The Merge contente les autorités… mais pas le secteur crypto

Mis à jour par Célia Simon
EN BREF
  • Un jour après The Merge, les réactions de certaines autorités traditionnelles sont éminemment positives.
  • Le phénomène est tout autre au sein du secteur crypto, où l'événement provoque de l'inquiétude pour l'avenir.
  • promo

    Discutez des sujets les plus brûlants avec des traders et la communauté crypto sur Telegram Rejoignez-nous

The Merge a été implémentée avec succès mais la mise à jour est loin de contenter tout le monde, en particulier dans la crypto sphère.

Avec la fusion, la crypto redore son blason

Très attendue depuis plusieurs mois, la fusion Ethereum est définie comme l’un des événements crypto le plus important de ces dernières années. Néanmoins, un jour après son implémentation, les réactions sont loin d’être unanimes. The Merge aura néanmoins eu le mérite d’améliorer la réputation de la crypto. Porté par l’enthousiasme de la communauté, le projet de Vitalik Buterin aura défrayé les chroniques.

Le côté écologique de la fusion, qui devrait réduire la consommation d’énergie d’Ethereum de 99,95 %, a permis à des médias plus généralistes de véhiculer la nouvelle. Alors que la crypto était souvent critiquée pour son côté énergivore, Ethereum avait su répondre aux préoccupations de la population. De quoi gagner les compliments de la députée européenne Mairead McGuinness.

À une époque où nous parlons sans cesse d’énergie, de réduction de la consommation et des préoccupations autour de la blockchain, c’est positif. Tout ce qui permet de réduire la consommation dans ce domaine est bienvenu et l’ampleur du coût potentiel est assez énorme et nécessaire.

Extrait des propos tenus par Mairead McGuinness au media Politico

Selon Politico, The Merge aurait également été applaudie aux Etats-Unis où le gouvernement tenterait de réduire l’impact de toutes les activités sur l’environnement. La mise à jour pourrait donc permettre d’endiguer une critique de moins de la part des institutions.

Dans le secteur crypto, le ravissement est moindre

Si les autorités à travers le monde félicitent Ethereum, les réactions sont plus mitigées du côté du secteur crypto. Bien qu’une grande partie de la crypto se soit montrée curieuse voire impatiente par rapport à la fusion, quelques doutes n’ont pas tardé à apparaître. Alors que l’exposition d’Ethereum à la censure suite au passage à la Proof-of-Stake avait déjà inquiété la crypto sphère, c’est désormais sa centralisation qui donnerait la chair de poule.

En effet, certains membres de la communauté estiment que cette dernière irait à l’encontre même du principe des cryptomonnaies.

Source : Peter McCormack

Du côté d’autres projets crypto, l’attention portée à la preuve d’enjeu fait grincer les dents. La communauté LUNC affirme par exemple que de nombreux projets, elle y compris, avaient adopté cette méthode bien avant Ethereum. Le procédé serait néanmoins passé inaperçu avant d’être remis au goût du jour par The Merge.

Source : compte Twitter de LUNC DAO

Enfin, la plongée du cours de l’ETH achève de soulever l’indignation du secteur crypto. Alors que les experts et autres détenteurs espéraient voir la pièce prendre de la valeur, la rumeur d’un coup de pub continue de se répandre. Le projet de Vitalik Buterin pourrait donc avoir beaucoup de monde à convaincre s’il souhaite refaire l’unanimité dans l’industrie.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.