Voir plus

Coup dur pour les cybercriminels ! Leurs techniques ne fonctionnent plus

2 mins
Mis à jour par Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Selon un rapport, certains cybercriminels auraient de plus en plus de mal à se faire de l'argent sur le dos de leurs victimes.
  • Néanmoins, la menace reste toujours aussi pesante pour la crypto, qui part désormais à la chasse de manière plus ouverte.
  • promo

Suite à une année 2022 catastrophique, les membres de la crypto sphère donnent du fil à retordre aux cybercriminels.

Les cybercriminels voient la fin d’une époque

Nous nous en souvenons tous : l’année 2022 a été catastrophique tant en matière de scams que de hacks crypto. Néanmoins, les investisseurs en cryptomonnaies auraient bien retenu la leçon et inverseraient les rapports de force.

Selon un rapport publié par Chainalysis, certaines techniques destinées à extorquer des cryptomonnaies aux investisseurs ne fonctionneraient plus. C’est, par exemple, le cas des ransomwares, qui ont vu leurs revenus baisser de 40 % au cours des mois précédents.

ransomwares chainalysis
Source : rapport de Chainalysis

Comment justifier ce changement ? Tout simplement par une plus grande prudence de la part du public. En effet, les entreprises crypto n’auraient pas lésiné sur la sécurité de leur entreprise en réaction aux précédents incidents.

Plus globalement, ils sont le moteur du changement car ils refusent, tout simplement, de payer ! Selon Chainalysis, plus de la moitié des victimes réfléchiraient désormais à deux fois avant de verser les cryptomonnaies tant attendues aux cybercriminels, en dépit de leurs menaces.

hacks crypto ransomware
Source : rapport de Chainalysis

Deux raisons poussent les victimes à ignorer les ransomwares. Premièrement, la présence d’une législation américaine promettant des sanctions à ceux qui paieraient, mais également celles des sociétés de cyber assurance aux clients qui auront cédé.

Une menace en voie d’extinction ? NON !

Pour autant, l’industrie est loin d’être tirée d’affaire. En effet, la résistance des victimes ne signifie pas la fin des hacks crypto et autres ransomwares, bien au contraire ! Les entreprises sont donc invitées à rester prudentes et à se renforcer continuellement pour éviter de telles attaques.

Pendant ce temps, la justice évolue. Cette semaine, l’un des plus grands facilitateurs de ce type d’exactions, Bitzlato, a vu son PDG arrêté et sa plateforme saisie. De même, la blockchain permettrait de retracer la plupart des rançons et de coincer les cybercriminels récidivistes.

Source : compte Twitter de Chainalysis

Enfin, notons également la transformation de l’écosystème crypto, avec un public adoptant les portefeuilles auto-hébergés et désormais soutenu par les autorités. Attention néanmoins, nous ne sommes pas à l’abri que les cybercriminels réinventent leurs techniques et fauchent de nouvelles victimes !

La morale de l’article : pour la crypto sphère, le moyen d’être sauf, c’est de ne pas se croire en sécurité.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juin 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

Laure-Elizabeth-Iacoucci.jpg
Laure Elizabeth Iacoucci
Après avoir parcouru le monde en tant qu'artiste, Laure Elizabeth a décidé de se poser et de se plonger dans le monde de la cryptomonnaie. Basée en France, diplômée de l'Université de Strasbourg et de l'Université Paris 8, elle a mis les pieds dans la crypto en 2017 et, depuis, n'a jamais cessé de faire partie de l'aventure. Avec plusieurs années d'expérience dans le journalisme et la traduction dans différentes langues à son actif, elle se consacre désormais à informer le public des...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé