Jack Dorsey s’emporte contre les capital-risqueurs et la centralisation du Web3

Partager l’article
EN BREF
  • S’exprimant au sujet du Web3, Dorsey a déclaré que le problème est "causé par les capital-risqueurs, et non par les gens".

  • Balaji Srinivasan et le partenaire de A16z, Chris Dixon, ont rejeté ces déclarations.

  • Après avoir quitté Twitter, Dorsey se concentre désormais sur la société de paiement Block.

  • promo

    TOUT NOUVEAU: Lancement de la version 3.0 du Canal Telegram Premium de BeInCrypto. 3x plus de traders, 3x plus d’analyses, 3x plus de valeur pour vous! S’abonner

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

L’ancien PDG de Twitter, Jack Dorsey, a déclaré sur sa plateforme que les capital-risqueurs bénéficient de tous les avantages du Web3 et qu’il s’agit d’une autre forme de centralisation. De nombreuses grandes personnalités du secteur ont riposté, rejetant les critiques.

L’ancien PDG et cofondateur de Twitter, Jack Dorsey, a posté le 21 décembre, une série de tweets contre les investisseurs en capital-risque et les entreprises. Pour rappel, Dorsey a démissionné de son poste de PDG de Twitter en début décembre 2021, une décision qui a suscité de nombreuses discussions.

Les tweets postés ces deux derniers jours par Dorsey soulignent que “le problème” provient des capital-risqueurs et non pas des utilisateurs finaux. Selon lui, les investisseurs particuliers et les utilisateurs ne détiennent pas le Web3, car ce sont les capital-risqueurs et leurs partenaires qui le possèdent. “En fin de compte, c’est une entité centralisée avec une étiquette différente”, a-t-il affirmé. En outre, il a précisé que les utilisateurs devraient “savoir dans quoi ils s’embarquent”.

Le message de fond des tweets était que tous les avantages du Web3 seraient destinés aux capital-risqueurs et non au public comme prévu initialement. Des investisseurs en capital risque comme Balaji Srinivasan et un partenaire général chez A16z ont riposté, exprimant leur désaccord avec le point de vue de M. Dorsey.

Balaji Srinivasan a dit que Twitter lui-même, est devenu esclave des récompenses des entreprises et des politiciens, ce qui a conduit à la suppression des plateformes et à la censure. Le partenaire de A16z, Chris Dixon, a également critiqué le tweet. De son côté, Jack Dorsey a répondu en qualifiant a16z de “fonds déterminé à être un empire médiatique qui ne peut être ignoré… et non pas Gandhi”.

Elon Musk se joint à la discussion

Même Elon Musk a rejoint la discussion, soulignant ironiquement qu’il “n’arrive pas à trouver” le Web3. Dorsey a répondu sous le ton de la plaisanterie en disant “c’est quelque part entre a et z”. Pour rappel, Musk a également critiqué le Web3 dans le passé.

Dorsey a également rejeté les affirmations de Srinivasan sur Twitter, soulignant que la plateforme avait commencé en tant que société. En outre, il a expliqué que le Web3 avait des incitations d’entreprise mais les cachait sous la décentralisation.

Alors que Dorsey est clairement opposé à la façon dont le Web3 est dominé par les capital-risqueurs, il est tout à fait pour la décentralisation. D’ailleurs, l’entrepreneur a manifesté à plusieurs reprises son soutien à Bitcoin et aux projets décentralisés.

Jack Dorsey : un fervent défenseur de la décentralisation

Le départ de Dorsey de Twitter a suscité des spéculations sur les raisons derrière sa décision. Certains pensent que cela a quelque chose à voir avec la censure de plus en plus stricte de Twitter. En effet, après le départ de Dorsey, Twitter a modifié sa politique de confidentialité et a commencé à imposer des restrictions.

C’est difficile de dire pourquoi Dorsey est parti, mais il est clair qu’il n’était pas satisfait de la façon dont les choses se déroulent dans l’espace technologique. La censure est devenue un sujet chaud en 2021 et constituera encore un sujet de discorde à l’avenir.

Dorsey dirige maintenant les projets de Block, anciennement connue sous le nom de Square. Depuis quelques années, l’entreprise a mené plusieurs initiatives dans l’espace des cryptomonnaies. En outre, Jack Dorsey a annoncé en novembre 2021 le lancement prochain d’un nouveau produit pour miner Bitcoin “à la maison”. Il a également appelé les entités et personnes intéressées à collaborer avec lui pour créer un exchange ouvert et décentralisé pour Bitcoin.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Rahul Nambiampurath is an India-based Digital Marketer who got attracted to Bitcoin and the blockchain in 2014. Ever since, he's been an active member of the community. He has a Masters degree in Finance. <a href="mailto:[email protected]">Email me!</a>

SUIVRE CET AUTEUR

La série de NFT populaire lance sa monnaie.

Tradez ApeCoin!

Gagnez jusqu’à 10 000 USD chaque semaine avec l’AMM + Arena de CoinFLEX !

Gagnez dès maintenant