons d’après la Whitepaper du projet. Autant dire pas grand chose si l’on compare cette offre aux deux autres projets. D’autant plus que la moitié des jetons auront déjà été vendus avant le lancement sur les DEX et les CEX et qu’en parallèle, un burn sera également mis en place.

burn de token

Le burn aura un fonctionnement très simple au moment du lancement du projet, avec des frais de 5 % sur chaque transaction réalisée sur le Tamadoge store. Or, les transactions sur le store du projet TAMA seront à priori monnaiecourante puisqu’il sera nécessaire de s’y procurer son Doge (son animal de compagnie sur le jeu et pour le metaverse), sa nourriture, des jouets ou encore une multitude d’objet nécessaires pour progresser dans le jeu ou simplement pour s’amuser.

Avec 5 jetons retirés définitivement de la circulation pour une transaction regroupant 100 jetons TAMA, la pression déflationniste aura sans aucun doute une grande influence sur le prix du token. Reste à voir si en parallèle, à l’image des projets Shiba Inu et LUNC, les investisseurs enverront de leurs tokens vers les dead wallets à disposition, de façon à maximiser la caractéristique déflationniste des jetons.

Une popularité sans faille

À l’heure actuelle, le TAMA ne connaît aucun obstacle sur sa route et jouit d’une bonne presse par une multitude de médias cryptos. Les articles à son encontre se succèdent et l’on peine à y trouver des critiques.

Mais surtout, les préventes de l’auto-proclamé meilleurs meme coin de l’année ont été réalisées avec succès, avec plus de 8,5 millions de dollars recollectés pour le moment sur la plateforme de prévente. Pour l’heure, 1 USDT nous permet d’obtenir 44,.44 TAMA, soit un prix d’achat pour chaque token de 0,022 $. Par ailleurs, au fur et à mesure que les achats se succèdent, le prix des jetons augmentent progressivement. Les prochaines étapes de la prévente prévoient des achats à :

  • 1 USDT = 40 TAMA
  • 1 USDT = 36,36 TAMA
  • 1 USDT = 33,33 TAMA

Soit un prix de 0.03 USDT pour chaque jeton TAMA lors de l’ultime phase. Lors de cette dernière, 19 millions d’USDT auront normalement été collectés par la vente de jetons. Une somme assez imposante, alors que la crypto sphère traverse toujours un bear market délicat.

Pour le moment, le projet Tamadoge s’établit d’ores et déjà comme l’une des plus impressionnantes préventes de l’année. Il nous faudra cependant patienter et observer ses performances futures avant d’éventuellement confirmer un statut de Doge et SHIB killer, une étiquette que nombreux semblent prendre plaisir à lui coller.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.