Le volume de trading de LINK dépasse celui de Bitcoin sur Coinbase

Partager l’article
EN BREF
  • Le LINK a atteint plusieurs nouveaux sommets records ces dernières semaines.

  • Son volume d'échange dépasse celui de Bitcoin sur Coinbase, et n'en est pas loin sur Binance.

  • Le projet centré sur les oracles gagne un élan impressionnant, et il n'est pas le seul.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Le LINK ne cesse de surprendre l’espace crypto. Après plusieurs semaines de tendance ascendante, le réseau d’oracle est entré dans de nouveaux territoires en termes de son cours.

Après plusieurs tentatives de création de FUD à partir d’un Zeus Capital frauduleux, LINK poursuit sa montée en puissance. Le jeton est déjà classé sixième en termes de capitalisation de marché sur CoinMarketCap.

Aujourd’hui, le volume de transactions de LINK a dépassé celui de Bitcoin sur Coinbase, et il est également sur le point de dépasser le BTC sur Binance.

Le LINK continue sur sa montée

Chainlink est, sans l’ombre d’un doute, l’un des leaders dans l’actuelle tendance ascendante du marché.

Au cours des 30 derniers jours seulement, le cours du LINK est passé de 6 dollars à 13 dollars au moment de l’édition de cet article.

Graphique LINK/USD par TradingView

Certains de ses porteurs les plus fervents affirment que l’actif est en tête du marché, et non Bitcoin ou Ethereum.

Cette montée en flèche vient peu après un rapport tristement célèbre d’un imitateur de Zeus Capital, qui a accusé Chainlink de manipuler le marché et d’être une escroquerie.

Le roi du volume d’échange

Apparemment très peu touché par cette FUD, le LINK continue d’augmenter à la fois au niveau de son cours comme son volume de trading.

Le 9 août, son volume de transactions a dépassé celui de Bitcoin sur Coinbase :

Table du volume de trading du LINK sur Coinbase. Source: Twitter

L’une des raisons de la dernière action du cours est le taux de financement des contrats à termes de Binance.

Ce taux de financement a été négatif pendant environ 8 heures, ce qui suggère que de nombreuses positions courtes de LINK se sont trouvées comprimées. Pour résumer, les traders ont continué à essayer de vendre des LINK à découvert à chaque fois que ce dernier atteignait un nouveau record.

Alors que le cours ne cesse d’augmenter, ces positions courtes deviennent surendettées et doivent être payées, beaucoup ayant été entièrement liquidées. Cela a contribué à pousser le cours encore plus haut.

L’une des positions courtes les plus célèbres est celle qui serait détenue par Zeus Capital, dont le compte sponsorise constamment du contenu payant sur Twitter afin d’en faire la publicité.

Le temps des oracles

Le cours de Chainlink entre en territoire encore inexploré. Il a actuellement dépassé Litecoin en termes de capitalisation boursière et fait maintenant concurrence à Bitcoin Cash pour une place dans le top 5.

Les oracles semblent être l’un des éléments actuels les plus en vogue de la cryptomonnaie. Non seulement le LINK est en hausse, mais également son concurrent direct, Band Protocol (BAND).

Graphique BAND/USD par TradingView

La croissance du LINK durant cette période est impressionnante, et le BAND n’est pas en reste.

Le projet basé à Bangkok est passé de 1,80 $ à environ 13,40 $ au moment de la rédaction de cet article. La hausse du cours est survenue juste après que Coinbase ait annoncé l’inscription de l’actif sur Coinbase Pro.

1/ Band Protocol ($BAND) sera listé sur
@CoinbasePro, la principale plateforme de trading d’actifs numériques sous licence basée aux États-Unis, et commencera à s’échanger le mardi 11 août.
Les utilisateurs de Coinbase pourront acheter, vendre, convertir, envoyer, recevoir ou stocker des BAND.

Les comparaisons entre les deux projets ne cessent d’apparaître. Dans un long post publié sur Medium, Smart Content fait une analyse approfondie des deux projets. Son rapport indique :

Après comparaison, Band Protocol a opté pour une approche basée sur une blockchain afin de résoudre le problème de l’oracle en utilisant un consensus monolithique, qui impose une standardisation des nodes et limite sa décentralisation.

On y lit ensuite :

Ce modèle rigide est la raison pour laquelle Band aura du mal à prendre en charge les API authentifiées de manière évolutive, car il est pratiquement impossible pour tous les nodes de gérer les données authentifiées dans leur cadre sans reconcevoir l’ensemble de l’industrie des données à partir de zéro.

Bien que l’on puisse accuser le post d’être biaisé en faveur du LINK, il semble que le BAND soit encore loin de Chainlink en termes d’adoption par les clients et d’usage dans le monde réel.

Cela peut nous amener à nous interroger sur la solidité de l’actuel bull run si des projets sans grande utilité réelle peuvent recueillir des millions de dollars en quelques jours.

 

Vous souhaitez vous joindre à la communauté BeInCrypto?
Rejoignez gratuitement notre groupe Telegram pour des nouvelles exclusives, des conseils de trading et une foule d’interactions avec d’autres passionnés de cryptomonnaies.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

The opinion of BeInCrypto staff in a single voice.

SUIVRE CET AUTEUR

Faites du trading avec les meilleurs signaux crypto - des profits garantis avec plus de 70% d’exactitude

Adhérez

Want to learn how to trade? Get a beginners guide from BeInCrypto Academy!

Learn now