Bitcoin : Plus de deux millions de Salvadoriens utilisent le portefeuille Chivo

Partager l’article
EN BREF
  • Plus de deux millions de Salvadoriens utilisent activement le portefeuille Chivo lancé par le gouvernement en début septembre.

  • Selon le président, Chivo compte désormais plus d'utilisateurs que n'importe quelle banque au Salvador.

  • Le taux d’utilisation augmente malgré les nombreuses manifestations et les protestants qui ont brûlé un guichet automatique de Bitcoin le 15 septembre.

  • promo

    Discutez des sujets les plus brûlants avec des traders et la communauté crypto sur Telegram S’abonner

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Le portefeuille Bitcoin Chivo gagne en popularité au Salvador, et ce, malgré les problèmes techniques et le scepticisme de la population.

Un taux d’adoption impressionnant motivé par les récompenses

Le président salvadorien Nayib Bukele a affirmé que 2,1 millions de citoyens utilisent désormais le nouveau portefeuille Chivo, après l’adoption du Bitcoin comme monnaie légale le 7 septembre 2021. Dans un premier temps, le président a présenté cette transformation comme un moyen d’attirer plus d’investissements dans le pays. L’administration Bukele vise 2,5 millions de Salvadoriens, ce qui représente environ 39 % de la population. Pour inciter les citoyens à utiliser le portefeuille, le gouvernement offre 30 dollars en BTC à toute personne qui télécharge l’application.

Les investisseurs étrangers en Bitcoin sont exonérés de l’impôt sur les plus-values sur leurs bénéfices et peuvent obtenir la résidence permanente dans le pays. Le portefeuille Chivo permet également des paiements transfrontaliers gratuits et permettra aux Salvadoriens d’économiser 400 millions de dollars par an en frais de transfert. Bitso, une plateforme crypto américo-latine, fournit une technologie backend et des services de garde et d’échange au portefeuille Chivo.

L’acceptation du Bitcoin

Le portefeuille soutenu par le gouvernement propose des paiements en BTC et en USD, et les commerçants doivent offrir la possibilité d’utiliser les deux devises, mais certains disent qu’ils préfèrent perdre des ventes plutôt que d’accepter les paiements en Bitcoin. Il existe actuellement plus de 200 guichets automatiques de Bitcoin au Salvador, soit le troisième plus grand nombre de guichets automatiques de BTC dans un pays après les États-Unis et le Canada.

Une opposition civile à l’adoption du BTC

Le Bitcoin est cependant loin d’être accepté partout dans le pays ; c’est ce que révèle un Salvadorien qui affirme ne pas avoir pu payer en BTC pour un certificat délivré par le gouvernement. Les pannes techniques ont été nombreuses lors du déploiement initial et au cours de la première semaine. De nombreux citoyens se méfient du Bitcoin en raison de sa volatilité et du risque de perdre de l’argent.

Récemment, la Cour des comptes du Salvador a commencé à enquêter sur la façon dont le gouvernement effectue ses achats de bitcoins, en réponse à une plainte déposée par Cristosal, une organisation régionale des droits de l’homme et de la transparence.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

David is an electronic engineer with nine years of experience. He joined BeInCrypto to combine his passion for writing and his interest in fast-moving industries, cultivated from his university days. He hopes to make crypto easy to understand.

SUIVRE CET AUTEUR