Voir plus

Rare Satoshis, la tendance qui nous fera oublier les NFT ?

3 mins
Par Martin Young
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • La chasse aux Rare Satoshis a déjà commencé.
  • Ces satoshis rares pourraient devenir très précieux au fil du temps.
  • Binance détient actuellement 12 000 satoshis rares.
  • promo

Après les Ordinals et les tokens BRC-20, les Rare Satoshis pourraient devenir la prochaine grande tendance crypto de l’année.

Dans le monde de la crypto, tout ce qui est rare est précieux. Et avec le protocole Ordinals, il est désormais possible d’identifier les satoshis (unité la plus petite d’un bitcoin) les plus rares du réseau Bitcoin. 

Rare Satoshis : la chasse aux trésors a commencé

L’influenceur crypto Leonidas a révélé ce lundi 5 juin que les exchanges centralisés détiennent de grandes quantités de “Rare Satoshis”.

“Les CEX et les pools de minage commenceront peu à peu à se rendre compte qu’ils détiennent de grandes quantités de satoshis rares. Cette tendance en est encore à ses débuts”.

D’après Ord.io, Binance détient 1,28 % de l’offre de BTC dans son cold wallet, ce qui équivaut à 24,8 billions de satoshis. Sur ce montant, seulement trois satoshis sont considérés comme “rares” et 12 394 sont “peu communs”.

Pour en savoir plus sur les Ordinals, nous vous invitons à lire ce guide : NFT Bitcoin : de quoi s’agit-il ?

De son côté,  l’investisseur Bitcoin “Trevor.btc” a commenté :

“Vous devez commencer à chercher les Rare Satoshis avant que Binance ne commence à s’y intéresser (si ce n’est pas déjà le cas). Les exchanges et les mineurs n’hésiteront pas à monopoliser ces satoshis rares”.

Quels sont les différents types de satoshis ?

Casey Rodarmor, le fondateur du protocole Bitcoin Ordinals, a également proposé une méthode d’identification des satoshis les plus rares. D’après leRodarmor Rarity Index, un satoshi peut être : normal, peu commun, rare, épique, légendaire ou mythique.  

Le premier satoshi d’un bloc Bitcoin est considéré comme “peu commun”. En revanche, le premier satoshi de chaque ajustement de difficulté (un événement qui se produit après environ 2 016 blocs) est considéré comme “rare”. En conséquence, seulement un satoshi sur 1,26 billion peut être rare.

rare satoshis
Source : OrdinalHub

De même, selon Casey Rodarmor, le premier satoshi d’un nouveau cycle de halving est considéré comme “épique”. Cependant, un satoshi légendaire ne peut être créé qu’après six cycles de halving, soit environ 24 ans. Enfin, il existe un seul satoshi mythique, celui qui a été créé par Satoshi Nakamoto lors du lancement du réseau Bitcoin.

Il existe également d’autres satoshis précieux, notamment ceux qui ont été utilisés dans la célèbre transaction Pizza Bitcoin.

D’après l’influenceur Trevor.btc, la chasse aux Rare Satoshis a déjà commencé.

“Les chasseurs essaient de trouver des Rare Satoshis en effectuant de grandes transactions Bitcoin sur les exchanges crypto et en vérifiant si leurs avoirs contiennent des satoshis rares”.

Le protocole Ordinals passe à la vitesse supérieure

Le protocole Bitcoin Ordinals vient tout juste de passer à la version 0.6.0. Cette mise à jour permet à la plateforme d’indexer certains types d’inscriptions qui étaient auparavant considérées comme invalides ou “maudites” (cursed inscriptions).

Plus de 71 000 inscriptions “maudites” contiennent un nombre ordinal négatif. Avant la mise à jour, il était impossible de valider ces inscriptions sur le protocole Ordinals.

Morale de l’histoire : Qui aurait cru un jour qu’un satoshi deviendrait plus précieux qu’un bitcoin ?

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

wpua-150x150.png
Fatima-Zahra C
Diplômée de Toulouse Business School, Fatima-Zahra a entamé sa carrière en tant que consultante chez Deloitte, avant de se reconvertir dans la presse économique et fintech. En plus de son travail de journaliste, Fatima-Zahra a géré les relations presse de plusieurs cabinets d’avocats à Paris, Londres et Casablanca. Tombée sous le charme des cryptomonnaies en 2021, elle a travaillé en tant que traductrice chez BeInCrypto de 2021 à 2023. Ses sujets d’expertise : Cryptomonnaies, Finance...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé