Helium va migrer sur la blockchain Solana

Mis à jour par Matias Calderon
EN BREF
  • 81,41% des utilisateurs de Helium, ont voté pour la résolution HIP 70, celle consacrant la migration du mainnet vers la blockchain de Solana
  • Une nouvelle qui intervient une journée après que Nova Labs, la société derrière Helium, a conclu un accord historique avec le géant des télécommunications T-Mobile pour lancer Helium Mobile
  • promo

    Profitez de 70 CFD sur les cryptomonnaies, sans frais de commission et avec des spreads ultra bas Profitez

Les utilisateurs de Helium ont voté ce jeudi pour migrer le mainnet du projet à la blockchain de Solana. Les responsables du protocole du wifi décentralisé veulent un réseau beaucoup plus scalable pour le projet.

Helium va sur Solana

La fondation Helium a annoncé ce jeudi que la majorité des utilisateurs du réseau, soit 81,41%, ont voté pour la résolution HIP 70, celle consacrant la migration du mainnet vers la blockchain de Solana. Les mécanismes de preuve de couverture et de transfert de données seront transférés vers Helium Oracles.

La nouvelle intervient une journée après que Nova Labs, la société derrière Helium, a conclu un accord historique avec le géant des télécommunications T-Mobile pour lancer Helium Mobile un wireless 5G dédié aux smartphones. Les utilisateurs pourront gagner des récompenses crypto grâce à leurs forfaits prévus à 5 $ par mois.

Le vice-président de T-Mobile Dan Thygesen s’est montré très enthousiaste à l’égard du projet.

“T-Mobile est enthousiaste à l’idée de soutenir l’innovation de Nova Labs dans ce nouvel espace alimenté par les cryptomonnaies en permettant leur mobilité sur le réseau 5G national le plus vaste, le plus rapide et le plus fiable du pays”. 

Helium est un projet open-source crée en 2019 dont l’objectif est de fournir une couverture internet décentralisé à l’ensemble des dispositifs connectés. Selon les données disponibles, le réseau compterait 950 000 points d’accès depuis son lancement.

Vers un plus grand réseau pour un grand projet

Pour relever ce défi, Helium veut loger ses services sur un réseau beaucoup plus scalable que celui qu’il utilisait jusqu’à présent. Lorsque la fondation Helium a lancé la proposition HIP 70 au mois d’août, le directeur des opérations de la fondation, Scott Sigel expliquait que la migration vers Solana permettrait au projet de “réaliser une mission ambitieuse de déploiement et de gestion de réseaux sans fil à grande échelle”. Il a poursuivi en précisant que : 

“Solana a fait ses preuves en alimentant certaines des initiatives décentralisées les plus importantes au monde, ce qui en faisait un choix évident pour notre partenariat. Le passage à la blockchain Solana nous permet de concentrer nos efforts sur le développement du réseau plutôt que sur la gestion de la blockchain elle-même”.

En effet, selon un rapport de Nansen, le nombre de transactions sur la blockchain est passée d’un rythme journalier de 10 millions à 40 millions au cours du deuxième trimestre. Pourtant, sur Ethereum, le nombre de transactions n’arrive même pas à atteindre 1,5 millions par jour. 

La très grande scalabilité de Solana n’est toutefois pas sans conséquence sur sa sécurité. Entre septembre  2021 à aout 2022, le réseau a connu près de 9 pannes. Entre attaque par déni de services, afflux des transactions de bots et autres problèmes, la blockchain Solana a montré plusieurs signes de vulnérabilité au cours de cette année.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.