Bitcoin : CleanSpark utilise des micro-réseaux pour améliorer la durabilité du minage de BTC

Partager l’article
EN BREF
  • L'entreprise de cryptomonnaies CleanSpark étudie les micro-réseaux afin de rendre le minage de bitcoins plus durable.

  • Les micro-réseaux seront utilisés en conjonction avec le réseau électrique actuel pour intégrer l'énergie solaire, éolienne, hydraulique et d'autres options durables.

  • De grands noms de l'industrie ainsi que des groupes écologistes se sont élevés contre la consommation massive d'énergie liée au minage crypto.

  • promo

    Participez à LA PLUS GRANDE ICO d’Espagne: achetez le B2M dès maintenant.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

La société CleanSpark, basée dans l’Utah, tente d’améliorer l’efficacité du minage de bitcoins alors que les écologistes continuent de lutter contre le minage crypto.

Sponsorisé



Sponsorisé

CleanSpark, une société de minage de cryptomonnaies située au fond des bois de l’Utah, a annoncé le développement d’une solution de minage alternative plus durable utilisant des micro-réseaux. Fondamentalement, l’idée des micro-réseaux est de combiner le système monétaire d’alimentation d’un minage avec des technologies solaires, éoliennes, de piles à combustible, hydroélectriques et autres technologies vertes.

Cela permet d’équilibrer l’impact négatif de l’utilisation de l’énergie durable. CleanSpark affirme que même les écologistes les plus acharnés seront d’accord avec les mesures qu’ils prennent pour protéger la Terre. 

Sponsorisé



Sponsorisé

La méthode par laquelle CleanSpark espère résoudre ces problèmes est l’utilisation de ce que l’on appelle la technologie des micro-réseaux. Elle permettra à l’entreprise d’obtenir la majorité de son énergie d’une seule centrale au lieu d’enchaîner plusieurs sources. Ce qui rend ce processus spécial pour CleanSpark, c’est que la source de leur énergie sera fournie par l’énergie solaire, éolienne et hydroélectrique. 

L’entreprise affirme que cette nouvelle méthode de minage permettra non seulement d’augmenter le taux de hachage, mais aussi de réduire la consommation d’électricité. Une étude de Navigant Research à Boulder, CO, a déclaré que près de 30% de l’énergie de minage de cryptomonnaies proviendra de la technologie des micro-réseaux avant la fin de la décennie. “Bien qu’ils représentent une part minoritaire du marché si on les mesure en fonction de la capacité de pointe, les micro-réseaux modulaires ont le potentiel de constituer la plupart des systèmes déployés au cours de la prochaine décennie. L’adoption d’une approche modulaire devrait permettre de faire évoluer radicalement les déploiements de micro-réseaux en banalisant les offres de micro-réseaux standard qui peuvent être assemblés.”

L’impact environnemental du minage de Bitcoin devient un problème plus important

L’impact négatif du minage de cryptomonnaies a été un sujet brûlant ces derniers mois, avec des groupes d’activistes s’élevant contre l’industrie et même des nations entières prenant position contre le minage de Bitcoin. Des grands noms tels que Kevin O’Leary et même Elon Musk se sont prononcés contre le processus rigoureux de minage, même après avoir vanté les mérites du BTC à leurs partisans de diverses manières.

Musk est même allé jusqu’à revenir sur sa promesse d’autoriser Bitcoin comme moyen de paiement chez Tesla jusqu’à ce que le minage mondial soit viable à 50%. O’Leary, qui a déjà changé d’avis sur les cryptomonnaies, a déclaré qu’il n’achèterait plus de bitcoins minés en Chine. O’Leary estime que la Chine n’emploie pas de méthodes respectueuses de l’environnement pour miner des bitcoins.

L’approche du micro-réseau nécessitera beaucoup d’ajustements et de configuration du système, mais si elle réussit, elle peut être la solution aux préoccupations croissantes concernant l’énergie utilisée pour miner des BTC.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Sponsorisé
Share Article

Matthew De Saro est un journaliste et une personnalité médiatique spécialisée dans le sport, les jeux d'argent et les statistiques. Avant de rejoindre BeInCrypto, son travail a été présenté sur Fansided, Forbes et OutKick. Grâce à sa formation en analyse statistique et à sa passion pour l'écriture, il adopte une approche originale pour rendre compte de l'actualité.

SUIVRE CET AUTEUR

L’ICO de Bit2Me VIENT DE DEMARRER! Achetez le token B2M dès maintenant.

J’achète!

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous