Effondrement de TerraUSD (UST) : les témoignages des victimes

EN BREF
  • Plusieurs victimes de l’effondrement de Terra Luna ont raconté leurs histoires.
  • Alors que certains investisseurs ont été plus ou moins prudents, d'autres disent avoir investi toutes leurs économies dans Terra.
  • Depuis l’effondrement tragique du stablecoin, certaines victimes souffrent de stress et de problèmes financiers et personnels.
  • promo

    Discutez des sujets les plus brûlants avec des traders et la communauté crypto sur Telegram Rejoignez-nous

L’effondrement de TerraUSD (UST) en mai a chamboulé des milliers de vies. Voici quelques-uns des témoignages poignants des victimes.

Plus tôt cette année, le stablecoin algorithmique TerraUSD a perdu sa parité avec le dollar. Un peu plus tard, l’actif s’est effondré, emportant avec lui le protocole Anchor et la crypto LUNA. 

Du jeune diplômé au retraité de 69 ans, les victimes de cet effondrement appartiennent à toutes les tranches d’âge. La plupart, cependant, sont des hommes à la fin de la trentaine, souvent mariés et ayant des enfants en bas âge.

L’homme atteint de cancer qui a perdu 50 000 $

Certains investisseurs, y compris des retraités, ont travaillé pendant des années pour économiser l’argent qu’ils ont investi. “J’ai travaillé pendant près de 20 ans à 80 heures par semaine, j’ai fait beaucoup de sacrifices, j’avais des responsabilités et je souffrais de stress” raconte un homme retraité.

Une autre victime a investi tout son héritage dans TerraUSD. “Mon grand-père et ma grand-mère sont décédés… ils m’ont laissé 50 000 $ que mon père m’a versés entre l’année dernière et cette année”, a confié une autre victime. “L’héritage que m’a laissé mon grand-père a été presque entièrement dilapidé”.

D’autres ont même contracté des prêts pour financer leur investissement. “Après des années et des années de travail acharné, j’ai enfin payé mon prêt immobilier, puis j’ai demandé un autre prêt pour investir dans Anchor et l’UST parce qu’il était présenté comme un stablecoin.”

L’un des témoignages les plus poignants est l’histoire de cet homme atteint d’une tumeur cancéreuse maligne. Après avoir perdu son travail à cause de sa maladie, la victime a reçu 50 000 $ de la part de sa compagnie d’assurance. Un montant qu’il a immédiatement investi dans le protocole Anchor et le stablecoin TerraUSD. 

Des rêves qui s’éteignent

Le fiasco de TerraUSD a ruiné des milliers de gens dans le monde, y compris ceux qui ont toujours fait preuve de prudence en matière de décisions financières.

Par exemple, un couple australien, qui a travaillé pendant de longues années pour pouvoir s’offrir une maison, a perdu toutes ses économies dans TerraUSD. Selon l’époux, “les campagnes marketing donnaient l’impression que le projet était sûr et sans risques. Vu que j’avais du mal à économiser pour l’achat d’une maison, les rendements de 20 % m’ont captivé”.

En effet, la plupart des victimes avaient une confiance aveugle dans le projet, d’autant plus qu’il bénéficiait du soutien de certains investisseurs de grand calibre, notamment Pantera, Polychain Capital, Delphi Digital, Binance et Coinbase“.

Le retraité qui pense au suicide depuis l’effondrement de TerraUSD

Lorsque TerraUSD a perdu sa parité avec le dollar, certains investisseurs ont pensé à liquider leurs actifs, ce qui aurait pu limiter leurs pertes. Mais lorsque Do Kwon a publié un tweet rassurant les investisseurs sur les réserves du stablecoin, beaucoup lui ont fait confiance. Quelques jours plus tard, il s’est avéré que les déclarations du cofondateur du projet étaient complètement fausses. 

Plusieurs semaines après la débâcle de Terra Luna, presque toutes les victimes disent souffrir d’un stress intense qui s’est reflété même sur les membres de leurs familles. Certains ont perdu tout espoir et se sentent complètement découragés. “Mes 20 dernières années de travail acharné sont parties en fumée”, déplore un retraité de 69 ans. “J’en suis brisé, j’ai des idées suicidaires”.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.