Est-ce qu’un dollar numérique pourrait venir soutenir l’économie américaine?

Partager l’article
EN BREF
  • Certains analystes pensent que les Etats-Unis vont trop lentement dans le développement d'un dollar numérique.

  • Le "dollar-as-a-service" pourrait permettre de renforcer l'économie américaine.

  • D'autres nations, telles que la Chine, sont bien plus rapides dans le développement de CBDC.

  • promo

    Participez à LA PLUS GRANDE ICO d’Espagne: achetez le B2M dès maintenant.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Les économies de partout dans le monde font face à des obstacles prenant la forme de dettes nationales grandissantes et de menaces d’inflation, mais un dollar numérique pourrait être une bénédiction pour les Etats-Unis.

L’expert en macroéconomie et fondatrice de Soundwise, Natasha Che, a posé le postulat qu’un dollar numérique émis par la Réserve Fédérale pourrait changer le destin de l’Amerique.

Dans un long tweet du 3 août, l’auteur a déclaré que la plus grande exportation des Etats-Unis était sa monnaie, le dollar. C’est à l’heure actuelle, le plus grand réseau monétaire dans le monde, utilisé dans 40 à 50% des accords d’échange commerciaux et actifs internationaux dans le monde.

Avec ce statut de réserve monétaire, Madame Che prétend que les Etats-Unis peuvent “s’en tirer même avec un meurtre” pour leur politique monétaire et faire grimper les dettes jusqu’à des seuils désastreux, explique-t-elle. Le commerce international s’accroit chaque année, ainsi que la demande pour le dollar. Ainsi, fournir un moyen d’échange et de réserve de valeur pour la planète est un monopole lucratif.

Le dollar numérique à la rescousse ?

À l’heure actuelle, les Etats-Unis continuent d’accumuler de la dette auprès d’autres pays. C’est particulièrement vrai pour la Chine, qui vend ses exportations et augmente sa trésorerie avec des reconnaissance de dettes comme paiements. Les déficits commerciaux accumulés à travers le temps, équivalent à la dette externe des Etats-Unis.

Madame Che a suggéré qu’avec le mécanisme d’export de type “dollar-as-a-service” (DaaS), l’Amerique bénéficiait d’un revenu de seigneurie intangible. Puisque ceci ne figure pas dans les livres, le déficit commercial moins le “DaaS” serait égal à la dette externe.

“Toutes choses égales par ailleurs, si les Etats-Unis veulent réduire leur dette, ils auront besoin d’accroitre la valeur du “dollar-as-a-service” DaaS comme exportation. Mias comment ? En rendant le réseau monétaire du dollar plus grand et plus facile à utiliser.”

Le billet vert devient moins présent en dehors des Etats-Unis, mais une cryptomonnaie de banque centrale pourrait changer cela, avance-t-elle. Emettre un crypto-dollar dans le monde entier via des entreprises de la haute technologie, rendre les interfaces de programmation d’application (API) disponibles à tous, et rendre le réseau interopérable avec les principales blockchains publiques, pourrait être bénéfique pour Réserve Fédérale.

Les stablecoins tels que l’USDT et l’USDC ont déjà mis en lumière la demande grandissante pour les dollars numériques, ainsi une version officielle pourrait être une manière de transformer la monnaie en arme. Les Etats-Unis ont peur que la Chine le fasse avant eux.

Des paroles mais peu d’action

Alors que la Chine a déjà lancé plusieurs essais pour sa monnaie numérique de banque centrale, les Etats-Unis sont bien en retard, s’enlisant constamment dans leurs propres méandres réglementaires et en piétinant les stablecoins.

Le 30 juillet, le gouverneur de la Réserve Fédéral Lael Brainard a exposé plusieurs raisons d’urgence à émettre et développer un dollar numérique. Il a dit à l’Aspen Institute Economic Strategy Group :

“Le dollar est vraiment dominant dans les paiements internationaux, et si vous avez d’un côté les autres principales juridictions dans le monde avec une cryptomonnaie, une offre de CBDC, et de l’autre côté les Etats-Unis qui n’en ont pas, je ne peux juste pas m’y faire. Cela ne me semble pas être un futur viable.”

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Martin écrit sur les thèmes de cybersécurité et d'infotechnologie depuis vingt ans. Fort de son expérience en tant que trader, il couvre activement le secteur des blockchains et de la crypto-monnaie depuis 2017.

SUIVRE CET AUTEUR

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous

Gagnez jusqu’à 10 000 USD chaque semaine avec l’AMM + Arena de CoinFLEX !

Gagnez dès maintenant