Des magasins Gucci acceptent les paiements en Bitcoin et d’autres cryptomonnaies

Partager l’article
EN BREF
  • Gucci lance un projet pilote pour les paiements en crypto dans certains magasins aux Etats-Unis.

  • Parmi les cryptomonnaies prises en compte on retrouve le Bitcoin, l’Ethereum, quelques stablecoins, les mèmes tokens Shiba Inu et Dogecoin.

  • L'intérêt de certaines maisons de luxe comme Fendi, Prada et Dolce & Gabbana croît pour le web3.

  • promo

    BeInCrypto France – Trading et actualités S’abonner

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Dès la fin de ce mois, Gucci prévoit de recevoir des paiements en cryptomonnaie dans quelques magasins aux Etats-Unis. Dix cryptomonnaies ont été choisi dont cinq stablecoins adossé au dollar américain.

Gucci : Un pas de plus dans le web3

Gucci continue son chemin dans le web3 par l’acceptation des paiement en cryptomonnaies. En effet, l’année dernière, la maison de mode italienne avait lancé une collection NFT. Au début de cette année, elle a acquis des lands dans le métavers The Sandbox. Désormais, Gucci décide de lancer un projet pilote pour les paiements en cryptos avant de s’étendre dans toute l’Amérique du Nord. Son président et chef de la direction Marco Bizzarri a déclaré:

« Maintenant que nous sommes en mesure d’intégrer les cryptomonnaies dans notre système de paiement, c’est une évolution naturelle pour les clients qui voudraient que cette option soit disponible. »

Cette annonce ne concerne pour le moment que quelques magasins aux USA dont Wooster Street de New York et Rodeo Drive à Los Angeles. Mais aussi, si vous vous trouvez à Atlanta, Miami ou même Las Vegas, vous pourrez également trouver un magasin Gucci pour payer en cryptomonnaies. 

On peut pour l’instant régler ses factures avec près de cinq stablecoins indexés au dollar américain dont l’USDT et l’USDC. Toutefois, on accepte aussi Bitcoin, Bitcoin Cash, Ethereum, Wrapped Bitcoin et le Litecoin. Même les mèmes token comme Shiba Inu et Dogecoin figurent sur la liste. Au moment d’effectuer les paiements, un email contenant un QR Code sera envoyé au client et celui-ci pourra alors utiliser son portefeuille pour valider la transaction.

Les maisons de luxe et le web3

Les grandes enseignes françaises, italiennes, britanniques et américaines entre autres ont peu à peu marqué leur intérêt pour le web3 pour leurs accessoires de luxe à travers des collections NFT, des achats dans le métavers ou encore en facilitant le paiement en cryptomonnaies.

Sur son site en ligne, le designer allemand Philipp Plein de la marque éponyme reçoit des paiement en cryptos depuis août 2021. Bientôt, un de ses magasins qui siège en plein cœur de Londres recevra les paiements en monnaies virtuelles et abritera aussi une galerie NFT. Off-White a pour sa part commencé vers le mois de mars dans des magasins en France, en Angleterre et en Italie.

En novembre, ​​Givenchy a également lancé sa collection de NFT sur Polygon. Les recettes ont permis de soutenir The Ocean Cleanup, une ONG des Pays-Bas qui lutte contre la pollution plastique des océans et des rivières.

Prada et Adidas avaient eux aussi lancé une collection NFT sur Polygon le 28 et le 31 janvier. Dolce & Gabbana a pour sa part diffusé une collection NFT de neuf pièces sur UNXD. La vente aux enchères s’était étalé sur six à neuf jours.

Récemment, lors de son défilé pour sa collection Automne-Hiver 2022-2023, Fendi a dévoilé des accessoires destinés à abriter les portefeuilles froids de Ledger.

Enfin, Nike et RTFKT ont lancé à la fin du mois d’avril leurs paires de baskets CryptoKicks. Ces derniers sont des sneakers virtuels personnalisables grâce à des skins.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Passionné de la finance des marchés, Samuel découvre l’univers des cryptomonnaies à la suite du crash de mars 2020. Trois mois plus tard, en exerçant le métier de réacteur news crypto, il a fini par tomber amoureux de cette nouvelle classe d’actif. Il le répète assez souvent : Les cryptomonnaies deviendront l’actif financier par excellence dans le monde de demain.

SUIVRE CET AUTEUR

La série de NFT populaire lance sa monnaie.

Tradez ApeCoin!

Gagnez jusqu’à 10 000 USD chaque semaine avec l’AMM + Arena de CoinFLEX !

Gagnez dès maintenant