Bitcoin : la SEC donne enfin son feu vert à l’ETH de contrats à terme sur le BTC de ProShares

Partager l’article
EN BREF
  • Le vendredi 15 octobre, la SEC américaine a approuvé un fonds négocié en bourse sur Bitcoin.

  • Il s'agit d'un événement marquant qui pourrait aider à démocratiser l'investissement dans les cryptomonnaies.

  • ProShares sera probablement la première entreprise à lancer son ETF dès le lundi 18 octobre.

  • promo

    Participez à LA PLUS GRANDE ICO d’Espagne: achetez le B2M dès maintenant.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Vendredi 15 octobre, un fonds négocié en bourse (ETF) sur Bitcoin a été approuvé par les autorités américaines, devenant ainsi le premier véhicule d’investissement en cryptomonnaies à être réglementé aux États-Unis.

Sponsorisé Sponsorisé

La société ProShares est probablement celle qui commencera à négocier lundi prochain au NYSE avec son ETF Bitcoin Strategy, et dont la cotation au NYSE sous le ticker BITO a été confirmée pour le 28 octobre 2021.

Les investisseurs auront désormais accès à Bitcoin en investissant dans un fonds qui suit les contrats à terme sur le BTC, plutôt que sur cours du BTC directement. Gary Gensler, président de la SEC [Security and Exchanges Commission], parle depuis longtemps des contrats à terme sur Bitcoin comme d’une alternative réglementée aux fonds négociés en bourse sur Bitcoin.

M. Gensler privilégie la voie des contrats à terme, car la réglementation de ceux-ci protège les investisseurs, les ETF permettant aux investisseurs de diversifier leurs portefeuilles sans posséder les actifs eux-mêmes. Un fonds négocié en bourse suit directement le cours de Bitcoin, mais selon M. Gensler, il est susceptible d’être manipulé, ce qui expose les investisseurs à des risques. Grayscale, une société entièrement réglementée, a déjà des produits qui offrent une exposition directe à Bitcoin, mais qui n’est pas disponible pour les investisseurs particuliers.

Sponsorisé Sponsorisé

Plus de 30 demandes attendent toujours leur tour dans les bureaux de la SEC

La SEC a ouvertement rejeté les demandes de création d’ETF sur Bitcoin, et 30 autres demandes sont en attente d’approbation. Il convient toutefois de noter que la SEC n’est pas tenue d’approuver une demande. La loi fédérale permet simplement à la SEC de rendre un dépôt effectif. Les jumeaux Winklevoss, Cameron et Tyler, fondateurs de l’exchange Gemini, ont déposé la première demande d’ETF Bitcoin en 2013.

L’approbation d’un fonds négocié en bourse sur Bitcoin et qui suit les contrats à terme est un pas en avant pour combler le fossé entre la finance traditionnelle et les cryptomonnaies. Le président d’ETFStore, Nate Geraci, voit cela comme un signe encourageant, car il estime que cette approbation permettra d’exposer le BTC au grand public et de “faciliter une plus grande éducation au sein de cet espace”.

L’approbation d’autres ETH Bitcoin pourrait libérer les eaux

Ce vendredi 15 octobre, juste avant l’annonce de l’approbation, le cours de Bitcoin a franchi la barre des 61 000 dollars.

La SEC a toujours la possibilité de s’opposer au début de la négociation de l’ETF de ProShares. Pour l’heure, VanEck, Valkyrie Investments, WisdomTree, Skybridge, Fidelity, Kryptoin, Galaxy Digital, Ark Invest et New York Digital Investment Group figurent parmi les candidats les plus en vue pour un ETF Bitcoin et pourraient être cotés assez rapidement après l’admission de ProShares.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.

Sponsorisé
Share Article

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous

Gagnez jusqu’à 10 000 USD chaque semaine avec l’AMM + Arena de CoinFLEX !

Gagnez dès maintenant