Voir plus

SBF : Le Madoff de la crypto est inculpé en Chine

2 mins
Mis à jour par Matias Calderon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Sam Bankman Fried, mieux connu sous le nom de « SBF » fait face à une nouvelle charge.
  • SBF est épinglé pour avoir versé des pots-de-vin à un ou plusieurs fonctionnaires du gouvernement chinois.
  • Il l'aurait fait dans le but de récupérer des sommes d'argent bloquées.
  • promo

Les problèmes s’accumulent pour Sam Bankman Fried. Le fondateur de l’exchange FTX est inculpé pour des faits de corruption en Chine. 

Sam Bankman Fried, mieux connu sous le nom de « SBF » fait face à une nouvelle charge. Ce, d’après un acte d’accusation complémentaire publié par les procureurs américains au cours de la journée crypto. Au total, c’est un nombre de 13 accusations qui seraient retenues contre l’entrepreneur en lien à l’effondrement de l’exchange FTX

« L’acte d’accusation S5, dont les scellés ont été levés ce matin, reprend les douze chefs d’accusation contenus dans l’acte d’accusation S3, ainsi qu’un chef d’accusation supplémentaire pour conspiration en vue de violer les dispositions anti-corruption de la loi sur les pratiques de corruption à l’étranger (“FCPA”), en violation de l’article 371 du titre 18 du code des États-Unis (U.S.C. § 371) ».

Pour ce qui est de la dernière en date, SBF est épinglé pour avoir versé des pots-de-vin à un ou plusieurs fonctionnaires du gouvernement chinois. Ce, afin de les inciter à débloquer des comptes appartenant à Alameda Research, la branche d’investissement de FTX.  

D’après le document partagé par la justice américaine, ces comptes contiendraient plus d’un milliard de dollars en cryptomonnaies.

En fait, les autorités chinoises avaient bloqué des comptes d’Alameda Research. Ce, sur deux des plus grands exchanges opérant dans le pays au début de l’année 2021. L’acte d’accusation rapporte que depuis cette époque, SBF a tenté de tout faire pour récupérer les cryptomonnaies sur ces comptes.

« Après des mois de tentatives infructueuses pour débloquer les comptes, Samuel Bankman-Fried a discuté avec d’autres personnes. Il a finalement ordonné le versement d’un pot-de-vin de plusieurs millions de dollars pour tenter de débloquer les comptes ».

D’ailleurs, le procès de SBF aura lieu le 2 octobre 2023. Comme on l’a rappelé au début de l’article, ce dernier devra répondre à une dizaine de chefs d’accusation. Dont des charges de fraude électronique, la fraude en matière de valeurs mobilières et le complot en vue de commettre une fraude bancaire. S’il plaide coupable, il peut écoper d’une sentence de 160 ans de prison.

Morale de l’histoire : La société pardonne souvent au criminel, jamais elle ne pardonne au rêveur.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juin 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

TCPMHRYSU-U0351LGCF52-10a4046cf375-512.png
Samuel Cange
Samuel Cange est un rédacteur crypto expérimenté avec un master en économie de l'Université de Namur (Unamur). Il a commencé à travailler en tant que rédacteur crypto en 2020, ce qui lui a permis d'acquérir une connaissance approfondie du marché des cryptomonnaies ainsi que de l'industrie de la blockchain en général. En dehors de son travail en tant que rédacteur, Samuel participe activement à la vulgarisation des cryptomonnaies sur les réseaux sociaux. Il possède un compte Facebook privé...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé