Voir plus

Envoyer de la crypto devrait être aussi simple que l’envoi d’un texto

4 mins
Par Josh Adams
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • La mauvaise expérience utilisateur est l’un des principaux freins à l’adoption du Web3.
  • Configurer un wallet crypto peut s’avérer difficile, même pour les utilisateurs les plus expérimentés.
  • De nombreuses plateformes permettent désormais d’envoyer de la crypto avec un numéro de téléphone ou une adresse e-mail.
  • promo

Envoyer de la crypto via un wallet peut s’avérer très compliqué, même pour les utilisateurs les plus expérimentés. Heureusement, les choses sont en train de changer.

Le wallet crypto est l’outil le plus important pour naviguer dans le monde des cryptomonnaies. Cependant, les développeurs de portefeuilles crypto ont tendance à oublier que les investisseurs ne sont pas tous des geeks.

Il y a encore quelques années, la communauté crypto était entièrement composée de développeurs, d’informaticiens et d’ingénieurs. Aujourd’hui, on y trouve des artistes, des créateurs de contenu et même des personnes n’ayant aucune formation technique. Par conséquent, les développeurs essaient tant bien que mal d’adapter leurs solutions à la communauté. 

Wallet crypto, le premier frein à l’adoption des cryptomonnaies ?

“En ce moment, tout le monde se demande à quoi ressemblera le prochain cycle haussier de la crypto. Il semble que nous aurons affaire à un tout nouveau type de clients. Et, l’expérience utilisateur sera le problème le plus urgent à résoudre”, explique Cobrin Page, fondateur de Patch Wallet, à BeInCrypto.

Après avoir chapeauté l’équipe fintech de ConsenSys, Cobrin Page a décidé il y a un an et demi, de lancer ses propres projets. Le dernier en date s’appelle Patch Wallet, “un produit que tout le monde peut utiliser”.

Patch Wallet utilise une technique appelée “abstraction de compte”, qui permet aux développeurs de créer des contrats intelligents non liés à un compte blockchain spécifique. De cette façon, le portefeuille peut envoyer de la crypto et des NFT à quelqu’un qui n’a pas de wallet crypto traditionnel.

“Je dirais que c’est un peu l’équivalent de Venmo, ou des actifs de jeux. La seule différence est qu’il est compatible avec la blockchain et la crypto”.

Cobrin Page reconnaît que son produit n’est pas vraiment un wallet crypto. “J’étais dans un groupe Telegram et on m’a critiqué pour avoir présenté le produit comme un portefeuille crypto. Et là, je leur ai dit : vous savez que personne ne s’en soucie ? Ce compte contient des cryptomonnaies et des NFT. Donc, pour la plupart des gens, il s’agit bien d’un wallet crypto”.

L’exemple de Binance Pay

Lancé par la plus grande bourse crypto au monde, Binance Pay permet d’envoyer de la crypto en utilisant une adresse e-mail ou un numéro de téléphone. Cependant, contrairement aux wallets crypto classiques, Binance Pay nécessite la création d’un compte sur Binance

Lors d’une interview avec BeInCrypto, Jonathan Lim, le responsable de Binance Card & Pay, a noté que le wallet crypto constitue “une étape fondamentale et cruciale pour augmenter l’adoption des cryptomonnaies.

“Le plus important pour Binance Pay est d’innover et de tester de nouvelles façons de créer une expérience de paiement plus simple pour les utilisateurs et les commerçants. De cette façon, Binance facilitera l’accès au Web3 en reliant les mondes de la CeFi et de la DeFi“, a poursuivi M. Lim.

“Nous pensons que chaque fonctionnalité susceptible d’affecter l’expérience des utilisateurs est importante. Une mauvaise expérience utilisateur est sans doute un obstacle à la croissance du produit. La facilité d’utilisation est importante. Cela s’applique aussi bien à la conception technique qu’au parcours utilisateur. De même, cela impacte l’image de marque”, a-t-il conclu.

Le Web3 doit suivre l’exemple du Web2

Redeem est un service qui permet de recevoir et d’envoyer de la crypto avec un simple numéro de téléphone. “Alors que les plateformes de réseaux sociaux sont omniprésentes, les numéros de téléphone personnels sont beaucoup plus courants et accessibles” explique Tony Rush, le PDG de l’entreprise. “Il y a des gens qui ne s’intéressent pas aux réseaux sociaux, mais la plupart des gens ont un numéro de téléphone”. 

Selon Tony Rush, la plupart des débutants ont du mal à trouver des réponses aux questions comme : ”Comment créer un wallet crypto ? Quelle est la différence entre les blockchains ? Faut-il opter pour l’auto-garde ou confier sa crypto à une plateforme tierce ? Comment ne pas perdre ma phrase secrète ? Comment éviter les scams ? Peut-on envoyer des crypto actifs d’une blockchain à l’autre ? Qu’est-ce que les frais de gaz ?  Et où acheter des tokens pour utiliser telle ou telle plateforme ? Tous les gens ordinaires se posent ces questions lorsqu’ils découvrent des plateformes blockchain. Et, les choses peuvent devenir compliquées, même pour les adeptes de nouvelles technologies”.

L’écosystème Web3 doit fournir davantage d’efforts pour faciliter la tâche aux débutants, estime M. Rush. S’il est encore difficile d’envoyer de la crypto, peut-on vraiment s’attendre à ce que les nouveaux arrivants aillent plus loin ? 

D’après lui, les développeurs Web3 doivent suivre l’exemple des plateformes Web2, qui “travaillent constamment sur de nouvelles façons de simplifier l’intégration des utilisateurs, bien qu’elles comptent déjà des millions, voire des milliards d’utilisateurs”.

“Dans cette optique, étant donné que les plateformes Web3 sont nettement plus complexes que leurs homologues Web2, il est extrêmement important qu’elles travaillent sur l’amélioration de l’expérience utilisateur pour atteindre l’adoption de masse”.

Morale de l’histoire : La technologie doit nous simplifier la vie. Sinon, elle ne sert à rien.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juin 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

wpua-150x150.png
Fatima-Zahra C
Diplômée de Toulouse Business School, Fatima-Zahra a entamé sa carrière en tant que consultante chez Deloitte, avant de se reconvertir dans la presse économique et fintech. En plus de son travail de journaliste, Fatima-Zahra a géré les relations presse de plusieurs cabinets d’avocats à Paris, Londres et Casablanca. Tombée sous le charme des cryptomonnaies en 2021, elle a travaillé en tant que traductrice chez BeInCrypto de 2021 à 2023. Ses sujets d’expertise : Cryptomonnaies, Finance...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé