Voir plus

EN BREF

  • La SEC reprend sa lutte contre l'industrie des cryptomonnaies aux États-Unis en ciblant la branche crypto de Robinhood avec un Wells Notice.
  • Ce document recommande une action en justice contre Robinhood Crypto pour des violations présumées de la réglementation financière.
  • promo

Après une période de pause, le régulateur de la bourse américaine semble vouloir reprendre sa lutte contre le secteur des cryptomonnaies aux États-Unis. Sa prochaine cible sera la branche crypto de la plateforme de trading Robinhood.

La SEC continue sa chasse aux sorcières

La Securities Exchange Commission, également connue sous l’acronyme SEC, poursuit sa persécution contre l’industrie des cryptomonnaies après une longue période de calme. Pour son nouveau combat, la SEC veut s’attaquer à Robinhood Crypto.

Selon un document 8-K publié par Robinhood le 6 mai, le régulateur américain a décidé d’émettre un Wells Notice recommandant une action en justice contre la plateforme de trading.

« RHC a coopéré à cette enquête. Le 4 mai 2024, RHC a reçu un “Wells Notice” de la part du personnel de la SEC (le “Personnel”), indiquant que le Personnel a informé RHC qu’il avait pris une “décision préliminaire” de recommander que la SEC engage une action en justice contre RHC, alléguant des violations des articles 15(a) et 17A du Securities Exchange Act de 1934, tel que modifié », peut-on lire dans le document 8-K.

Pour aller plus loin : La loi MiCa, c’est quoi ? On vous explique

Robinhood peut-il s’en sortir ? 

Selon le document, les conséquences possibles pourraient inclure une injonction, un ordre de cessation et d’abstention, le remboursement des gains illicites ou d’autres restrictions et sanctions. Robinhood a révélé que l’entreprise avait déjà reçu une assignation et qu’elle avait coopéré avec l’enquête.

Toutefois, le Wells Notice offre à l’entreprise l’opportunité de contester les accusations de l’agence, et sa réception ne signifie pas automatiquement qu’une action en justice sera entreprise.

Il est important de rappeler qu’Uniswap a également reçu un Wells Notice de la part de la SEC début avril. Dans un message sur X, le PDG de la plateforme décentralisée, Hayden Adams, avait vivement critiqué la SEC, accusant l’agence de cibler uniquement les acteurs responsables. “Il est clair depuis un moment que, plutôt que de travailler à créer des règles claires et informées, la SEC a choisi de s’en prendre aux bons acteurs de longue date,” a-t-il déclaré.

Morale de l’histoire : Quand la SEC sort ses griffes, même Robin des Bois doit se méfier.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

Samuel-Cange-2.jpg
Samuel Cange
Samuel Cange est un rédacteur crypto expérimenté, titulaire d'un master en économie de l'Université de Namur (Unamur). Ayant débuté sa carrière chez Cryptonaute en 2020, Samuel a développé une compréhension approfondie du marché des cryptomonnaies et de l'industrie de la blockchain. Il excelle dans les domaines de la Blockchain, de la Tokenisation, de la DeFi et du DePin, et est passionné par les marchés financiers et les technologies disruptives. Actuellement, Samuel apporte son...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé