Voir plus

IA : Google prend une décision radicale

3 mins
Par BeInCrypto Staff
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Google Cloud s’est engagé à protéger les clients utilisant ses outils d'IA générative, comme Duet AI et Vertex AI, contre les problèmes de propriété intellectuelle.
  • Le géant de la Silicon Valley promet également d’indemniser les clients poursuivis pour violation des droits d’auteur.
  • D'autres entreprises, comme Story Protocol, développent des solutions blockchain pour tenter de résoudre le problème de violation des droits d'auteur.
  • promo

Google Cloud s’est engagé à assumer tous les frais juridiques découlant de l’utilisation de ses services d’IA générative. D’après l’entreprise californienne, cet engagement concerne plusieurs plateformes, y compris Duet AI et Vertex AI.

Alors que les déboires judiciaires se multiplient pour les plateformes IA, Google Cloud a pris une décision radicale.

Google prêt à défendre ses utilisateurs jusqu’au bout

Dans un billet de blog publié ce vendredi 13 octobre, le géant de la Silicon Valley a déclaré : 

“Nous nous engageons à vous aider à évoluer au fur et à mesure que la technologie progresse. Ce, en nous appuyant sur notre vaste expérience pour vous permettre d’utiliser les dernières et meilleures technologies, tout en assurant votre sécurité et votre protection”.

Avec cette décision, Google espère favoriser un environnement plus sûr et plus sécurisé pour ses utilisateurs. De même, il vise à encourager ses clients à utiliser plus librement ses outils d’intelligence artificielle générative.

IA
Marché de l’IA générative : Acumen Research and Consulting

La nouvelle approche de l’entreprise en matière d’indemnisation comporte deux volets. Le premier concerne l’utilisation des données de formation par Google, tandis que le second couvre les réponses générées par les modèles IA de l’entreprise. Ainsi, Google Cloud explique noir sur blanc : 

“Si vous êtes poursuivi pour des motifs liés aux droits d’auteur, nous assumerons la responsabilité des risques juridiques encourus”.

Propriété intellectuelle, un sujet qui se complique

Story Protocol, une entreprise technologique basée à San Francisco, a obtenu un financement de 54 millions de dollars pour lutter contre les violations des droits d’auteur par les outils d’IA générative. Dirigée par Andreessen Horowitz, la levée de fonds de l’entreprise indique que les acteurs du marché IA se focalisent de plus en plus sur les aspects juridiques.

Grâce à ce financement, Story Protocol pourra accélérer le lancement de sa technologie blockchain, lequel est prévu pour l’année prochaine.

Par ailleurs, le US Copyright Office a souligné l’importance des initiatives comme le programme d’indemnisation de Google Cloud et la technologie proposée par Story Protocol. Dans un communiqué de presse, l’agence a déclaré : 

“Ces questions incluent l’utilisation d’œuvres protégées par des droits d’auteur pour former des modèles IA, le niveau de transparence nécessaire en ce qui concerne l’utilisation d’œuvres protégées par droit d’auteur, le statut juridique des résultats générés par l’IA et le traitement approprié des résultats générés par l’IA et qui imitent les travaux des artistes humains”.

Alors que le contenu généré par l’IA s’enracine de plus en plus dans notre vie quotidienne, l’engagement de Google Cloud à assumer les risques juridiques liés à ses outils IA établit une nouvelle norme industrielle. Cette décision, associée à d’autres initiatives, comme celle de Story Protocol, marque un progrès significatif dans la résolution des problèmes de propriété intellectuelle.

Morale de l’histoire : Google a bien compris qu’il faut parfois faire des sacrifices pour fidéliser ses clients.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

wpua-150x150.png
Fatima-Zahra C
Diplômée de Toulouse Business School, Fatima-Zahra a entamé sa carrière en tant que consultante chez Deloitte, avant de se reconvertir dans la presse économique et fintech. En plus de son travail de journaliste, Fatima-Zahra a géré les relations presse de plusieurs cabinets d’avocats à Paris, Londres et Casablanca. Tombée sous le charme des cryptomonnaies en 2021, elle a travaillé en tant que traductrice chez BeInCrypto de 2021 à 2023. Ses sujets d’expertise : Cryptomonnaies, Finance...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé