Alameda Research accumulait les tokens que FTX allait ajouter sur sa plateforme

14 novembre 2022, 21:20 CET
Mis à jour par Célia Simon
14 novembre 2022, 21:20 CET
EN BREF
  • Alameda Research aurait pris position sur des tokens qui allaient être cotés sur FTX.
  • Le WSJ affirme qu'Alameda Research aurait eu accès à des informations privilégiées, et aurait utilisé des pratiques pour le moins douteuses.
  • Ces achats concerneraient pas moins de 18 altcoins.
  • promo

D’après le Wall Street Journal, Alameda Research aurait accumulé des tokens qui allaient par la suite être cotés sur FTX. Les données on-chain confirmeraient ces dires.

FTX et Alameda Research encore dans le viseur

Ces derniers jours, l’actualité autour de FTX, FTT, Sam Bankman-Fried (SBF) et Alameda Research a été brûlante, et il semblerait que ce phénomène puisse se poursuivre encore quelques temps. En effet, après l’annonce de la faillite de l’exchange crypto, les révélations vont bon train concernant des pratiques douteuses entre FTX et Alameda Research, tout comme les spéculations qui entourent le PDG SBF.

A présent, ce sont les achats d’Alameda Research qui font débat au sein de l’industrie crypto. L’ancien empire de Sam Bankman-Fried aurait donc eu des pratiques douteuses concernant l’achat de nouveaux tokens ; de quoi rajouter de l’huile sur le feu d’un feuilleton déjà bien étoffé.

Source : Twitter

FTX et Alameda Research étant du “même camps”, Alameda aurait acquis des cryptomonnaies juste avant que FTX entreprennent de les coter sur sa plateforme. Ainsi, Alameda Research aurait profité de sa proximité avec FTX pour recevoir des informations privilégiées et procéder ainsi à l’achat de tokens avant leur ajout sur FTX. Pour rappel, les cotations sont généralement accompagnées d’un fort volume d’échange ainsi que de beaucoup de spéculations (hausse des prix du token coté). Ce phénomène se confirme notamment en période de bull market ou lorsque la cotation concerne de grandes plateformes comme Binance, Coinbase ou justement FTX, qui occupait une place importante au sein de l’industrie crypto.

Les données ont été rapportées par Argus, une société d’analyse de données spécialisée sur les données issus de la Blockchain.

Certains analystes n’ont pas hésité à commenter avec ironie la situation, puisque malgré ces pratiques douteuses commanditées par l’appât du gain, tant FTX comme Alameda Research ont finalement fait faillites, avec de lourdes dettes.

Source : Twitter

La société vendait-t-elle ses tokens au moment des cotations ?

Selon Argus, Alameda Research aurait détenu plus de 60 millions de dollars répartis sur 18 cryptos qui ont par la suite été cotés sur FTX. Argus a, pour son analyse, couvert une période de temps assez “longue”, puisque ces même tokens achetés par Alameda Research auraient été cotés entre janvier 2021 et le mois de mars de l’année 2022.

D’après le cofondateur d’Argus Omar Amjad, Alameda Research a régulièrement fonctionné de la même façon :

“Ce que nous constatons, c’est qu’au cours du mois précédant le listing, la société a presque toujours ouvert une position qu’elle n’avait pas auparavant. Il semble clair que quelque chose lié au marché crypto leur disait d’acheter des jetons qu’ils ne possédaient pas encore”.

Néanmoins, étant donné la réputation qu’est en train d’acquérir Sam Bankman-Fried et les multiples questions sans réponses que laisse l’effondrement de son empire, les acteurs majeurs du monde des cryptomonnaies vont devoir faire preuve de davantage de transparence. Par ailleurs, l’activité des exchanges sera très attentivement scrutée, tout comme les réserves en crypto de ces derniers, avec une quelconque rumeur susceptible de rallumer des braises encore chaudes.

Le monde des cryptomonnaies semble désormais plus incertain que jamais, tout comme l’effet domino que pourrait causer la chute de FTX.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.