Les frais de transaction de Bitcoin sont montés de 647% après le halving de mai

Partager l’article
EN BREF
  • Suite à son dernier halving, les frais de transaction de Bitcoin se sont accrus de 647%.

  • Le cours d'Ethereum présente les meilleurs gains des 5 plus grandes cryptomonnaies du marché, avec un rallye de 69,3%.

  • Les marchés de la DeFi et des stablecoins pourraient avoir contribué à un esprit de HODLing.

  • promo

    Participez à LA PLUS GRANDE ICO d’Espagne: achetez le B2M dès maintenant.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Les données du second trimestre de 2020 montrent que le marché des cryptomonnaies est en train de grandir. Le cours d’Ethereum, notamment, est entré en rallye et Bitcoin affiche de solides activités sur son réseau suite au halving de mai. Dans l’ensemble, les échanges pourraient avoir diminué, mais le marché a présenté une croissance considérable depuis le Black Thursday, ou “Jeudi noir”. 

Sponsorisé



Sponsorisé

CoinGecko, plateformes de données du marché crypto, a publié un nouveau rapport au sujet des progrès du secteur sur les deux premiers trimestres de 2020.

Le rapport du second trimestre de l’année contient des analyses de divers éléments du marché. L’une des plus notables s’avère être la hausse faramineuse du coût de transaction de Bitcoin, lequel s’est accru de 647% depuis le premier trimestre.

Sponsorisé



Sponsorisé
Coût moyen de transaction de Bitcoin (USD) – CoinGecko

Entre janvier et mars, le coût moyen de transaction était d’environ 0,70$. Pourtant, lors du dernier halving de Bitcoin (le 11 mai), et après ce dernier, les frais moyen se sont multipliés par 6,5, montant à 4,53$.

L’approche du halving a également entraîné une hausse des frais de transaction, les faisant monter à 2,15$ en moyenne. Ces derniers sont depuis retombés à 1,08$ environ, ce qui reste toutefois supérieur aux frais du premier trimestre de 2020.

Curieusement, les frais de transaction d’Ethereum sont également en hausse. Cela est toutefois principalement dû à des transactions anormales. La majorité des activités du réseau ETH réside dans des transactions en USDT, lesquelles sont grimpées en flèche au second trimestre. Les données on-chain d’Ethereum soutiennent une prochaine hausse de son cours, laquelle découlerait de la croissance de la finance décentralisée (DeFi).

L’impact du halving de Bitcoin

Le rapport accorde une attention particulière au halving et à ses conséquences sur le réseau. En plus d’examiner les coûts moyens de transaction, CoinGecko a également observé le taux de hashage et le cours du BTC. Ces derniers semblent d’ailleurs n’avoir été que légèrement touchés par le halving, lequel n’a lieu que tous les quatre ans.

Le taux de hashage du réseau est un indicateur d’importance des ressources utilisées par les mineurs afin de soutenir et d’alimenter le réseau. Par extension, il s’agit également d’un indicateur de la confiance à l’égard de l’actif. Suite au halving, ce taux a brièvement chuté, mais est ensuite remonté au niveau d’anciens sommets en l’espace de 30 jours.

CoinGecko relie la chute de 27% du taux de hashage peu après le halving au fait que le matériel de nombreux mineurs n’est plus assez profitable.

Le cours de Bitcoin est resté assez stable, affichant une hausse de près de 19% un mois après le halving. CoinGecko a comparé cette hausse au mouvement du cours durant le second halving de 2016, lorsque le BTC a chuté de 9%.

La vue d’ensemble du marché reste positive

La tendance générale de croissance du marché présente également un certain potentiel, ce qui soutient l’idée de CoinGecko comme quoi le marché pourrait s’approcher d’un bull-run. 

Bien que la plateforme ait noté que les utilisateurs réalisent moins de trading, la capitalisation de marché dans son ensemble a grandement augmenté, s’accroissant de 44,5% durant le second trimestre. Le déclin de -55% du volume du marché des devises au comptant pourrait être dû à une mentalité de HODLing (la tendance à garder ses actifs plutôt que les vendre), ou à la croissance soudaine de la DeFi, bien qu’aucune raison n’ait été clairement définie. La capitalisation de marché est d’environ 264 milliards de dollars au moment de la publication de cet article.

Sans surprises, Bitcoin et Ethereum dominent le marché en termes de retours. Les retours moyens des 5 premières cryptomonnaies sont de 22% au seconde trimestre de 2020. Ethereum a gagné 69,3%, tandis que Bitcoin affiche des gains de 42,5%. De même, le rallye d’Ethereum s’est accompagné d’une hausse d’1,6% en dominance du marché.

Pour compléter cette analyse des activités du marché, on retrouve une observation du volume de trading, lequel a baissé de 20% par rapport au premier semestre de 2020.

La DeFi et les stablecoins sont au cœur de cette croissance

Le rapport prend fin avec une analyse des stablecoins, lesquels (comme l’ensemble de la DeFi) ont expérimenté une immense croissance au second trimestre. L’avènement des programmes de fermes de rendements et des nouveaux protocoles a provoqué une ample migration vers les plateformes de DeFi. Ces dernières offrent à leurs utilisateurs la possibilité de gagner des intérêts sur des actifs autrement inutiles, à un taux supérieur que par le biais de comptes financiers traditionnels.

La capitalisation de marché des stablecoins durant le second semestre s’est amplifiée de 3,65 milliards de dollars, la faisant monter à un total d’un peu plus de 11 milliards. Cette hausse vient principalement du leader du marché, Tether (USDT), lequel a ajouté 3,38 milliards de dollars à sa capitalisation de marché. Le rapport remarque également que le déclin du volume de trading pourrait être dû au fait que les stablecoins sont maintenant de plus en plus utilisé en staking dans des services reliés à la DeFi. Près de 10 milliards de dollars se trouvent actuellement bloqués en contrats de staking.

Tether, qui a fait la polémique pour ses émissions d’USDT et ses inspections douteuses, a doublé son offre en circulation, montant à 9,6 millions. La croissance globale de Tether pourrait être la conséquence d’un “usage accru au sein des commerces d’import/export en Chine et en Russie”.  Dernièrement, Tether a d’ailleurs brièvement passé la barre des 10 milliards de dollars en capitalisation de marché.

 

Vous souhaitez vous joindre à la communauté BeInCrypto?
Rejoignez gratuitement notre groupe
Telegram pour des nouvelles exclusives, des conseils de trading et une foule d’interactions avec d’autres passionnés de cryptomonnaies.  

Images gracieusement fournies par Shutterstock, TradingView et Twitter.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Sponsorisé
Share Article

Rahul Nambiampurath is an India-based Digital Marketer who got attracted to Bitcoin and the blockchain in 2014. Ever since, he's been an active member of the community. He has a Masters degree in Finance. <a href="mailto:editorinchief@beincrypto.com">Email me!</a>

SUIVRE CET AUTEUR

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous