Google Bard, le chatbot IA qui nous fera oublier ChatGPT ?

3 mins
Par Ali Martinez
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Sundar Pichai, le PDG de Google, vient de dévoiler son premier IA chatbot.
  • Avec ce nouveau lancement, le géant de la Silicon Valley espère rivaliser avec ChatGPT et DALL-E, qui constituent une menace pour son cœur de métier.
  • Le premier robot conversationnel avec lequel les gens pourront interagir directement utilise un modèle de langage appelé LaMDA.
  • promo

La contre-offensive n’a pas tardé ! Alors que ChatGPT défraie la chronique depuis plusieurs semaines, Google vient de dévoiler Bard, un chatbot IA qui promet de répondre à toutes nos questions.

Baptisé Bard, le chatbot a été dévoilé ce lundi 6 février par Sundar Pichai, le PDG de Google. Le nouveau bot entre donc en concurrence directe avec ChatGPT, l’outil développé par OpenAI. Et comme on pouvait s’y attendre, il sera directement intégré dans le moteur de recherche de l’entreprise californienne.

BARD
Source : Google

Google déclare la guerre à ChatGPT

Google est sans aucun doute un pionnier dans le domaine de l’intelligence artificielle. Cependant, jusqu’à présent, l’entreprise semblait impuissante face à la menace des modèles de langage comme ChatGPT et DALL-E. Avec le lancement de Bard, Google espère défendre son monopole et confirmer sa position de leader dans le monde de l’IA.

Lors de sa dernière réunion avec les investisseurs, Sundai Pichai a rappelé que Google a jeté les premiers jalons de la recherche sur l’intelligence artificielle. De même, il a souligné que la technologie IA a “atteint un point d’inflexion”.

En effet, la société a commencé le développement de son robot conversationnel en 2021 ; ainsi, le premier modèle avec lequel les gens pourront interagir directement utilisera le langage LaMDA de Google. Jusqu’à présent, on ne sait pas comment fonctionnera le chatbot, cependant Sundai Pichai assure que l’entreprise a beaucoup de choses à offrir dans les prochains mois. 

Comment fonctionne Bard ?

Pour le moment, seul un groupe restreint d’utilisateurs pourra accéder à Bard. Une phase de test qui devrait permettre à Google de perfectionner les réponses de son outil et de combler ses lacunes. En effet, contrairement à OpenAI, qui est une jeune entreprise, Google ne peut pas se permettre de lancer un chatbot expérimental qui nuirait à sa réputation.

Alors que ChatGPT n’a pas actualisé ses réponses depuis 2021, le chatbot IA de Google est connecté à Internet, ce qui signifie que ses réponses sont régulièrement modifiées en fonction des actualités et des événements. De même, Google veut s’assurer que les réponses de son IA chatbot atteignent un niveau élevé en termes de qualité, de sécurité et d’ancrage dans les informations du monde réel.

Microsoft se lance dans la course à l’IA

Pour rivaliser avec Google, Microsoft veut intégrer une version optimisée de la technologie ChatGPT dans son moteur de recherche Bing. L’idée est de rendre la recherche plus naturelle et surtout plus intuitive.

La version préliminaire du nouveau Bing nous donne déjà un avant-goût de l’avenir de la recherche sur le web et de l’intelligence artificielle. Selon Owen Yin, qui a pu tester quelques fonctionnalités avant que son accès ne soit révoqué, la barre de recherche s’est transformée en une boîte de discussion. Ainsi, les utilisateurs peuvent taper toutes leurs questions dans un langage naturel et sans se soucier des mots-clés.

Sur le nouveau Bing, les utilisateurs peuvent demander des informations spécifiques ou même des avis. Le moteur de recherche affiche ensuite ses réponses dans une bulle de discussion avec des citations pertinentes. La version IA de Bing peut également ajuster ses requêtes de recherche en fonction des besoins et des préférences des utilisateurs, notamment les restrictions alimentaires, le calendrier, etc.

Source : The Verge

Malgré ses nouvelles fonctionnalités intéressantes, Bing permet toujours aux utilisateurs de faire leurs recherches sur le Web de façon normale en saisissant des mots-clés dans un champ de recherche classique.

L’intégration de la technologie ChatGPT dans le moteur de recherche Bing constitue une étape majeure pour Microsoft, qui vise à détrôner Google et à devenir un leader dans le domaine de l’IA. Le nouveau Bing promet d’offrir une expérience plus personnalisée et intuitive aux utilisateurs. Il serait donc intéressant de voir comment il s’en sortira face à des concurrents de grand calibre.

Les Big Tech chinoises s’y mettent aussi

Baidu, le moteur de recherche chinois qui fait trembler Google, serait également en train de développer un IA chatbot similaire à ChatGPT. L’annonce a donné une bouffée d’air frais au marché boursier, faisant grimper le cours de l’action Baidu de 4,45 %.

Source : Google Finance

Cependant, les spécialistes du secteur sont plutôt prudents quant à la capacité de Baidu à rivaliser avec des entreprises comme Google et Microsoft.

Shen Meng, directeur de Chanson & Co, a déclaré :

“Le concept de ChatGPT a suscité beaucoup d’engouement en Chine, qui est l’un des pays les plus actifs dans le développement de l’IA. Alors que de nombreuses grandes entreprises qui se préparent à lancer des produits similaires, le rallye pourrait s’annoncer difficile”.

Alors que la course au développement de la prochaine génération de technologies d’intelligence artificielle s’intensifie, Google, Microsoft et Baidu joueront certainement un rôle clé dans l’avenir de la recherche et de l’information. 

Morale de l’histoire : ne craignez pas l’intelligence artificielle, craignez les humains qui seront derrière.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

wpua-150x150.png
Fatima-Zahra C
Diplômée de Toulouse Business School, Fatima-Zahra a entamé sa carrière en tant que consultante chez Deloitte, avant de se reconvertir dans la presse économique et fintech. En plus de son travail de journaliste, Fatima-Zahra a géré les relations presse de plusieurs cabinets d’avocats à Paris, Londres et Casablanca. Tombée sous le charme des cryptomonnaies en 2021, elle a travaillé en tant que traductrice chez BeInCrypto de 2021 à 2023. Ses sujets d’expertise : Cryptomonnaies, Finance...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé