Revue DeFi : Komodo, la blockchain unificatrice

Partager l’article
EN BREF
  • James "JL777" Lee a étendu ses préoccupations en matière de confidentialité au cadre Komodo.

  • Komodo exploite la puissance du réseau Bitcoin pour renforcer la sécurité.

  • Les swaps atomiques de Komodo permettent aux cryptomonnaies de circuler librement entre les protocoles et les blockchains.

  • promo

    Participez à LA PLUS GRANDE ICO d’Espagne: achetez le B2M dès maintenant.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Komodo est la prochaine étape de l’évolution DeFi en libérant les produits DeFi des écosystèmes spécifiques aux blockchains.

Sponsorisé



Sponsorisé

Au fur et à mesure que l’espace blockchain mûrit, nous nous éloignons des blockchains individuelles qui se disputent la part du gâteau DeFi en tant qu’écosystèmes autonomes. Au contraire, l’avenir des produits et des plateformes basés sur les blockchains est clairement celui où chaque blockchain peut interagir avec les autres. Cela forme une expérience transparente pour l’utilisateur final.

Après de nombreux accomplissements, changements de marque et transitions, Komodo se positionne comme l’acteur principal de cet avenir. Les entreprises qui ont besoin de créer une blockchain de contrats intelligents pour déployer leurs solutions DeFi peuvent se tourner vers Komodo. Sa plateforme multi-chaîne, agnostique en termes de langage et de contrats intelligents, permet de créer des blockchains évolutives et personnalisables.

Sponsorisé



Sponsorisé

Cela s’ajoute à la valeur de Komodo (KMD) en tant que cryptomonnaie orientée vers la protection de la vie privée et en tant que portefeuille crypto multi-pièces. Explorons comment Komodo a atteint cette flexibilité et ce que lui réserve l’avenir.

Komodo doit son existence à James Lee

L’histoire de Komodo est liée aux efforts du pseudonyme James Lee. Ce dernier est plus connu sur Internet sous le nom de “JL777”. Il croit fermement à la protection de l’identité de chacun, d’où l’importance de la confidentialité dans Komodo. JL777 est entré sur la scène de la blockchain en 2013, inspiré par le potentiel du bitcoin en tant “qu’outil de liberté“.

Son premier projet était la plateforme NXT. Il s’agissait d’un exchange de cryptomonnaie presque décentralisé ou d’un swap atomique peer-to-peer basé sur Command Line Wallet. Cependant, comme les autres développeurs de NXT n’étaient pas d’accord pour le rendre rétrocompatible et qu’ils ont considérablement augmenté les frais de plateforme, Lee a décidé de quitter le projet fin 2014. Après cela, il est devenu le développeur principal du projet BitcoinDark (BTCD), soit le précurseur de Komodo.

Komodo comme évolution de BitcoinDark

BTCD était une avancée par rapport à NXT en termes de confidentialité, d’absence d’augmentation des frais et de compatibilité. Cependant, au cours de son développement, Lee est arrivé à la conclusion que l’interopérabilité de la blockchain avec des protocoles tiers sera la bête noire qui doit devenir une priorité. En d’autres termes, les actifs d’une personne devraient pouvoir circuler librement d’une blockchain à l’autre comme s’ils résidaient sur une seule blockchain.

Lee a exprimé cette conviction dans sa déclaration d’indépendance sur le forum Bitcointalk en février 2016. Peu après, en septembre 2016, Lee a lancé le projet Komodo. Il a amené avec lui l’équipe de BTCD et a échangé des pièces de BTCD contre des pièces de KMD.

L’offre initiale de pièces (ICO) de Komodo a été lancée plus d’un mois plus tard, en octobre, et s’est terminée le 20 novembre 2016. Elle a permis de lever environ 2 millions de dollars.

Komodo reflète la philosophie de Lee sur trois aspects essentiels :

  • L’échange d’actifs cryptomonnaies doit se faire en peer-to-peer (P2P).
  • Il doit être facilement exécuté en cross-chain.
  • Il doit être facilement exécuté en cross-protocole.

Komodo et les développeurs

Après avoir été le pionnier des swaps atomiques natifs de navigateur web en 2019, Komodo est maintenant un DEX de troisième génération, avec AtomicDEX comme principal produit d’interface graphique.

Komodo a exercé une influence majeure sur d’autres développeurs pour qu’ils créent des plateformes multi-chaînes pour développer des blockchains spécifiques aux dApps. Les projets les plus populaires de ce type sont Polkadot et Cosmos Network.

Le directeur technique de Komodo, Kadan Stadelman, affirme que la compatibilité inter-chaînes est devenue très recherchée pendant la montée en flèche des frais de gaz d’Ethereum au cours du premier semestre 2021.

“AtomicDEX attire l’attention parce qu’il prend en charge des dizaines d’écosystèmes de blockchain de manière native – sans tokens de procuration nécessaires. Par exemple, disons que vous voulez avoir un pont décentralisé entre les tokens ERC-20 et les tokens BEP-20, AtomicDEX offre cela non seulement aux utilisateurs finaux mais aussi aux développeurs.”

Avec le déploiement récent de l’API Komodo AtomicDEX, la plateforme open-source Komodo est prête à déployer des DEX, des portefeuilles multi-coins et d’autres solutions DeFi.

Ces solutions sont à la fois compatibles avec les chaînes et les protocoles. À terme, l’équipe de Komodo prévoit d’ajouter plusieurs blockchains. Parmi celles-ci, Polygon et Avalanche, étant donné que Komodo est compatible avec 99 % des cryptomonnaies.

Cela inclut la chaîne Pirate (ARRR), protégée par la confidentialité, qui dispose désormais du tout premier swap atomique entièrement privé.

La technologie Komodo expliquée

La meilleure façon de comprendre Komodo est de l’assimiler à Zcash 2.0 ou à un hard fork de Zcash. Cette crypto privée tire son code de Bitcoin, mais ajoute une couche de fonctionnalités de confidentialité améliorées afin que le terme “crypto” dans cryptomonnaie reprenne tout son sens. S’ajoutant à Zcash, Komodo représente une évolution définie par les concepts suivants :

Preuve de travail retardée

Contrairement à la preuve de travail (PoW) de Bitcoin, la preuve de travail différée (d-PoW) n’est pas un algorithme de consensus en soi. Il agit plutôt d’une couche de sécurité au-dessus de la PoW traditionnelle en utilisant la puissance de la blockchain pour ajouter des caractéristiques de sécurité.

La première d’entre elles est la confidentialité à connaissance zéro. D-PoW crée une image de sa blockchain à intervalles de 10 minutes et la stocke – par le biais du processus de notarisation – dans le réseau Bitcoin.

Avec cette sauvegarde de l’ensemble de Komodo, les nœuds de Komodo génèrent un hachage de bloc à partir de la blockchain notariée de d-PoW vers le registre de la plateforme. Les nœuds notariés écrivent ensuite les données de la blockchain de d-PoW sur les autres chaînes de la plateforme Komodo. Par conséquent, en cas de défaillance du système, toutes les données des blocs peuvent être rapidement récupérées, ce qui constitue une couche de sécurité supplémentaire contre une attaque des 51 %.

En d’autres termes, chaque chaîne liée à la chaîne KMD bénéficie d’une protection puissante du réseau Bitcoin à une fraction du coût. Bien que la d-PoW elle-même soit sans autorisation, les nœuds notariés sont soumis à autorisation dans le sens où il faut prendre contact avec l’équipe de développement de Komodo.

SuperNET

SuperNET est un cadre décentralisé à code source ouvert permettant de créer tous les outils nécessaires pour détruire la monnaie fiduciaire et la remplacer par la DeFi. L’un de ses produits les plus populaires est Peerchains et le swap atomique BarterDEX. Ces projets servent d’applications de référence, unissant les protocoles DeFi et empêchant la fragmentation.

Après tout, cela n’a pas beaucoup de sens de créer sans cesse de nouveaux protocoles DeFi, diluant ainsi l’attention des utilisateurs. En conséquence, étant donné son pedigree open-source, SuperNET permet à des tiers d’utiliser les dApps développées comme BarterDEX.

Dans le cadre de SuperNET, Iguana sert de portefeuille multi-pièces unifiant la base de code de la plateforme. Lee a expliqué la relation d’Iguana avec Komodo comme suit :

“Voyez-le comme une boîte à outils très étendue dont le code permet de faire à peu près tout ce qui est lié à la cryptomonnaie, et même certaines choses qui ne sont que des moyens indépendants du système d’exploitation pour traiter de grands ensembles de données en temps réel et la mise en réseau.”

L’une des fonctions d’Iguana est de faciliter les nœuds notariés de Komodo.

Antara Framework

Antara Framework est au cœur de la popularité de Komodo, en tant que boîte à outils pour le développement de blockchain de bout en bout et évolutive. La première couche d’Antara pour y parvenir est constituée par les Smart Chains. Ce sont des chaînes modulaires et personnalisables qui fournissent :

  • Ses propres récompenses de bloc
  • La durée du bloc
  • Des algorithme de hachage
  • Ses propres règles de consensus
  • Une offre pré-mine
  • Des paramètres de confidentialité
  • La taille et la fréquence des réductions des récompenses de blocs

Les Smart Chains disposent également d’une bibliothèque intégrée de modules Antara, chaque module devenant actif en fonction des besoins du projet. Certains de ces modules comprennent des oracles sans confiance, la tokenisation, les stablecoins, les méthodes de micro paiements instantanés, entre autres.

L’un des adopteurs les plus en vue d’Antara a été le HempCoin (THC) en 2019 pour ses besoins de traçabilité du chanvre, afin de profiter de l’approche sans frais de Komodo pour prendre en charge les transactions sur la chaîne.

Un exemple de la réunion de ces technologies s’est produit en mars dernier, avec DogeDEX. Selon M. Stadelman, d’autres projets sont en préparation grâce à la flexibilité inégalée de Komodo en tant que plateforme de construction blockchain.

“Fondamentalement, toute communauté de cryptomonnaie peut utiliser notre technologie pour lancer son propre exchange décentralisé. Nous travaillons également avec Gleec Coin pour créer la toute première migration décentralisée de blockchain et pour lancer leur propre DEX de marque appelé GleecDEX.”

Le token Komodo (KMD)

Avec une capitalisation de marché actuelle de 87,8 M$, le token KMD natif de Komodo se trade à 0,69 $ au moment de la rédaction de cet article. Son sommet historique datant du 22 décembre 2017, se situait à 11,44 $.

Graphique de Komodo : CoinMarketCap

Suite au deuxième pic du KMD en 2021, le prix de KMD a chuté de 83 % sur une période de trois mois, du 8 avril au 12 juillet. Vous pouvez échanger des tokens KMD sur tous les principaux exchanges de cryptomonnaie : Binance, HitBTC, Huobi Global, Bittrex, WazirX, et d’autres.

90 millions des 200 millions de KMD au total sont allés aux investisseurs de l’ICO initiale en novembre 2016. L’équipe de développement de Komodo détient 10 millions de KMD à des fins de financement et de marketing. Si vous détenez un minimum de 10 KMD, vous pouvez bénéficier d’un paiement annuel passif de 5 %.

C’est pourquoi Komodo a été un choix populaire de pool de minage de cryptomonnaie, dans lequel les récompenses sont partagées à égalité entre les mineurs participants.

En ce qui concerne le portefeuille de choix, Komodo prend actuellement en charge 13 portefeuilles KMD, AtomicDEX servant à la fois de portefeuille multi-monnaie et d’exchange décentralisé, ce qui en fait une solution de cryptomonnaie unique très pratique.

Komodo représente la vision originale des cryptomonnaies

Komodo revitalise la vision de la vie privée en faisant des swaps atomiques une réalité : l’exchange de cryptomonnaies sans médiateurs centralisés comme corps de métier.

Étant donné que toutes les grandes banques centrales du monde sont sur le point de mettre en œuvre les monnaies numériques des banques centrales (CBDC), on peut affirmer sans risque de se tromper que l’avenir est à la surveillance financière totale.

Avec le pouvoir des CBDC vient le pouvoir de suppression pour des raisons arbitraires. Komodo fait face à cet avenir en respectant à la fois la vie privée et la sécurité.

Il offre une plateforme complète de création de blockchains, compatible à près de 100 % avec toutes les cryptomonnaies existantes. Dans cette optique, la demande de Komodo va probablement commencer à faire boule de neige.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Sponsorisé
Share Article

Rahul Nambiampurath is an India-based Digital Marketer who got attracted to Bitcoin and the blockchain in 2014. Ever since, he's been an active member of the community. He has a Masters degree in Finance. <a href="mailto:editorinchief@beincrypto.com">Email me!</a>

SUIVRE CET AUTEUR

L’ICO de Bit2Me VIENT DE DEMARRER! Achetez le token B2M dès maintenant.

J’achète!

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous