Voir plus

Ethereum : à quelques jours de la fusion, le projet est désavoué par les entreprises

2 mins
Mis à jour par Matias Calderon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Ethereum s'approche de sa fusion mais quelques entreprises lui tournent désormais le dos.
  • L'un des hébergeurs du projet a lui aussi provoqué un tollé en retournant sa veste au dernier moment.
  • La communauté Ethereum entre donc en plein débat afin d'endiguer ce phénomène et protéger l'écosystème de la chute.
  • promo

Ethereum se trouve dans la dernière ligne droite pour lancer The Merge. Cependant, plus l’objectif est proche, plus le projet soulève de l’opposition.

La censure, cheval de bataille des opposants

Ethereum est en bonne voie pour lancer sa fusion, éveillant l’espoir du secteur crypto. Malgré les bouleversements que susciteront la mise à jour au sein de l’industrie, l’enthousiasme reste de mise pour les détenteurs qui espèrent voir le jeton grimper en flèche. Toutefois, les choses ne vont pas dans le même sens pour certains partenaires du projet qui lui tournent désormais le dos.

Ainsi, le pool de minage Bitcoin AntPool a récemment décidé de cesser sa collaboration avec Ethereum. Les utilisateurs possédant des actifs sur la blockchain du projet devront les transférer ailleurs car la plateforme refuse désormais de les gérer. Dans un communiqué publié pour l’occasion, AntPool a justifié cette initiative par la peur de la censure. Après son passage à la Proof of Stake, Ethereum sera en effet soumis à la volonté des validateurs pour autoriser ou non le passage d’une transaction. Ne souhaitant pas voir une partie de ces dernières gelées au sein de son pool de minage crypto, AntPool a renouvelé son soutien à la Proof of Work et a abandonné Ethereum.

Source : compte Twitter d’AntPool

Un hébergeur d’Ethereum retourne sa veste

Toutefois, la censure n’est pas la seule raison pour laquelle Ethereum est désavoué par certains acteurs de la crypto. Les exigences demandées par la fusion sont parfois refusées par les entreprises. L’un des hébergeurs du projet, la société allemande Hertzner, est actuellement en possession de 16% des nœuds d’Ethereum. Cependant, celle-ci a récemment retourné sa veste en s’opposant radicalement à la crypto. Dans une publication sur Reddit, Hetzner a en effet interdit à ses clients de s’adonner à quelconque activité en rapport avec l’industrie.

L’utilisation de nos produits pour toute application liée au minage, même de loin, n’est pas autorisée. Cela inclut Ethereum. Cela inclut la preuve d’enjeu, la preuve de travail et les applications connexes. Cela inclut aussi le commerce. Cette règle est valable pour tous nos produits, sauf pour la colocation. Même si vous n’exécutez qu’un seul nœud, nous considérons qu’il s’agit d’une violation de nos conditions générales.

Extrait de la publication d’Hetzner sur Reddit.

L’hébergeur a fait savoir qu’il était au courant de la présence d’Ethereum parmi ses clients et n’a pas encore proposé de solution. Il se pourrait donc qu’Hetzner interdise ses services au projet et lui demande d’aller s’héberger ailleurs. Cependant, ce soudain revirement de situation interroge les internautes. En effet, le projet Solana étant lui aussi hébergé chez Hetzner, il pourrait lui aussi être sanctionné.

La résistance s’organise du côté d’Ethereum

Malgré la présence écrasante de la censure dans l’écosystème Ethereum, la communauté réfléchit actuellement à un moyen de contrer cette dernière. Bien que les sanctions ne soient pas encore à l’ordre du jour, les participants au projet préfèrent prendre les devants. Entre restriction des validateurs en cas de censure et création de forks, les propositions vont bon train. Toutefois, le consensus n’est pas de mise et la communauté continue de peser le pour et le contre.

Source : compte Twitter de Justin Bons

C’est donc un véritable débat idéologique qui se joue à l’intérieur et autour du projet Ethereum. La communauté semble toutefois espérer que l’écosystème ne se protègera pas avec les principes de restriction qu’elle aura, à l’origine, combattus.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

Laure-Elizabeth-Iacoucci.jpg
Laure Elizabeth Iacoucci
Laure Elizabeth Iacoucci est une journaliste expérimentée, comptant déjà plusieurs années d’expertise en rédaction, recherche et SEO. Son champ d’expertise s’étend de la blockchain à l’intelligence artificielle en passant par les régulations, la DeFi, les analyses de marché ainsi que toute forme de vulgarisation. Ses compétences rédactionnelles, sa maîtrise du SEO et son sens de l’investigation en font une professionnelle versatile et toujours prête à apporter un spectre complet de la crypto.
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé