Bithumb : des dirigeants de la plateforme sont épinglés à Hong Kong pour fraude

Partager l’article
EN BREF
  • À Hong Kong, des dirigeants de Bithumb sont confrontés à des poursuites judiciaires pour fraude.

  • Le plaignant fait valoir que Bithumb n'avait pas vraiment l'intention de lancer un exchange en Thaïlande et l’accuse d’avoir falsifié ses BXA.

  • L'ancien partenaire de Bithumb en Corée du Sud qui a lancé cette action en justice.

  • promo

    Participez à LA PLUS GRANDE ICO d’Espagne: achetez le B2M dès maintenant.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Des dirigeants haut placés de l’exchange sud-coréen Bithumb font actuellement face à des accusations de fraude de la part de leurs anciens partenaires en Thaïlande.

Sponsorisé



Sponsorisé

Selon plusieurs médias sud-coréens, des hauts dirigeants de l’exchange Bithumb font l’objet d’une action en justice pour des allégations de fraude à Hong Kong. L’affaire concerne les dirigeants de la filiale de Hong Kong, qui font face à des accusations criminelles, tandis que les filiales de l’exchange font face à une poursuite civile pour violation de contrat. Les deux filiales ciblées sont Bithumb Global et GBEX.

Bithumb a tenté de lancer des exchanges dans plusieurs pays par via des partenariats, mais ses plans n’ont pas abouti. Le plaignant fait valoir que Bithumb n’avait pas vraiment l’intention de lancer un exchange en Thaïlande et l’accuse d’avoir falsifié ses BXA.

Sponsorisé



Sponsorisé

En effet, ces BXA n’ont pas été répertoriées sur Bithumb, ce qui a largement contribué à l’échec du lancement d’un exchange en Thaïlande. Le partenaire thaïlandais a affirmé que cela lui a causé de graves dommages et que c’est pour cette raison qu’il a lancé une action en justice. 

À la suite de cette affaire, le propriétaire de Bithumb doit maintenant faire face à un procès pour des accusations de fraude d’une valeur de 100 milliards de won. Lee Jung Hoon a également été inculpé pour son implication dans la vente de BXA falsifiées, pour lesquelles il aurait reçu un montant de 112 milliards de wons à titre d’acompte.

C’est l’ancien partenaire sud-coréen de Bithumb qui a déposé la première plainte contre l’entreprise. Un avocat représentant l’ancien associé avait engagé un cabinet d’avocats à Hong Kong pour gérer le dossier dans la région, affirmant que les filiales de Hong Kong sont plus impliquées dans cette affaire.

Selon plusieurs sources, une autre plainte émanant d’un partenaire japonais de Bithumb pourrait également être annoncée dans les jours à venir. La première plainte déposée en Corée du sud est toujours en cours de traitement, c’est pour cette raison que les partenaires ont décidé d’entamer de nouvelles actions en justice.

Bithumb dans l’oeil du cyclone

Ce nouveau procès est loin d’être le seul problème de Bithumb. L’exchange est actuellement confronté à plusieurs problèmes de la part des régulateurs de son pays, la Corée du Sud. Ces événements se produisent à un moment où les autorités sud-coréennes sévissent contre le marché des cryptomonnaies et appellent ses acteurs à suivre les nouvelles directives réglementaires

L’enquête sur la fraude a été lancée en 2020, lorsque des éléments de la police judiciaire ont procédé à une inspection des bureaux de Bithumb et ont découvert que l’incident avait un lien direct avec les BXA. A ce moment-là, les dirigeants de Bithumb tentaient pour la deuxième fois de vendre l’entreprise après une première tentative échouée en 2018.

En outre, suite à la décision de l’organisme de réglementation des marchés financiers en Corée du Sud d’empêcher toute nouvelle éventuelle infraction de la part des exchanges, Bithumb a interdit le trading de cryptomonnaies via sa plateforme à ses salariés. Back Young Heo avait déclaré que l’exchange se concentrerait sur le renforcement de son règlement interne pour “améliorer la transparence des transactions et interdire les investissements”.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Sponsorisé
Share Article

Rahul Nambiampurath is an India-based Digital Marketer who got attracted to Bitcoin and the blockchain in 2014. Ever since, he's been an active member of the community. He has a Masters degree in Finance. <a href="mailto:editorinchief@beincrypto.com">Email me!</a>

SUIVRE CET AUTEUR

L’ICO de Bit2Me VIENT DE DEMARRER! Achetez le token B2M dès maintenant.

J’achète!

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous