Voir plus

Le volume de trading crypto chute de 30 % ; que se passe-t-il ?

3 mins
Par Martin Young
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Le volume de trading des exchanges est en chute libre depuis que la SEC a épinglé Coinbase et Binance.
  • Le solde BTC de Binance a diminué de 1 milliard de dollars.
  • Le volume quotidien de trading crypto est tombé à 26 milliards de dollars.
  • promo

Depuis que le gendarme boursier américain a épinglé Coinbase et Binance, le volume quotidien de trading crypto est en chute libre.

La plupart des exchanges crypto ont vu leurs volumes d’échange dégringoler au cours des dernières 24 heures. Il convient toutefois de noter que l’activité de trading crypto a tendance à baisser durant les week-ends. Cela signifie que cette chute n’est peut-être pas aussi alarmante qu’on ne le pense.

Le volume de trading crypto plonge dans le rouge

Depuis que la SEC a attaqué Binance et Coinbase, les investisseurs ont retiré des milliards de dollars des exchanges centralisés.

D’après CoinMarketCap, le volume des 9 premiers exchanges crypto a chuté de 30 % à 55 % au cours des dernières 24 heures.

Sur Binance, le volume de trading a baissé de 33,4 %, atteignant 5,6 milliards de dollars ce lundi. Sans surprise, le duo BTC/USDT, qui représente 23,3 % de ce total, reste la paire la plus échangée. 

De son côté, Coinbase a vu son volume d’échanges quotidien dégringoler de 41 %. De même, l’exchange fait face à une vague massive de retraits de staking Ethereum. En effet, de nombreux investisseurs craignent que la SEC s’attaque au service de staking de la plateforme.

Enfin, Kraken, Bitstamp et Bitfinex ont vu leurs volumes de trading chuter de 50 %.

trading crypto
Volumes de trading crypto des principaux exchanges crypto. Source : CoinMarketCap

Notons par ailleurs que l’attaque de la SEC contre Binance lui a valu de lourdes pertes. D’après Glassnode, le solde BTC de l’exchange a diminué de 5,7 % (soit environ 1 milliard de dollars) depuis la semaine dernière. Bien que ce chiffre puisse sembler énorme, il reste très minime par rapport à la vague de retraits qui a été déclenchée par l’effondrement de FTX en novembre.

Changpeng Zhao prend la parole à ce sujet

Dans un tweet publié samedi, Changpeng Zhao, le PDG de Binance, a recommandé aux investisseurs de ne pas trop se fier aux volumes de retraits. Selon lui, de nombreuses plateformes d’analyse se basent sur l’AUM (asset under management ou actifs sous gestion). En conséquence, elles peuvent parfois comptabiliser les baisses des cours des cryptomonnaies comme des flux sortants.

DeFiLlama, par exemple, indique que 3,4 milliards de dollars ont été retirés de Binance la semaine dernière. Cependant, la capitalisation boursière du marché crypto a diminué de plus de 80 milliards de dollars au cours de la même période. Cela signifie que les données de la plateforme sont légèrement faussées.

La valeur totale verrouillée (TVL) de Binance a chuté de 13,8 %, passant de 64,2 milliards de dollars à 55,3 milliards de dollars le 11 juin. Cependant, ce chiffre inclut la baisse des prix des cryptomonnaies.

Vers un retour à la normale ?

D’après CoinMarketCap, le volume de trading crypto a atteint 26,4 milliards de dollars ce lundi 12 juin. Cela représente environ la moitié des 54 milliards de dollars enregistrés le 6 juin, soit juste après l’attaque de la SEC contre Coinbase et Binance.

Notons toutefois que la capitalisation boursière du marché crypto est restée stable au cours du week-end. Par conséquent, cette récente baisse du volume de trading crypto pourrait indiquer le début d’un retour à la normale. 

Morale de l’histoire : Au grand dam de ses ennemis, le marché crypto résiste à toutes les tempêtes.

Les meilleures plateformes de cryptos | Mars 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

wpua-150x150.png
Fatima-Zahra C
Diplômée de Toulouse Business School, Fatima-Zahra a entamé sa carrière en tant que consultante chez Deloitte, avant de se reconvertir dans la presse économique et fintech. En plus de son travail de journaliste, Fatima-Zahra a géré les relations presse de plusieurs cabinets d’avocats à Paris, Londres et Casablanca. Tombée sous le charme des cryptomonnaies en 2021, elle travaille actuellement en tant que traductrice chez BeInCrypto.
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé