Voir plus

Satoshi Nakamoto démasqué : la vérité se trouve-t-elle du côté d’Ethereum ?

5 mins
Mis à jour par Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Nouveau sujet pour notre chronique "Satoshi démasqué" : Nick Szabo, depuis longtemps considéré comme l’ultime personne qui se cacherait derrière le créateur de Bitcoin.
  • Vous allez voir, le nombre de coïncidences en sa faveur fait froid dans le dos !
  • promo

Vous pensiez déjà que nos chroniques précédentes vous donnaient la réponse sur l’identité de Satoshi Nakamoto ? Celle-ci va vous faire réfléchir et vous demander si Ethereum ne cacherait pas des choses…

Qui est Nick Szabo ?

Nick Szabo est né en 1964 mais il n’a jamais mentionné où. Il est généralement très discret quant à sa vie privée, évoquant simplement le passé de son père qui avait combattu lors de la révolution hongroise de 1956.

De même, on sait peu de choses sur son parcours d’études, si ce n’est qu’il a obtenu un diplôme d’informatique à l’Université de Washington en 1989 puis un autre de Juris Doctor, sans doute quelques années plus tard.

Les premiers travaux notables de Nick Szabo commencent dans les années 1990, alors qu’il commence à inventer les contrats intelligents, aujourd’hui indispensables à la 💸 DeFi. Fort de son bagage en informatique autant qu’en droit, il avait commencé à s’interroger sur la nécessité d’un contrat liant deux parties lors d’une transaction numérique.

En 1994, l’informaticien rédige les premiers documents sur le sujet et, deux ans plus tard, établit la liste des cas d’usage dans lesquels les contrats intelligents pourraient servir. Dans la foulée, il travaille comme consultant auprès de David Chaum, inventeur des billets électroniques DigiCash.

En 1998, Nick Szabo crée Bit Gold, une monnaie numérique décentralisée qu’il n’a jamais implémentée. Son fonctionnement est simple : lors d’une transaction, les participants consacrent la puissance de leur ordinateur à la résolution d’une énigme cryptographique pour valider le transfert. Une fois le puzzle résolu, celui-ci est consigné dans un registre public numérique et est ajouté au processus de validation pour les transactions suivantes.

On sait peu de choses de l’informaticien à partir de ce moment-là. Il aurait néanmoins fini par embrasser une carrière de professeur à la Universidad Francisco Marroquín, au Guatemala. Il est actuellement à la retraite tout en conservant un poste honorifique et continue d’animer un blog tout en participant à quelques événements crypto.

Nick Szabo possède également un siège de conseiller pour Ethereum.

satoshi nakamoto

Ce qu’il dit sur Satoshi Nakamoto

Alors que le public l’envisage comme l’individu derrière le pseudonyme de Satoshi Nakamoto, Nick Szabo n’hésite pas à réfuter les rumeurs.

Tout comme Hal Finney, qui est lui aussi l’un des candidats favoris de la crypto sphère et dont nous vous parlions dans notre 👉 précédente chronique, il a d’ores et déjà affirmé publiquement qu’il n’était pas le créateur de Bitcoin.

Source : compte X de Nick Szabo

Est-il le créateur de Bitcoin ? Ce qu’en pensent les experts

Bien que Nick Szabo continue d’infirmer les hypothèses de la crypto sphère, le débat a été relancé lorsqu’Elon Musk a récemment affirmé qu’il était bel et bien Satoshi Nakamoto. Au cours d’une interview accordée à Lex Fridman et où il a été interrogé sur le sujet, le PDG de Tesla n’a pas hésité une seule seconde.

Vous pouvez regarder l’évolution des idées avant le lancement du Bitcoin et voir qui a écrit dessus. Il semble que Nick Szabo soit probablement, plus que quiconque, responsable de cette évolution. Il prétend ne pas être Nakamoto, mais je ne suis pas certain de le croire. Pour moi, il est vraiment la personnalité la plus probable d’avoir créé Bitcoin.

Extrait des propos d’Elon Musk concernant Nick Szabo
Source : compte YouTube de Lex Fridman

En outre, de très nombreux éléments mettent la puce à l’oreille de la crypto sphère : 

  • Nick Szabo est membre du mouvement cypherpunk, qui prône la vie privée par l’intermédiaire de la cryptographie. Il aurait d’ailleurs fait partie de la communauté californienne à laquelle Hal Finney prenait également part. Bitcoin pourrait donc être un travail de groupe ;
  • Lors des retours de Hal Finney après lecture de son whitepaper, Satoshi Nakamoto a été invité à consulter le travail de Nick Szabo pour corriger le sien. Il n’aurait pas réagi à la proposition, comme s’il le connaissait déjà et n’en avait pas besoin ;
  • L’article Bit Gold, dans lequel l’informaticien pose les prémices d’une monnaie numérique, daterait en fait de 2005. Son auteur aurait donc modifié sa publication en 2008 pour brouiller les pistes et celle-ci serait un simple prémisse du Bitcoin ;
  • Dans la même veine, il aurait proposé le lancement d’une version plus avancée de Bit Gold la même année ;
  • Le principe de Bitcoin et de la blockchain ressemble étrangement à celui du projet imaginé par Nick Szabo ;
  • Les heures de publication des messages de Satoshi Nakamoto montrent qu’il serait domicilié sur la côte est des Etats-Unis et qu’il les rédigerait en semaine. Pour certains intéressés, seul un professeur d’université comme l’était Nick Szabo pourrait en avoir l’occasion ;
  • Satoshi Nakamoto et Nick Szabo ont les mêmes initiales ;
  • L’informaticien américain parlerait japonais ;
  • Il aurait, lors d’une interview, malencontreusement affirmé qu’il était effectivement le créateur de la première cryptomonnaie.
Source : compte X de Whale

Test de probabilité : le sujet peut-il être Satoshi ?

Vous l’aurez remarqué : Nick Szabo compte un trop grand nombre de coïncidences à son actif pour ne pas être lié à Satoshi Nakamoto. Mais tous les indices sont-ils bons à garder ? Et si l’erreur du principal intéressé, lors de son interview, n’était qu’un simple trait d’esprit ?

Voyons ce que notre test de probabilité a à nous dire :

Preuve cryptographique : Nick Szabo n’a jamais utilisé d’outil, de clé privée ou même de compte appartenant à Satoshi Nakamoto.

Connaissance technique de la cryptographie et contributions : En tant que créateur des contrats intelligents puis inventeur du Bit Gold, Nick Szabo serait largement en possession des compétences nécessaires pour être Satoshi Nakamoto.

Plus étonnant encore : son invention des smart contracts est souvent remise en question puisque plusieurs chercheurs y auraient déjà fait allusion dans les années 1960 et 1970. Cependant, comme nous vous le rapportions dans notre 📋 test concernant Paul Allen, le script Bitcoin créé par Satoshi Nakamoto contiendrait plusieurs similitudes avec ceux de cette époque.

Correspondances des communications et du langage : Si l’on en croit les nombreuses analyses comparant les communications de Nick Szabo et Satoshi Nakamoto, c’est là que les indices sont les plus probants !

Dans son ouvrage Bitcoin: The Future of Money?, Dominic Frisby rapporte avoir consulté des experts en stylométrie et, après avoir étudié le style d’écriture des deux hommes, ces derniers ont conclu que Nick Szabo serait bel et bien le père de Bitcoin.

De même, les deux individus se ressemblent également du côté de leur style de notation. Selon Gavin Andresen, Satoshi Nakamoto utiliserait une notation de style hongrois, pays duquel la famille de Nick Szabo est originaire.

Cohérence des déclarations : Du côté des déclarations, les choses se compliquent ! Nick Szabo et Satoshi Nakamoto ont des opinions similaires, notamment en affirmant que les tiers de confiance n’existent pas.

En revanche, ils divergent également beaucoup sur les protocoles. Par exemple, alors que Szabo estime que l’or est un moyen de paiement très important tandis que le créateur de Bitcoin ne souhaite pas y avoir recours. De même, le premier est un grand admirateur d’Ethereum et a déjà affirmé que ce projet était plus prometteur que Bitcoin. Un véritable créateur ne dénigrerait peut-être pas son œuvre ainsi !

Enfin, Nick Szabo se serait souvent démarqué sur X par ses différents questionnements concernant la crypto. Ainsi, le principal intéressé aurait du mal à comprendre certains principes de l’industrie, notamment en ce qui concerne la mise à l’échelle. En tant que précurseur, Satoshi Nakamoto n’aurait pas ce problème.

Reconnaissance de la communauté : Au coude à coude avec Hal Finney, Nick Szabo est considéré comme le candidat le plus susceptible d’être Satoshi Nakamoto par la crypto sphère.

Taux de probabilité : 65 %.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : conformément aux directives de The Trust Project, cet article d’opinion présente le point de vue de l’auteur et ne reflète pas nécessairement les opinions de BeInCrypto. BeInCrypto s’engage à fournir des informations transparentes et à respecter les normes journalistiques les plus strictes. Les lecteurs sont invités à vérifier les informations de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre des décisions sur la base de ce contenu.

Laure-Elizabeth-Iacoucci.jpg
Laure Elizabeth Iacoucci
Laure Elizabeth Iacoucci est une journaliste expérimentée, comptant déjà plusieurs années d’expertise en rédaction, recherche et SEO. Son champ d’expertise s’étend de la blockchain à l’intelligence artificielle en passant par les régulations, la DeFi, les analyses de marché ainsi que toute forme de vulgarisation. Ses compétences rédactionnelles, sa maîtrise du SEO et son sens de l’investigation en font une professionnelle versatile et toujours prête à apporter un spectre complet de la crypto.
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé