Voir plus

Goldman Sachs : les entreprises en faillite trouvent un repreneur

2 mins
Mis à jour par Matias Calderon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Une grande firme américaine se présente d'ores et déjà pour acquérir une vaste majorité des victimes de la crise de FTX.
  • Cette proposition est loin de faire l'unanimité, à l'heure où les tensions entre la finance traditionnelle et la crypto sont au plus haut.
  • promo

Les entreprises de l’industrie continuent de trembler tandis qu’un grand investisseur prévoit d’ores et déjà de racheter les victimes.

Des victimes de la crise offertes sur un plateau d’argent

Décidément, la crise qui sévit actuellement au sein du secteur crypto ne cesse de faire des heureux. Après les premières réjouissances de la SEC américaine et l’alerte tirée par la Banque Centrale Européenne, qui semblent se réjouir de voir un de ces grands concurrents dans la tourmente, c’est au tour de grands financiers comme Goldman Sachs de se frotter les mains. En effet, de grands investisseurs auraient d’ores et déjà quelques projets pour une partie de l’industrie.

Selon Reuters, de nombreuses entreprises mise en difficulté par la chute de FTX et par leur exposition à l’empire de Sam Bankman-Fried attendraient d’être sauvées. Alors qu’un fonds de relance initié par Binance est actuellement en préparation, une grande firme américaine aurait déjà signalé son intérêt pour la reprise des victimes de la crise. En effet, la banque d’investissements Goldman Sachs chercherait à acquérir les sociétés crypto en faillite à la hauteur de plusieurs dizaines de millions de dollars. Une somme qui peut paraître peu au vu des dégâts et du nombre d’entreprises concernées mais que la principale intéressée justifie par la recherche de bonnes affaires.

Source : compte Twitter de Reuters

En d’autres termes, Goldman Sachs souhaiterait acheter les victimes de la chute de FTX pour une bouchée de pain avant de participer à la reconstruction de l’Industrie. Pour l’instant, les véritables ambitions de la firme américaine concernant ces acquisitions ne sont pas encore connues. On ignore donc ce qu’il adviendra des sociétés après que Goldman Sachs s’en soit emparé, bien qu’il soit peu probable qu’elles soient converties en d’autres activités. La banque d’investissement aurait en effet récolté pas moins de 21,6 milliards de dollars l’année dernière, grâce à tous les fonds qu’elle a placés dans la crypto. Il serait donc logique qu’elle veuille continuer en ce sens, et donc favoriser le redéveloppement de la technologie afin de générer d’autres profits.

L’affaire reste donc à suivre de ce côté-ci tandis que Goldman Sachs pourrait révéler la liste des entreprises qui l’intéressent dans les semaines à venir.

La crypto s’oppose à Goldman Sachs

L’arrivée en masse de Goldman Sachs dans la gestion de la crise n’est pourtant pas vue d’un très bon œil par tout le monde. En effet, la main mise d’une grande firme issue de la finance traditionnelle sur les acteurs de l’industrie ne va pas sans une potentielle influence, à l’heure où le secteur reste en compétition avec les monnaie fiduciaires et autres autorités monétaires. L’initiative de la banque d’investissement reste donc considérée comme une tentative d’avalement afin d’endiguer l’étendue de la concurrence.

goldman sachs

Pour d’autres, ce rachat des entreprises crypto n’est pas une bonne nouvelle puisque la finance traditionnelle n’est pas à l’abri d’une crise, au vu de l’état actuel de l’économie globale. La continuité de l’inflation et les différents jonglages que celle-ci génère pourraient venir porter un grand coup aux plus grandes firmes sur le long terme et ainsi créer davantage de dégâts aux sociétés crypto qui auront été acquises par ces dernières. L’implication de Goldman Sachs dans la crise de 2008 est également largement pointée du doigt, laissant craindre une mauvaise gestion des victimes de FTX à l’avenir.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

Laure-Elizabeth-Iacoucci.jpg
Laure Elizabeth Iacoucci
Laure Elizabeth Iacoucci est une journaliste expérimentée, comptant déjà plusieurs années d’expertise en rédaction, recherche et SEO. Son champ d’expertise s’étend de la blockchain à l’intelligence artificielle en passant par les régulations, la DeFi, les analyses de marché ainsi que toute forme de vulgarisation. Ses compétences rédactionnelles, sa maîtrise du SEO et son sens de l’investigation en font une professionnelle versatile et toujours prête à apporter un spectre complet de la crypto.
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé