Voir plus

Prédictions crypto : ces trois tokens pourraient s’effondrer en 2023

3 mins
Par David Thomas
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Des millions de tokens seront déverrouillés en 2023, ce qui pourrait entraîner une liquidation massive.
  • S’ils ne débloquent pas les tokens à temps, les projets DeFi risquent de perdre toute crédibilité.
  • Si les dates de déblocage coïncident avec des conditions macroéconomiques défavorables, les répercussions seront désastreuses.
  • promo

Des millions de tokens devraient être déverrouillés en 2023, ce qui pourrait entraîner une liquidation massive sur le marché.

De nombreux projets crypto, y compris la plateforme Move-to-Earn Sweatcoin et le metaverse de Yuga Labs, mettront en circulation des tokens supplémentaires en 2023. Alors que le marché crypto est déjà fragilisé par l’effondrement des géants Three Arrows Capital, Celsius et FTX, le déblocage des tokens pourrait exacerber la crise.

Vesting crypto, késako ?

Les projets crypto verrouillent leurs tokens natifs dans des contrats intelligents spéciaux appelés “vesting smart contracts”. Lorsque le contrat arrive à terme, les tokens sont libérés sur le marché. Le calendrier de vesting rassure également les investisseurs sur l’engagement des fondateurs du projet.

Alors que le déblocage d’un token augmente sa capitalisation boursière, les investisseurs ont tendance à liquider leurs actifs à l’issue de la période de vesting. Si la liquidation coïncide avec des conditions macroéconomiques difficiles, le cours des tokens plongent dans le rouge.

Les données historiques du marché démontrent que la plupart des crypto actifs perdent de leur valeur lorsqu’ils sont libérés sur le marché. Dans cet article, nous nous penchons sur trois tokens dont la période de vesting se terminera en 2023.

Sweatcoin pourrait perdre 30%

Le premier token qui pourrait s’effondrer en 2023 est Sweatcoin.

Lancé en septembre 2022 sur la blockchain NEAR, Sweatcoin est un projet crypto qui encourage ses utilisateurs à faire des efforts physiques en les récompensant avec des tokens SWEAT. 

Les smart contracts de Sweatcoin libéreront 326 223 776,52 SWEAT le 13 janvier 2023. Une partie des tokens sera distribuée via un airdrop, tandis que le reste sera versé à la trésorerie Sweatcoin. Un déblocage supplémentaire de 227 105 696 SWEAT est prévu pour août 2023. Selon CoinGecko, les tokens qui seront déverrouillés représentent environ 2 % du volume quotidien des échanges de SWEAT.

Le premier airdrop de Sweatcoin, qui a permis la distribution de 2 milliards de tokens, a fait grimper le cours de l’actif à environ 0,915 $ le 15 septembre 2022. Une semaine plus tard, le projet a débloqué environ 583 millions de SWEAT, ce qui a fait chuter le cours de Sweatcoin de 40 %. Les deux déblocages suivants (même montant que le premier déverrouillage) ont fait baisser le prix de 20 % et 30 % respectivement.

Sweatcoin
Source : BeInCrypto

Par conséquent, on s’attend à ce que le cours de Sweatcoin baisse de 30 % pour tomber à 0,01 $ après le déblocage prévu en janvier 2023.

BitDAO risque de tomber en dessous de 0,25 $

La deuxième crypto à surveiller est BIT. Il s’agit du token de gouvernance de BitDAO, une organisation autonome décentralisée basée sur Ethereum qui soutient les projets DeFi avec de la recherche et du développement, des swaps et des subventions.

Selon TokenUnlocks, BitDAO devrait libérer environ 188 millions de BIT (53 millions de dollars) le 15 janvier 2023, ce qui représente environ dix fois le volume de transactions actuel du token.

Les contrats intelligents BitDAO ont débloqué 2 milliards de tokens BIT en juillet 2021, faisant grimper le cours de BIT à 1,72 $. Le 15 septembre, 267 millions de pièces ont été libérées sur le marché, faisant chuter de 11 % le cours de BIT. En raison du bear market actuel, l’actif s’échange désormais à environ 0,28 $.

Le prochain déblocage, qui est prévu pour le 15 janvier 2023, devrait faire tomber le cours du token à moins de 0,25 $.

ApeCoin est susceptible de s’effondrer si le bear market se poursuit

Lancé par Yuga Labs en mars 2022, ApeCoin (APE) est le troisième token qui pourrait chuter en 2023. Pour rappel, Yuga Labs est l’entreprise mère de la célèbre collection NFT Bored Ape Yacht Club.

Les détenteurs d’APE ont des droits de gouvernance au sein de la DAO ApeCoin qui vise à développer les projets Web3 de Yuga Labs. Il y a quelques mois, Yuga Labs a distribué 150 000 000 APE aux détenteurs des NFT Bored Apes et Mutant Apes. L’entreprise prévoit également de débloquer 7,3 millions (26 millions de dollars) de tokens APE pour la trésorerie de sa DAO le 17 janvier 2023. De même, les contrats intelligents du projet libéreront environ 33 millions APE (105 millions de dollars) le 17 mars 2023.

Peu de temps après son lancement en mars 2022, ApeCoin est passé de 13 $ à 9,62 $. Ensuite, son cours a atteint un sommet de 26,70 $ le 29 avril 2022, avant de chuter brusquement à 5,63 $ le 12 mai 2022. Sa trajectoire baissière, qui se poursuit jusqu’à ce jour, reflète le déclin fulgurant du marché des NFT spéculatifs comme BAYC et du metaverse

Si le marché des jetons non fongibles poursuit sa baisse en 2023, le prochain déblocage pourrait avoir des conséquences désastreuses sur la crypto APE.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

wpua-150x150.png
Fatima-Zahra C
Diplômée de Toulouse Business School, Fatima-Zahra a entamé sa carrière en tant que consultante chez Deloitte, avant de se reconvertir dans la presse économique et fintech. En plus de son travail de journaliste, Fatima-Zahra a géré les relations presse de plusieurs cabinets d’avocats à Paris, Londres et Casablanca. Tombée sous le charme des cryptomonnaies en 2021, elle a travaillé en tant que traductrice chez BeInCrypto de 2021 à 2023. Ses sujets d’expertise : Cryptomonnaies, Finance...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé