Voir plus

La SEC a tranché ! Genesis et Gemini sont toutes les deux coupables

2 mins
Mis à jour par Matias Calderon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Après avoir mis le nez dans l'affaire qui oppose Genesis à Gemini, la SEC a trouvé des failles dans leur dossier.
  • Néanmoins, la guerre ne fait que commencer puisque les fondateurs de Gemini annoncent vouloir se venger.
  • promo

Alors que Genesis et Gemini continuent de s’opposer, la SEC vient de donner un ton plus alarmant à l’affaire.

Genesis et Gemini n’ont plus rien à s’envier

Nous vous en parlions en début de semaine : alors que les co-fondateurs de Gemini 🤼‍♂️ continuent de se disputer avec Barry Silbert pour obtenir le remboursement de leurs fonds, la SEC a décidé de se mêler de l’affaire.

L’autorité américaine s’est rapidement démarquée par🤔 son apparente générosité envers ce dernier. Cependant, il semblerait que le temps des faveurs soit révolu.

En effet, après examen des faits, la SEC a décidé de faire d’une pierre deux coups et de déclarer tant Gemini que Genesis coupables d’avoir exercé leur activité illégalement sur le sol américain. Ainsi, si aucun transfert d’argent frauduleux n’est à déclarer, les deux partis auraient néanmoins désobéi à la loi en ne s’enregistrant pas auprès des autorités.

La Securities and Exchange Commission a accusé aujourd’hui Genesis Global Capital, LLC et Gemini Trust Company, LLC pour l’offre non enregistrée et la vente de titres à des investisseurs de détail via le programme de prêt d’actifs cryptographiques Gemini Earn. Grâce à cette offre non enregistrée, Genesis et Gemini ont levé des milliards de dollars d’actifs cryptographiques auprès de centaines de milliers d’investisseurs.

Extrait du communiqué de la SEC
Source : compte Twitter de Gary Gensler

En outre, selon la plainte, Genesis et Gemini auraient coopéré pour générer des revenus sur l’argent des investisseurs en proposant à ces derniers de prêter leurs actifs à la filiale de DGC.

Gemini genesis

Bientôt des représailles ?

Mauvaise nouvelle pour les créanciers, ce coup porté par la SEC pourrait ralentir les accords entre les deux partis et donc empêcher les clients de Gemini Earn de retrouver leur argent.

C’est également ce qu’affirme Tyler Winklevoss, co-fondateur de l’entreprise. Selon lui, la décision de la SEC serait injustifiée puisque Gemini serait enregistrée auprès du New York State Department of Financial Services.

Source : compte Twitter de Tyler Winklevoss

L’entrepreneur ajoute également qu’il prévoit des représailles et compte s’opposer à la SEC devant la justice. Ça va secouer !

La morale de l’histoire : qui sème le vent récolte la tempête.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

Laure-Elizabeth-Iacoucci.jpg
Laure Elizabeth Iacoucci
Laure Elizabeth Iacoucci est une journaliste expérimentée, comptant déjà plusieurs années d’expertise en rédaction, recherche et SEO. Son champ d’expertise s’étend de la blockchain à l’intelligence artificielle en passant par les régulations, la DeFi, les analyses de marché ainsi que toute forme de vulgarisation. Ses compétences rédactionnelles, sa maîtrise du SEO et son sens de l’investigation en font une professionnelle versatile et toujours prête à apporter un spectre complet de la crypto.
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé