Les exchanges et prestataires de services crypto peinent à rompre les liens avec leurs clients chinois

Partager l’article
EN BREF
  • Les exchanges et les prestataires de services crypto peinent à rompre les liens avec leurs clients de la Chine continentale, suite à la récente interdiction des cryptomonnaies par les autorités chinoises.

  • Huobi Global et Binance ont suspendu les nouvelles inscriptions des clients du pays.

  • La semaine dernière, dix organismes gouvernementaux chinois ont interdit aux exchanges crypto étrangers de fournir des services aux investisseurs du pays via Internet.

  • promo

    Participez à LA PLUS GRANDE ICO d’Espagne: achetez le B2M dès maintenant.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Les exchanges et les prestataires de services crypto peinent à rompre les liens avec leurs clients de la Chine continentale, suite à la récente interdiction des cryptomonnaies par les autorités chinoises.

Sponsorisé



Sponsorisé

Deux des plus grands exchanges crypto au monde, Huobi Global et Binance, ont déjà interrompu les inscriptions de nouveaux comptes de clients provenant de la Chine continentale. Huobi a précisé que ses équipes procéderont à la suppression des comptes des clients existants d’ici la fin de l’année. “Le jour même où nous avons vu la déclaration, nous avons commencé à prendre des mesures correctives“, a déclaré Du Jun, cofondateur du groupe Huobi.

Pour sa part, TokenPocket, un célèbre fournisseur de services de portefeuilles crypto, a déclaré qu’il mettra fin aux services à destination des clients résidents en Chine continentale, soulignant qu’il “adoptera activement” la réglementation, tout en félicitant la chine pour sa coopération dans le domaine des technologies Blockchain. Malgré son interdiction de la crypto, le pays ambitionne de disposer de la technologie blockchain la plus avancée au monde d’ici 2025.

Sponsorisé



Sponsorisé

La répression de la crypto en Chine

Ces entreprises ont été contraintes de couper les liens avec leurs clients de Chine continentale en raison de la nouvelle réglementation imposée par les autorités chinoises. La semaine dernière, dix organismes gouvernementaux chinois ont interdit aux exchanges étrangers de fournir des services aux investisseurs du pays via Internet. Ces derniers avaient des doutes à ce sujet, mais la récente déclaration des autorités a levé toutes les incertitudes.

“Bien que ce ne soit pas une surprise, car la Chine a ‘interdit’ la crypto à plusieurs reprises dans le passé, cette fois il n’y a aucune ambiguïté”, a affirmé Henri Arslanian, leader et Partner chez PwC crypto. “Les transactions crypto et les services crypto de toutes sortes sont interdits en Chine. Pas de place pour la discussion, et pas de zone grise”.

Dans son annonce, le gouvernement a détaillé toutes les activités qui seront interdites, y compris toutes les transactions impliquant des cryptomonnaies. L’échange de monnaies légales contre les monnaies numériques, les exchanges de monnaies numériques et le trading de ces dernières en tant que contrepartie centrale sont prohibés. Les exchanges crypto étrangers fournissant leurs services aux résidents chinois sont considérés comme des “activités financières illégales”, selon le communiqué du gouvernement.

En outre, fournir des informations intermédiaires ou des services de tarification pour les transactions en monnaies numériques est également illégal. C’est le cas pour le financement des émissions de tokens, les transactions sur les dérivés de monnaies numériques et les “autres activités commerciales liées aux cryptomonnaies”.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Sponsorisé
Share Article

Nick is an Oral Communication Skills Professor and Data Science Specialist in Budapest, Hungary with an MSc in Business Analytics. He is a relative latecomer to the field of cryptocurrency and blockchain technology, but is intrigued by its potential economic and political usage. He can best be described as an optimistic center-left skeptic.<a href="mailto:editorinchief@beincrypto.com">Email him!</a>

SUIVRE CET AUTEUR

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous

Gagnez jusqu’à 10 000 USD chaque semaine avec l’AMM + Arena de CoinFLEX !

Gagnez dès maintenant