Voir plus

Polygon : la solution L2 qui a séduit Starbucks, Reddit et Meta

7 mins
Par Shubham Pandey
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Les solutions Layer 2 d’Ethereum ont fait couler beaucoup d’encre en 2022.
  • L’écosystème Polygon a fait preuve d’une grande résilience après l’effondrement de FTX.
  • Qu'arrivera-t-il à Polygon lorsque l'offre maximale de tokens MATIC sera atteinte ?
  • promo

Depuis son lancement, Polygon a suscité énormément d’intérêt, attirant des partenaires prestigieux de tous les secteurs d’activité.

2021 était incontestablement l’année des memecoins, des jetons non fongibles (NFT) et des projets Layer 1 (L1). En 2022, cependant, les solutions Layer 2 (L2) ont suscité énormément d’intérêt au sein de la crypto sphère. Certains considèrent même les protocoles L2 comme la prochaine étape de la révolution des blockchains, en particulier la blockchain Ethereum.

Tout au long de l’année, les analystes et les gourous de la crypto n’ont pas cessé de vanter les mérites des solutions L2. Sur Reddit, certains utilisateurs considèrent ces solutions comme un tournant majeur dans le secteur de la crypto.

Alors qu’il existe des dizaines de solutions Layer 2 sur le marché, Polygon est peut-être l’un des protocoles L2 les plus suivis par les crypto-geeks. Alors, comment fonctionne Polygon ? Quels sont ses avantages et ses inconvénients ? Réponses.

Solutions Layer 2 : de quoi s’agit-il ?

Une solution Layer 2 est un protocole de mise à l’échelle basé sur la couche principale d’une blockchain. L’objectif est d’éviter la congestion du réseau principal en traitant certaines étapes des transactions en dehors de la blockchain. Aujourd’hui, la plupart des solutions Layer 2 sont basées sur Ethereum.

Ces solutions visent à accélérer le débit des transactions, réduire les frais de gaz et améliorer la scalabilité du réseau Ethereum.

Solutions Layer 2 Ethereum
Source : Coin98 Analytics

Afin d’améliorer l’évolutivité d’Ethereum, les solutions L2 utilisent plusieurs outils, notamment la technologie Plasma qui permet de construire un réseau de sidechains (chaînes latérales) en dessous de la blockchain principale d’Ethereum, formant une structure arborescente. Polygon faitainsi partie des protocoles L2 qui s’appuient sur la technologie Plasma.

En effet, Polygon est souvent considéré comme “l’Internet des blockchains” d’Ethereum. Ce, en raison du large éventail des solutions qu’il propose à ses utilisateurs.

Polygon
Source : Polygon

Pour récapituler, Polygon est une solution Layer 2 qui vise à encourager l’adoption massive de la blockchain grâce à des sidechains qui offrent un débit de 65 000 transactions par seconde avec un délai de validation de moins de deux secondes.

De même, Polygon permet à ses utilisateurs d’accéder à un large éventail d’applications décentralisées (dApps) sans sacrifier la sécurité et les avantages de la blockchain Ethereum.

Source : pixelplex.io

Outre la scalabilité, Polygon vise à améliorer l’expérience des développeurs avec des mécanismes sans autorisation, une grande souveraineté technologique et des systèmes de sécurité sur-mesure. Ses utilisateurs bénéficient également de frais de gaz réduits, de transactions rapides et d’un accès à la plupart des outils Ethereum, comme le portefeuille crypto MetaMask, entre autres.

Les partenaires de Polygon

Les sidechains de Polygon offrent une grande interopérabilité et peuvent communiquer entre elles et avec le réseau Ethereum. C’est pourquoi le protocole est considéré comme l’une des meilleures solutions au problème des frais de gaz et à la congestion de la blockchain ETH.

Quelques mois après son lancement, Polygon a attiré de nombreuses bourses crypto décentralisées (DEX) comme SushiSwap, 1inch, etc.

Polygon a également conclu un partenariat avec Aave, un protocole de prêt crypto basé sur la blockchain Ethereum, afin de résoudre les problèmes liés aux pics de trafic.

De même, le protocole a attiré de nombreux projets de jetons non fongibles.

Mis à part les entreprises crypto, Polygon a signé des partenariats avec des sociétés prestigieuses comme Starbucks, Reddit et Meta.

En effet, Starbucks est en train de développer un programme de fidélité baptisé “Starbucks Odyssey”. Ce dernier permettra à l’entreprise d’offrir des timbres NFT à ses clients et à ses employés et de vendre des collections NFT en édition limitée.

De son côté, Reddit utilise Polygon pour créer des avatars NFT uniques sur sa plateforme. Depuis son partenariat avec Polygon, Reddit a vu ses ventes de jetons non fongibles augmenter de 1 000 %. Même Meta, l’une des Big Tech les plus influentes au monde, s’est associé à Polygon pour proposer des NFT sur Instagram. Bientôt, les utilisateurs pourront créer leurs propres NFT sur la plateforme.

De plus, MATIC, le token natif de Polygon, s’est montré résilient en cette période de bear market. Comme nous l’avons rapporté le 2 décembre, le token a gagné plus de 5 % en 24 heures, atteignant 0,917 $. Actuellement, son cours oscille autour de 0,916 $.

Source : BeInCrypto

Polygon : un projet résilient

La dernière crise du marché crypto a été déclenchée par l’effondrement de FTX, qui a fait chuter la valeur du secteur à moins d’un billion de dollars. Au moment où nous écrivons ces lignes, la capitalisation boursière du marché crypto oscille autour de 845 milliards de dollars. Toutes les cryptomonnaies, y compris Ethereum, Bitcoin et Solana ont accusé d’importantes pertes au cours des 30 derniers jours.

Cela dit, Delphi Digital a récemment révélé que MATIC et Binance Coin (BNB) surpassent les autres crypto actifs en termes de performance.

MATIC
Source : Delphi Digital

Cela montre que la technologie de Polygon et ses différentes solutions séduisent les investisseurs. En effet, le protocole travaille sur plusieurs solutions Zero-Knowledge différentes comme Miden et Nightfall, mais son projet le plus attendu en ce moment est la solution zk-EVM

L’équipe a déjà lancé le testnet public de zk-EVM et prévoit de lancer un réseau principal en 2023. L’un des plus grands avantages de cette solution est sa capacité à réduire les frais de gaz ETH de 90 %.

Dans le monde de la crypto, la technologie est importante, mais même la plateforme la plus sophistiquée au monde ne vaut rien sans ses développeurs. La stratégie de Polygon consiste à créer le meilleur écosystème pour les développeurs. Pour ce faire, l’équipe du projet a lancé plusieurs programmes comme la Polygon Academy et la Polygon University qui enseignent aux développeurs comment créer des applications.

L’entreprise a également lancé Polygon Village, un programme qui aide les développeurs à obtenir des financements, à recruter des spécialistes et à promouvoir leurs projets. Ces initiatives suggèrent que Polygon met l’expérience des développeurs au cœur de sa stratégie.

À en croire les statistiques, les efforts de Polygon commencent déjà à porter leurs fruits. Par exemple, en septembre 2022, l’activité de développement sur le réseau a atteint un nouveau record historique.

Source : Messari

BeInCrypto a contacté les dirigeants de Polygon pour obtenir des commentaires à ce sujet, notamment le cofondateur Sandeep Nailwal, Ryan Wyatt (PDG de Polygon Studios) et Jayanti Kanani (fondateur de Polygon Technology). Cependant, nous n’avons pas reçu de réponse de leur part.

Qu’en est-il de la concurrence ?

Malgré ses performances, Polygon est loin de dominer le secteur des solutions L2. L’un de ses plus grands concurrents est Polkadot, une solution L2 qui vise à préparer le terrain pour l’adoption du Web3.

Lors d’une session de questions/réponses organisée le 9 décembre sur Reddit, BeInCrypto a interrogé Bill Laboon, responsable de l’éducation et des subventions à la Web3 Foundation, sur la faillite de FTX et les perspectives de croissance de Polkadot.

M. Laboon pense que l’affaire FTX “a permis aux gens de distinguer entre les entités centralisées comme FTX, qui nécessitent de faire confiance à des personnes qui contrôlent toutes les informations, et les entités décentralisées comme Polkadot qui sont sans confiance, transparentes et contrôlées par la communauté”.

Nous avons également demandé à M. Laboon si Polkadot est en mesure de rivaliser avec d’autres solutions Layer 2 comme Polygon, ce à quoi il a répondu : 

“Oui, avec un sous-consensus sur les parachains, vous pouvez avoir un système de consensus subordonné avec des temps de blocage moins longs. Celles-ci ne seront tout simplement pas considérées comme finalisées si elles ne sont pas approuvées par le système de consensus ‘’standard” de la chaîne de relais”.

“Certaines chaînes basées sur les substrats, comme Aleph Zero, utilisent déjà des systèmes de consensus alternatifs pour avoir des temps de blocage d’environ une seconde. Il y a aussi un appel d’offres sur lequel j’ai travaillé l’année dernière qui cherche des personnes pour y travailler pour une subvention W3F”.

M. Laboon a également souligné qu’avec “le support asynchrone, les délais des parachains seront réduits d’environ 12 secondes pour passer à 6 secondes, comme la chaîne de relais”.

Polkadot a également lancé d’autres initiatives pour gagner en compétitivité, notamment un système de gouvernance décentralisée avec des mises à jour sans forks et un consensus hybride avec une fonctionnalité de finalisation séparée de la production de blocs (qui est disponible depuis plus de trois ans sur Kusama et plus de deux ans et demi sur Polkadot). Il existe également une communication inter-chaînes avancée, le DOT passant de la sécurité au logiciel, etc.

Bill Laboon recommande également à nos lecteurs de consulter le billet de blog de Rob Habermeier sur la feuille de route de Polkadot pour avoir une meilleure idée sur les objectifs de l’équipe et la façon dont elle compte les atteindre.

Si le projet parvient à ses fins, son token natif, DOT, pourrait également gagner en valeur. Au moment où nous écrivons ces lignes, le DOT s’échange à 5,27 $, en hausse de 2,3 % sur la journée.

Source : BeInCrypto

Solutions L2 : les inconvénients

En raison des conditions macroéconomiques difficiles et des combats internes du marché, les cryptomonnaies peinent à renouer avec le vert. Malgré les nombreux avantages des solutions layer 2, leurs risques ne doivent pas être ignorés.

Dans le cas de Polygon, beaucoup se demandent ce qui arriverait au réseau en 2025, lorsque l’offre maximale de tokens MATIC sera atteinte. En effet, il est peu probable que les frais de transaction suffisent à récompenser les validateurs de Polygon.

Parmi les solutions possibles, les développeurs pourraient modifier l’offre de MATIC ou subventionner les récompenses. Mis à part cela, les solutions de mise à l’échelle présentent également des risques pour la croissance d’Ethereum.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

wpua-150x150.png
Fatima-Zahra C
Diplômée de Toulouse Business School, Fatima-Zahra a entamé sa carrière en tant que consultante chez Deloitte, avant de se reconvertir dans la presse économique et fintech. En plus de son travail de journaliste, Fatima-Zahra a géré les relations presse de plusieurs cabinets d’avocats à Paris, Londres et Casablanca. Tombée sous le charme des cryptomonnaies en 2021, elle a travaillé en tant que traductrice chez BeInCrypto de 2021 à 2023. Ses sujets d’expertise : Cryptomonnaies, Finance...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé