FTX : 1 million de créanciers pris dans la tourmente du dépôt de bilan

15 novembre 2022, 17:40 CET
15 novembre 2022, 18:44 CET
EN BREF
  • La bourse crypto en faillite FTX a déposé sa déclaration de cessation de paiement avec retard.
  • Le dossier a détaillé la mise en place d'une nouvelle équipe dirigeante et un premier état des dettes.
  • Selon les documents, la société aurait eu, au jour de sa faillite, environ un million de créanciers.
  • promo

La procédure de faillite concernant FTX a débuté avec un certain retard, ce après le dépôt hier de sa déclaration de cessation de paiement

Ces documents, qui s’avèrent nécessaires pour entamer officiellement les procédures, décrivent les circonstances qui ont conduit à la faillite et sollicitent généralement une aide d’urgence. Aux États-Unis, la déclaration de cessation de paiements s’appelle motion de premier jour car elle est généralement déposée le même jour que la demande de mise en faillite.

Cependant, alors que FTX a déposé son bilan le vendredi matin, ces documents n’ont été publiés que lundi soir.

Les commentateurs du secteur ont fait remarquer que ce retard était représentatif de l’affaire complexe présentée par FTX. “L’affaire se déroule de manière beaucoup plus lente et opaque que d’habitude”, a déclaré un conseiller en restructuration au Financial Times. Ce dernier a déclaré que les complications entourant l’affaire avaient empêché la plateforme de fournir des conseils avisés aux créanciers.

FTX nomme de nouveaux administrateurs

Les documents déposés décrivent le début de la crise de liquidité, qui a conduit à la démission du fondateur Sam Bankman-Fried en tant que PDG. Dès son accession à ce poste, John Jay Ray III a pour sa part déposé une demande de mise en faillite afin de “sécuriser les actifs des clients et des débiteurs”. Cadre aguerri en matière de restructuration, Ray avait précédemment occupé des postes de supervision dans les faillites d’affaires très médiatisées telles qu’Enron.

M. Ray a ensuite nommé de nouveaux administrateurs, tous expérimentés dans les cas de faillite, notamment Joseph Farnan, Jr. et Matthew Doheny chez FTX Trading, et Matthew R. Rosenberg chez Alameda Research.

FTX a besoin de ce genre d’experts pour remplir ces rôles afin de démontrer au tribunal qu’elle peut gérer efficacement la procédure elle-même. Si le tribunal n’a pas confiance dans la capacité de l’entreprise à gérer cette tâche, il pourrait engager un administrateur indépendant en vertu du chapitre 11. Ce fiduciaire remplacerait alors le directeur général et engagerait ses propres conseillers pour gérer l’affaire.

FTX et ses créanciers

Dans sa requête de la semaine dernière, FTX a déclaré compter 100 000 créanciers et disposer de 10 à 50 milliards de dollars d’actifs et de passifs. Toutefois, sa nouvelle demande a révélé que le chiffre réel pourrait être plus proche du million de créanciers.

Une fois l’affaire lancée, l’agence des faillites du ministère de la justice nommera un comité de créanciers non garantis, lesquels seront probablement pour la plupart des titulaires de comptes FTX.

En conséquence, FTX a demandé une forme de consolidation dans l’examen de ses diverses sociétés liées. Ainsi, plutôt que de traiter chacune des plus de 134 entités en tant que cas individuels, FTX a demandé une administration conjointe de l’ensemble du groupe.

FTX a également demandé la création d’une liste des 50 principaux créanciers du groupe, plutôt que des 20 principaux pour chaque société.

Pas de récupération des créances ?

Un expert juridique a déclaré que les créanciers chercheraient probablement à se faire rembourser par le biais de poursuites personnelles contre Bankman-Fried et d’autres dirigeants de FTX.

“Des milliards de dollars d’actions préférentielles potentielles sont en jeu et SBF et son équipe risquent d’être poursuivis jusqu’au cou”, a-t-il déclaré. Ces actions préférentielles correspondent à des paiements effectués juste avant le dépôt de bilan, et que les créanciers pourraient potentiellement “récupérer”.

Cependant, un autre expert juridique a souligné que, selon les conditions de service de FTX, les clients conservent la propriété des actifs. Cela empêche toute récupération de la part des clients qui ont réussi à retirer leurs fonds avant le dépôt de bilan.

Malgré ses déboires, la bourse a réussi à rester fidèle à un principe fondamental de la crypto ; la propriété personnelle des actifs.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.