Binance restreint ses services aux clients de Singapour pour des raisons de conformité

Partager l’article
EN BREF
  • Binance, le plus grand exchange de cryptomonnaies au monde par volume, a restreint certains de ses services pour les clients de Singapour afin de se conformer à la réglementation locale.

  • Ces services comprennent les dépôts en fiat, le trading au comptant de cryptomonnaies.

  • Selon l'annonce de Binance, les restrictions sont imposées pour des raisons de conformité.

  • promo

    Participez à LA PLUS GRANDE ICO d’Espagne: achetez le B2M dès maintenant.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Binance, le plus grand exchange de cryptomonnaie au monde par volume, restreint certains de ses services pour les clients à Singapour, afin de se conformer à la réglementation locale.

Sponsorisé



Sponsorisé

À compter du 26 octobre, les utilisateurs de Binance à Singapour ne pourront plus accéder à certaines fonctions sur Binance.com. Ces services comprennent les dépôts en fiat, le trading au comptant de cryptomonnaies, et l’achat de cryptomonnaies par le biais de canaux fiat et de swap liquide. Pour éviter tout litige, Binance a exhorté ses utilisateurs à régler les transactions, à retirer les actifs en fiat et à racheter les tokens avant la date limite.  

Les avertissements de l’Autorité monétaire de Singapour à l’attention de Binance

Selon l’annonce de Binance, les restrictions sont imposées pour des raisons de conformité. Auparavant, la société avait déclaré qu’elle limiterait ses offres à Singapour après que la banque centrale l’ait avertie qu’elle pourrait enfreindre les règles de paiement locales. Au début du mois, c’est précisément ce qu’a fait l’Autorité monétaire de Singapour (MAS), en avertissant Binance.com et en lui suggérant de cesser de fournir des services de paiement aux résidents locaux.

Sponsorisé



Sponsorisé

Selon la MAS, “Binance pourrait être en infraction avec la loi sur les services de paiement pour avoir fourni des services de paiement à des résidents de Singapour et sollicité des affaires auprès de ces derniers sans licence appropriée.”

Presque immédiatement après l’avertissement, l’exchange crypto a cessé de proposer des paires de transactions et des options de paiement dans la monnaie locale. Elle a également retiré son application des magasins d’applications Google Play et iOS de Singapour. Le 10 septembre, Binance P2P a supprimé les paires d’échange de SGD en Bitcoin, Ethereum et sa propre cryptomonnaie, Binance Coin (BNB). L’exchange a conseillé à tous les utilisateurs P2P d’effectuer toutes les transactions liées et de supprimer leurs publicités liées aux transactions avant le 9 septembre afin d’éviter tout risque de conflit commercial. 

En parallèle, Binance gère également une plateforme locale distincte qui a demandé une licence à la MAS. Conformément à la réglementation, ces demandeurs sont autorisés à opérer à Singapour pendant que la MAS traite leur demande. La Financial Conduct Authority (FCA) du Royaume-Uni applique un régime similaire aux entreprises de crypto qui ont déposé une demande auprès d’elle.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Sponsorisé
Share Article

Nick is an Oral Communication Skills Professor and Data Science Specialist in Budapest, Hungary with an MSc in Business Analytics. He is a relative latecomer to the field of cryptocurrency and blockchain technology, but is intrigued by its potential economic and political usage. He can best be described as an optimistic center-left skeptic.<a href="mailto:editorinchief@beincrypto.com">Email him!</a>

SUIVRE CET AUTEUR

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous