La société PeckShield détecte 50 scams potentiels sur Binance Smart Chain

Partager l’article
EN BREF
  • Peckshield Inc a identifié plus de 50 tokens potentiellement frauduleux sur Binance Smart Chain.

  • La société a analysé des dizaines de contrats intelligents pour des projets en phase de démarrage et a trouvé des fonctions malveillantes permettant aux chefs d'équipe de placer des comptes sur liste noire et d'empêcher les utilisateurs de vendre leurs tokens.

  • Les scams de type "rugpull" sont devenus chose courante au sein de l'industrie crypto.

  • promo

    BeInCrypto France – Trading et actualités S’abonner

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

PeckShield Inc, une société de sécurité blockchain, a déclaré jeudi 13 janvier avoir identifié plus de 50 tokens potentiellement frauduleux sur Binance Smart Chain (BSC).

PeckShield a analysé des dizaines de contrats intelligents pour des projets en phase de démarrage sur Binance Smart Chain et a trouvé des fonctions malveillantes permettant aux chefs d’équipe de ces projets, lesquels opèrent incognito, de frapper un nombre illimité de tokens, de placer des comptes sur liste noire et d’empêcher les utilisateurs de vendre leurs actifs.

À ce titre, la société a mis en garde contre la menace de potentiels scams de type “rugpull” par les développeurs des projets, selon un tweet du 13 janvier. Un “rugpull” se produit lorsque les développeurs d’une cryptomonnaie s’enfuient avec les fonds des investisseurs, abandonnant le projet.

PeckShield a noté que les contrats intelligents pour les tokens en question ont été développés avec une intention malveillante évidente, permettant aux investisseurs d’acheter les tokens mais sans pouvoir les vendre, alors que le prix de l’actif s’apprécie en valeur.

Cette stratégie, souvent qualifiée de “pot de miel”, ou “honeypot” en anglais, est populaire auprès des cybercriminels, qui profitent de la FOMO (fear of missing out) des investisseurs particuliers. Lorsque le prix des tokens atteint un niveau jugé suffisant par les responsables du projet, ils se défont de l’escroquerie, laissant aux investisseurs des “sacs” de tokens sans valeur.

Un exemple classique de “honeypot” est le SQUID, un token créé d’après la célèbre émission Netflix du même nom, Squid Games. Le tokens s’est envolé de plus de 28 000 % en quelques jours avant de plonger à zéro après que les fondateurs du projet aient tiré le rideau et volé 12 millions de dollars.

PeckShield a ainsi repéré des tokens tels que BabySquid, bnbRocket, AstroCoin et d’autres. La plupart de ces tokens n’ont aucune valeur en raison de leur manque d’utilisateurs, mais un token particulier utilisant le symbole TRUMP se distingue du lot.

Le token TRUMP, dont l’offre totale est de 100 millions, a enregistré un volume d’échange d’environ 145 000 dollars au cours des sept derniers jours. Environ 271 investisseurs détiennent actuellement le token, qui a affiché une liquidité d’un peu moins de 30 000 dollars sur Pancakeswap.

Dans un autre tweet, PeckShield a averti les investisseurs de “rester à l’écart” du TRUMP, décrivant le token comme étant “à haut risque”. Binance Smart Chain a été le théâtre d’une vague de “rugpulls” au cours des derniers mois, le dernier en date concernant le vol de plus de 2,6 millions de dollars de cryptomonnaies provenant de plusieurs offres initiales de Dex (IDO), comme l’a signalé la société de sécurité Rugdoc le 12 janvier.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Jeffrey Gogo é um jornalista financeiro versátil baseado em Harare, Zimbábue. Por mais de 17 anos, ele escreveu extensivamente sobre os mercados financeiros locais e globais; notícias econômicas e da empresa. Entusiasta das mudanças climáticas, o trabalho de Gogo apareceu no maior diário do Zimbábue, The Herald, Thomson Reuters Foundation, Bitcoin.com e várias publicações online. A Gogo encontrou o bitcoin pela primeira vez em 2014 e começou a cobrir os mercados de criptomoedas em 2017.

SUIVRE CET AUTEUR

La série de NFT populaire lance sa monnaie.

Tradez ApeCoin!

Gagnez jusqu’à 10 000 USD chaque semaine avec l’AMM + Arena de CoinFLEX !

Gagnez dès maintenant