Les voitures au service de la crypto : Comment l’industrie automobile a fait son entrée dans la blockchain

Partager l’article
EN BREF
  • L'industrie automobile a trouvé de nouvelles façons d'adopter la cryptomonnaie comme mode de paiement.

  • Les utilisateurs de cryptomonnaies ont désormais la possibilité non seulement d'acheter des voitures, mais également d'investir dans des NFT et des fan tokens.

  • Les fan tokens sont devenus un moyen privilégié que les passionnés de course automobile utilisent pour interagir avec leurs équipes.

  • promo

    Participez à LA PLUS GRANDE ICO d’Espagne: achetez le B2M dès maintenant.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

L’industrie automobile a toujours été à la pointe de la technologie et de l’innovation. Il n’est donc pas surprenant que les voitures et les passionnés de voitures se tournent vers la crypto.

Sponsorisé



Sponsorisé

Les façons dont l’industrie automobile a innové sont infinies : populariser les moteurs à combustion, généraliser la fibre de carbone et même rendre les voyages en voiture électrique tout à fait possibles au 21e siècle. Désormais, les constructeurs, les concessionnaires et même les pilotes automobiles bénéficient de la blockchain et de toutes les innovations qui en découlent.

Tesla trace les grandes lignes

Tesla n’est absolument pas le plus grand constructeur automobile au monde. Cela dit, cette année, il a laissé loin derrière lui les autres constructeurs en attirant l’attention sur la possibilité de mettre les voitures au service de la crypto.

Sponsorisé



Sponsorisé

En mars dernier, Elon Musk a annoncé que Tesla commencerait à accepter les paiements en Bitcoin.

L’annonce a été considérée comme un élément déclencheur du pic du cours du BTC dans les semaines qui ont suivi.

Mais la joie des adeptes de la communauté crypto était éphémère, car peu de temps après son annonce, Elon Musk a fait volte face sous prétexte que la cryptomonnaie nuit à l’environnement. Une déclaration qui a de nouveau bouleversé le marché en lui faisant perdre près de 10 000 dollars en l’espace de quelques jours.

Elon Musk a ensuite clarifié sa position dans un tweet dans lequel il déclarait que Tesla pouvait reprendre la vente de voitures contre du BTC, mais seulement si les mineurs s’efforçaient de devenir plus respectueux de l’environnement.

“Lorsqu’on constatera une utilisation plus raisonnable (environ 50 %) d’énergie propre par les mineurs avec une tendance future positive, Tesla recommencera à autoriser les transactions en bitcoins”, a tweeté Musk en juin dernier.

Le tollé qu’ont provoqué les annonces successives d’Elon Musk n’a fait que confirmer la volonté des membres de  la communauté crypto d’utiliser le moyen de paiement de leur choix, et ce même pour les gros achats, notamment l’acquisition d’une voiture.

Payer sa voiture en cryptomonnaies

L’annonce d’Elon Musk a fait la une de tous les journaux. Pourtant, Tesla n’est pas le seul constructeur automobile à autoriser le paiement en cryptomonnaies.

De nombreuses autres entreprises offrent à leurs clients la possibilité d’acheter des voitures sur une blockchain. Certaines l’ont même annoncé avant Tesla.

Alors que la plupart de ces entreprises sont des showrooms de voitures de luxe destinées à une clientèle haut de gamme, d’autres concessionnaires destinés au grand public ont décidé d’adopter une approche plus originale.

C’est le cas notamment d’AutoCoinCars, une marketplace qui offre de nombreuses solutions aux personnes qui souhaitent payer leurs voitures avec des cryptomonnaies. alors que la plupart des concessionnaires de moyenne et basse gamme n’offrent pas la possibilité de payer en crypto, AutoCoinCars, elle, a choisi de sortir du lot.

Concrètement, AutoCoinCars est un portail publicitaire avec un showroom virtuel où ses concessionnaires peuvent vendre leurs voitures.

La société sert également de processeur de paiement et accepte toutes les principales cryptomonnaies. AutoCoinCars paie ensuite le concessionnaire avec la devise de son choix.

BitCar est une autre entreprise qui adopte une approche innovante de la vente de voitures contre cryptomonnaies. La société n’accepte que Bitcoin comme moyen de paiement et autorise la propriété fractionnée de voitures haut de gamme, des supercars et des yachts de luxe.

Cette idée de propriété fractionnée et de luxe nous rappelle un autre segment de la blockchain qui est en train de gagner du terrain : les NFT.

Des NFT inspirés du monde de l’automobile

Bien que l’engouement pour les NFT commence à ralentir, il ne semble pas près de s’arrêter.

On a l’impression que chaque semaine, des célébrités, des artistes et des sportifs se joignent au mouvement en mettant en vente des NFT de valeur. Beaucoup de ces ventes aux enchères se déroulent dans des maisons de ventes aux enchères anglo-saxonnes comme Christie’s et Sotheby’s.

Les passionnés d’automobile, toujours à la recherche de nouvelles façons d’assouvir leurs passions, notamment en achetant des objets rares de collection pour leurs vitrines, commencent à trouver leur bonheur dans les NFT.

Barrett-Jackson, la célèbre société américaine spécialisée dans la vente aux enchères de voitures de collection, a récemment organisé une vente aux enchères de 4 NFT commémorant des voitures du monde réel qu’elle avait vendues à des fins caritatives en mars.

Ce qui rend ces voitures (une Ford Mustang Mach 1, une Ram 1500 TRX, une Ford Bronco 2021 coupée et une GMC Hummer EV 2022) particulièrement spéciales, c’est qu’elles sont toutes les premières voitures à avoir été fabriquées dans leurs gammes. 

Lors de cette enchère de NFT, Barrett-Jackson n’a pas vendu les véhicules eux-mêmes, mais uniquement les droits numériques des ventes. Le gagnant a reçu un paquet numérique composé d’une vidéo exclusive, d’illustrations et d’un trio d’images figés.

Selon la célèbre maison d’enchères, “il s’agit d’une sorte d’automobilia (ndlr, voiture de collection) digitale qui commémore la vente spectaculaire de la première voiture à être sortie de la chaîne de production de son modèle”. Les 4 NFT ont été vendus en l’espace de quelques minutes pour plus de 60 000 dollars.

Un autre grand nom qui fait son entrée dans le monde des NFT est la franchise Fast and Furious. Dans sa septième édition, un très rare modèle de la supercar Lykan HyperSport a été illustré dans une scène se déroulant à Abu Dhabi. La voiture, avec son NFT, a été vendue aux enchères en mai pour la somme de 535 000 dollars.

Le constructeur automobile Hot Wheels a également fait part de son intention de créer une collection NFT pour mettre à l’honneur certaines des voitures les plus classiques de son histoire.

La crypto rapproche les fans de leurs stars

Ce ne sont pas uniquement les voitures elles-mêmes qui ont été transportées vers la blockchain. La course automobile aussi fait son entrée dans ce monde.

Avec les nombreuses ligues de course qui existent dans le monde, il y a d’innombrables opportunités pour le monde des sports automobiles pour tirer le maximum de profits des technologies crypto.

Prenons l’exemple de la récente association entre les mondes de la course automobile et de la crypto pour former les fan tokens.

Les fan tokens sont en train de devenir un moyen incontournable pour les grands fans d’interagir et même d’influencer leur équipes sportives préférées.

Ces tokens sont généralement achetés sur une marketplace et offrent à leurs acheteurs une expérience inédite et très interactive. Selon l’offre achetée, les fan tokens donnent à leurs utilisateurs la possibilité d’accéder à des marchandises, des campagnes une expérience véritablement interactive aux acheteurs. Selon l’offre spécifique, les jetons de fans donnent aux utilisateurs l’accès à des marchandises, des campagnes marketing et même la possibilité de voter sur les décisions réelles de leurs équipes.

Les décisions sur lesquelles les détenteurs de fan tokens peuvent voter concernent généralement la couleur du casque qu’un pilote portera ou le nom d’un nouveau garage acheté par l’équipe de course.

Quelques grands noms de la Formule 1 ont déjà commencé à proposer des fan tokens, notamment McLaren Racing, Aston Martin et Alfa Romeo.

En plus d’offrir des fan tokens, ce rapprochement entre la crypto et le monde de la course automobile va permettre aux équipes sportives de proposer des collections d’art sous forme de NFT à leurs fans.

McLaren, par exemple, envisage de tirer le meilleur parti de son partenariat avec Tezos en créant une plateforme d’expérience NFT pour ses fans.

La plateforme comprendra une une collection numérique qui mettra la lumière sur la longue histoire de McLaren dans le monde de la course automobile, notamment ses victoires importantes et ses pilotes les plus célèbres. les œuvres artistiques, les “mèmes”, les tweets et les cartes numériques auront tous leur place sur cette plateforme.

La crypto sponsorise les voitures 

Un autre domaine dans lequel la cryptomonnaie et la course automobile se rencontrent est celui du sponsoring.

L’association américaine de la course automobile des stock-cars (NASCAR) a récemment annoncé qu’une nouvelle voiture inspirée par Dogecoin sera lancée sur la piste.

Conduite par Stefan Parsons, la Doge Chevy Camaro 99 qui a fait ses débuts dans la série NASCAR Xfinity a attiré l’attention en faisant son entrée dans les circuits de course.

La Doge Chevy était également très recherchée sur Twitter, mais malgré toute sa popularité, le numéro 99 s’est écrasé peu de temps après le début de la course, tout comme le cours de Dogecoin.

Le cours du DOGE a donc dû essuyer une perte de l’ordre de 20% par rapport à la semaine précédant la course.

Ce qui risque de surprendre de nombreux fans de Dogecoin et de la NASCAR, c’est que ce n’était pas la première fois qu’une voiture roulait avec un autocollant du fameux Doge.

En 2014, dans une incroyable série d’événements, un article publié sur Reddit a appelé le pilote Josh Wise à tenter d’organiser une campagne de collecte de fonds Dogecoin.

D’une manière ou d’une autre, Wise a pris connaissance du message et a réussi à financer son voyage à Talladega grâce à la campagne.

Josh Wise avait participé à la course pour rendre hommage à Phil Parsons, le père de Stefan Parsons. Traverser les circuits avec une voiture doge est devenu une sorte de tradition familiale pour les membres de l’équipe.

La course vers le futur

Les voitures et la crypto se complètent bien et il est fort probable que de nouveaux projets et innovations soient annoncés dans le futur.

Déjà à l’horizon : un projet de voiture qui serait capable d’effectuer le mining de cryptomonnaies, ainsi que beaucoup de moyens permettant d’acquérir des voitures avec de la crypto commencent à émerger.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Sponsorisé
Share Article

Matthew De Saro est un journaliste et une personnalité médiatique spécialisée dans le sport, les jeux d'argent et les statistiques. Avant de rejoindre BeInCrypto, son travail a été présenté sur Fansided, Forbes et OutKick. Grâce à sa formation en analyse statistique et à sa passion pour l'écriture, il adopte une approche originale pour rendre compte de l'actualité.

SUIVRE CET AUTEUR

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous

Gagnez jusqu’à 10 000 USD chaque semaine avec l’AMM + Arena de CoinFLEX !

Gagnez dès maintenant