IMPT, 5 jours de prévente et bientôt 2 millions de dollars recollectés

8 octobre 2022, 13:00 CEST
Mis à jour par Célia Simon
8 octobre 2022, 13:00 CEST
EN BREF
  • Le jeton IMPT a réunis près de 2 millions de dollars en quelques jours de prévente.
  • Les achats massifs font penser à la prévente à succès du jeton TAMA du projet Tamadoge.
  • Les crédits carbone sont au centre du travail de l'Impact Project.
  • promo

Alors que le bear market fait encore souffrir le cours des crypto-monnaies, il est difficile de trouver des projets prometteurs dont le prix pourrait s’envoler au listing. Après Tamadoge et son jeton TAMA, IMPT ou Impact Project peut-il suivre la même trajectoire alors que ses intentions semblent honorables ?

Malgré la rechute suite à son listing sur Lbank et MEXC, le jeton TAMA a offert des performances dignes de ce nom dans cette période creuse pour les cryptos. IMPT pourrait-il prendre la relève ? Les performances de la prévente sont pour le moment très intéressantes et jours après jours, le projet se fait davantage connaître.

The Impact Project a donc déjà amassé près de 2 millions de dollars alors que la prévente a ouvert ses portes le 3 cctobre seulement. Une performance notable pour ce projet basé sur la blockchain Ethereum. Le projet a par ailleurs une ambition honorable, puisqu’il fait recourt à la technologie de la blockchain et des NFTs pour mettre en place un marché des crédits carbone plus juste, davantage transparent et décentralisé.

IMPT
Source : IMPT

L’inflation du token cherche également à être contrôlée et dans cette optique, il y aura seulement 40 % des jetons à débloquer progressivement après les trois phases de la prévente, qui vendra 60 % des jetons. Par ailleurs, la totale supply sera de 3 milliards de tokens. Les jetons IMPT ont leur prix déjà fixé, avec des variations en fonction de la phase de prévente et dans laquelle on se trouve :

  • 1 IMPT = 0,018 $ – Première phase
  • 1 IMPT = 0,023 $ – Deuxième phase
  • 1 IMPT = 0,028 $ – Troisième phase
IMPT

Alors que la date limite de la première phase est fixée au 25 novembre, tout laisse à croire que les 10 800 000 millions de dollars seront recollectés avant la date limite et pourront donc laisser place à la phase 2, qui devrait normalement débuter le 1er décembre. La dernière phase est quant à elle programmée pour le 25 janvier 2023, ou au moment où se terminera la deuxième phase. Au total, se sont donc plus de 44 millions de dollars qui devraient être recollectés au terme des trois phases si la prévente suit son cours et se termine avec le succès escompté.

Pour les premiers listings, il faudra toutefois se montrer patient puisqu’ils sont seulement prévus pour le Q2 de l’année 2023 si l’on se réfère à l’état actuel de la Roadmap.

roadmap
Source : IMPT.io

D’après la Whitepaper du projet, IMPT et son jeton devrait préserver son intérêt auprès du public ou des investisseurs une fois les phases de préventes terminées, puisque l’utilité et l’intérêt entourant le projet semblent concrets.

IMPT : les crédits carbone au centre du projet

Basée sur la blockchain Ethereum, le projet souhaite innover avec un marché des crédits carbone basé sur la blockchain, en utilisant les principaux bénéfices qu’elle apporte pour améliorer la situation actuelle. Les particuliers et les entreprises pourront échanger des crédits et obtenir parallèlement des récompenses lorsque les personnes (ou investisseurs) dépenseront de l’argent auprès des partenaires d’IMPT. Ces derniers, sélectionnés minutieusement, seront liées à des initiatives écologiques.

L’Impact Project se relient à des projets environnementaux pour inciter particuliers et entreprises à consommer en ayant davantage conscience des enjeux que cela soulèvent sur l’environnement. Les crédits, basés sur des NFTs, seront donc un instrument de haute importance dans le système de récompense pour intensifier la participation aux initiatives écologiques.

Source : Twitter

IMPT souhaite donc améliorer le marché des crédits carbone, et un réseau de marque importante s’est mis au soutien du projet, avec de grands acteurs internationaux. Lorsqu’un token IMPT est acheté, il peut être changé par un crédit carbone pour ensuite le brûler ou les échanger sur la marketplace NFT en un token non-fongible. Il existe d’autres possibilités pour un investisseur comme par exemple, celle de préserver ses tokens IMPT puis en acheter de nouveau sur la page internet du projet.

Alors que certaines personnes se tracassent de plus en plus de pallier à leur empreinte carbone personnelle, elles auront alors la possibilité de brûler leur crédit carbone pour compenser les émissions émanent de leurs activités quotidiennes. Là encore, pour cette bonne action, un NFT sera reçu en échange et pourra à son tour être échanger sur la marketplace ou vendu.

IMPT

La blockchain pour résoudre certains défis du marché des crédits carbone

IMPT cherche à occuper une place de choix dans un secteur en pleine croissance, mais qui fait face à certaines difficultés ou certains défis :

  • Les scams avec des projets qui n’existent pas réellement
  • Double vente des mêmes crédits carbone
  • Aucun document prouvant la légitimité d’un projet

La blockchain elle, pourra notamment être de grande aide au moment d’éviter les fraudes liées au doublon d’une transaction. En effet, cette dernière permet d’enregistrer toutes les transactions effectuées. Cette “sauvegarde” des transactions permettra également d’être certain de la bonne foi et des bonnes actions d’une entreprise. La blockchain fera état de moyen de preuve que les initiatives carbones sont réellement poursuivies.

La technique sera donc de grande utilité. En effet, la base de donnée décentralisée qu’est la blockchain est accessible à tous, et permettra d’éviter les doublons dans les transactions ou encore les fraudes que commettent certains acteurs du secteur. De cette manière, personne n’est en possibilité de dépenser plus que ce qu’il a, et une fois les crédits carbones échangés contre des NFT, l’adresse du détenteur sera révélée. Mais encore, après avoir décidé de se débarrasser de ses crédits carbone, le protocole brulera automatiquement le NFT, une fois ce dernier ayant été retiré par l’investisseur .

Un token sur Ethereum

A l’heure actuelle, aucun listing n’a été confirmé par l’équipe du projet une fois les préventes terminées. Etant donné qu’il reste encore de nombreuses semaines, l’équipe a encore le temps de conclure des accords ou de procéder aux annonces respectives. Les premiers investisseurs pourront toutefois probablement s’aider de ces listings pour réaliser les premières prises de bénéfices.

Le jeton peut pour sa part être acheté dès maintenant sur le site internet du projet à partir d’un wallet. Il est indispensable de réaliser les transactions sur la blockchain Ethereum, à partir d’ETH, ou d’USDT. Jour après jour, le projet continue d’élargir ses récoltes de fonds avec les 2 millions de dollars qui pourttaient être dépassé durant ce week-end, et son groupe Telegram qui continue son développement ces derniers jours.

Dans tous les cas, avec le recours à la blockchain Ethereum qui est désormais beaucoup moins énergivore qu’auparavant, et les fondamentaux de l’Impact Project, très en phase avec l’environnement, le projet pourra certainement améliorer l’image des crypto-monnaies et attirer les investisseurs ayant une plus grande conscience environnementale. D’autant plus que de nos jours, les difficultés liées au changement climatique s’accélèrent et que les décisions internationales ne semblent pas toujours cohérente. Dernière en date, l’attribution des jeux asiatiques d’hiver de 2029 attribués à l’Arabie Saoudite et qui fera à nouveau recourt à de la neige artificielle, tout comme lors des Jeux Olympiques d’Hiver de cette année qui ont été célébrés à Pékin avec l’omniprésence des canons à neige.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.