Voir plus

La fin pour la SEC ? Les Etats-Unis annulent des régulations crypto

2 mins
Mis à jour par Matias Calderon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • La Chambre des représentants des Etats-Unis a voté la dissolution d'une des mesures les plus controversées mises en place par la SEC.
  • Alors que l'on attend d'autres actions de ce genre, le régulateur américain semble loin de s'arrêter.
  • promo

Encore un nouveau revers pour la SEC : les politiques américains passent à l’action pour la stopper ! Mais cela suffira-t-il vraiment ?

Les politiques américains mettent encore le holà à la SEC

Au cours de ces deniers jours, nous avons beaucoup entendu de la SEC. Celle-ci a récemment décidé d’attaquer Robinhood en justice, tout en faisant à nouveau scandale dans l’affaire qui l’oppose à Ripple. Néanmoins, la fin de la récréation semble avoir sonné.

La Chambre des représentants des Etats-Unis a décidé de se pencher sur certaines mesures régulatoires mises au point par l’organisation de Gary Gensler. Sans attendre, tous ses membres ont voté pour la dissolution de la SAB 12, qui oblige les entreprises de garde de cryptomonnaies à détenir les actifs des clients en tant que passifs.

Source : compte X de Financial Services GOP

En d’autres termes, celles-ci devaient posséder autant de jetons qu’elles en gardaient afin de pouvoir les rembourser en cas de soucis. Or, les critères à respecter sont si nombreux que beaucoup de sociétés renoncent à ce service, ce qui pousse les clients à se tourner vers des acteurs moins régulés… voire illégaux.

Lancée en 2022 par la SEC, la mesure SAB 12 était depuis longtemps considérée comme un abus de pouvoir. Cette dernière aurait en effet, sous couvert de vouloir protéger les clients, pour but de bloquer le secteur crypto.

SEC Émetteur de l'ETF Bitcoin

Un régulateur pas si facile à stopper ?

Ce n’est pas la première fois que la SEC est remise à sa place par les politiques américains. Ils ont été nombreux à tenter de destituer Gary Gensler et même ses employés ont rejoint le mouvement.

Pourtant, le principal intéressé bénéficie toujours d’un certain soutien. Joe Biden lui-même a annoncé mettre son véto à la dissolution des mesures de l’organisation.

Source : compte X de Bitcoin Magazine

Il en faudra beaucoup pour stopper les exactions du régulateur. Dans le cadre du procès Ripple, seule la justice peut trancher et le verdict est encore conditionné au bon vouloir des juges ainsi qu’à leur propre vision de la crypto. Rien n’empêchera donc Gary Gensler de multiplier les attaques.

La morale de l’histoire : face à la SEC, on ne fait pas la guerre pour se débarrasser de la guerre.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

Laure-Elizabeth-Iacoucci.jpg
Laure Elizabeth Iacoucci
Laure Elizabeth Iacoucci est une journaliste expérimentée, comptant déjà plusieurs années d’expertise en rédaction, recherche et SEO. Son champ d’expertise s’étend de la blockchain à l’intelligence artificielle en passant par les régulations, la DeFi, les analyses de marché ainsi que toute forme de vulgarisation. Ses compétences rédactionnelles, sa maîtrise du SEO et son sens de l’investigation en font une professionnelle versatile et toujours prête à apporter un spectre complet de la crypto.
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé