Elon Musk lance un ultimatum de 24 heures aux employés de Twitter

17 novembre 2022, 16:00 CET
17 novembre 2022, 16:00 CET
EN BREF
  • Elon Musk appelle les salariés de Twitter à “se donner à fond”.
  • Les employés ont jusqu'à aujourd'hui pour se conformer aux nouvelles règles d’Elon Musk, faute de quoi ils devront quitter l’entreprise.
  • Twitter lancera son système de vérification payant le 29 novembre.
  • promo

Depuis qu’il a pris les rênes de Twitter, Elon Musk s’est transformé en un véritable petit dictateur qui n’en fait qu’à sa tête. Son dernier message est considéré par beaucoup comme une menace voilée pour les employés de l’entreprise.

S’ils veulent garder leurs postes, les employés de Twitter devront “se donner à fond” et “travailler pendant de longues heures et à haute intensité”. C’est ce qu’a déclaré Elon Musk dans un e-mail adressé hier au personnel de son entreprise. 

Les salariés de l’entreprise n’ont pas longtemps pour se décider, puisqu’ils doivent s’engager à se conformer aux codes de leur nouveau patron avant ce jeudi 17 novembre à 17 heures (Heure de l’Est). Ceux qui ne sont pas d’accord seront licenciés et recevront une indemnité équivalente à trois mois de salaire, a précisé Elon Musk.

L’e-mail a été partagé par le correspondant de CNN, Donie O’Sullivan.

Elon Musk veut créer un Twitter 2.0

“Dorénavant, afin de bâtir un Twitter 2.0 révolutionnaire et réussir dans un monde de plus en plus compétitif, nous devrons nous donner à fond”, peut-on lire dans l’e-mail.

La plateforme sera beaucoup plus “axée sur l’ingénierie”, a-t-il ajouté, soulignant que Twitter est une société “de logiciels et de serveurs”.

Quelques heures après avoir racheté Twitter, Elon Musk a licencié plusieurs hauts dirigeants de Twitter, y compris l’ancien PDG Parag Agrawal. Une semaine plus tard, il a remercié tout le conseil d’administration de l’entreprise, restant seul aux commandes.

Ensuite, il s’est donné pour mission d’éliminer les spambots et les scams qui sévissent sur Twitter. Ceci dit, à en juger par les résultats d’un nouveau sondage, Elon Musk a encore du chemin à parcourir avant d’accomplir sa mission. Jusqu’à aujourd’hui, Twitter constitue toujours un nid à scams crypto.

Depuis fin octobre, Elon Musk passe la majeure partie de son temps à réorganiser Twitter, mais il envisage déjà de confier la direction de la plateforme à quelqu’un d’autre.

“Je compte réduire le temps que je passe sur Twitter et trouver quelqu’un d’autre pour le gérer”, a-t-il déclaré.

Il a également décidé de reporter le lancement du système de vérification payant suite à la découverte de nouvelles failles dans le système. Le 16 novembre, Elon Musk a tweeté :

“Nous reportons le lancement des badges bleus au 29 novembre pour nous assurer qu’il soit extrêmement solide”.

Quel impact sur la crypto ?

L’avenir de Twitter semble plus incertain que jamais. Cependant, depuis qu’Elon Musk a pris le relais, plusieurs spécialistes s’attendent à ce que le marché crypto en bénéficie. De même, les rumeurs liées à la mise en place d’un système de paiements en Dogecoin sur Twitter ont refait surface, faisant à nouveau grimper le cours du meme coin.

La semaine dernière, BeInCrypto a rapporté que Musk ne parvient pas à convaincre les utilisateurs de sa plateforme. En effet, de nombreux journalistes et influenceurs Twitter s’opposent à l’idée de devoir payer pour recevoir des badges bleus. Beaucoup d’entre eux estiment que cela ne réglera pas le problème des fake news, car n’importe qui pourra acheter un badge bleu.

Alors que Twitter cherche à renflouer sa trésorerie, la vérification payante semble être la seule solution pour Elon Musk.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.