Grayscale achète plus de 4700 Bitcoins en 48 heures

Partager l’article
EN BREF
  • Grayscale Investments a ajouté 2 612 bitcoins à ses actifs sous gestion le 14 janvier.

  • L'achat représente 2,9 fois le BTC total extrait au cours d'une période moyenne de 24 heures.

  • Grayscale rapporte une demande institutionnelle croissante pour ses produits, en particulier le GBTC.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Grayscale Investments a ajouté 2612 BTC à ses actifs sous gestion le 14 janvier, faisant suite aux achats de 2172 bitcoins la veille.



Le fond d’investissement Grayscale a déclaré dans un nouveau rapport que l’essor de la demande de l’année passée provenait essentiellement d’investisseurs institutionnels.

Grayscale continue d’acheter plutôt que de miner du Bitcoin

Comme BeInCrypto l’avait précédemment rapporté, Grayscale Investments était l’un des plus gros acheteurs de cryptomonnaies en 2020. Les achats ont augmenté au quatrième trimestre, la société ajoutant plus de 3 milliards de dollars de devises numériques à ses actifs sous gestions en une seule semaine, et juste avant la fin d’année.



Grayscale contient maintenant plus de 25 milliards de dollars de cryptomonnaie. Le coût d’entrée plus élevé à la suite de la hausse des prix des deux derniers mois n’a cependant pas dissuadé le fond d’investissement.

Selon un compte Twitter suivant les achats de bitcoins de la société, il a ajouté plus de 4700 BTC entre le 13 et le 14 janvier.

Comme souligné ci-dessus, l’achat de 2612 BTC de jeudi représente près de trois fois le total de Bitcoin attribué aux mineurs au cours de la même période. En moyenne, les mineurs reçoivent une part d’environ 900 bitcoins par jour.

La demande croissante de bitcoin que Grayscale a signalée en 2020 n’a pas baissée au cours de la nouvelle année. Le rapport d’investissement dans les actifs numériques de la société pour le quatrième trimestre 2020 indiquait que les investisseurs avaient injecté environ 5,7 milliards de dollars dans les actifs Grayscale l’année dernière.

Avec une moyenne de 90 millions de dollars par semaine, le Grayscale Bitcoin Trust (GBTC) représente le produit Grayscale le plus populaire. Il représente la part du lion des 109,8 millions de dollars d’investissements hebdomadaires moyens dans tous les produits de l’entreprise.

Le rapport note également que les investissements ont augmenté vers la fin d’année. Le dernier trimestre a vu un total de 3,3 milliards de dollars investis dans la famille de produits Grayscale, avec une moyenne de 217,1 millions de dollars par semaine dans le GBTC.

Grayscale note que la plus grande partie de la demande provient d’investisseurs institutionnels. La société a indiqué que les institutions représentaient 93% des investissements réalisés au quatrième trimestre.

GBTC a reçu 87% des flux vers les produits Grayscale. Le rapport soutient donc l’idée que les institutions ont commencé à considérer la CTB (Curve Tor Bitcoin) comme un actif de réserve fiable.

Le fond d’investissement renonce à son fonds XRP Trust

Bien que la demande de bitcoins semble augmenter, la société a annoncé jeudi qu’elle dissolvait le fonds XRP Trust. La nouvelle fait suite à une poursuite de la SEC (Securities and Exchange Commission) contre Ripple Labs, affirmant que XRP représente un actif non enregistré.

Plusieurs platesformes d’échange ont annoncé le retrait complet de XRP. Pendant ce temps, d’autres ont temporairement suspendu le support du XRP jusqu’à une décision finale du tribunal.

En justifiant sa décision de supprimer le XRP Trust, Grayscale a estimé que la conversion du XRP en USD deviendrait probablement plus difficile avec des “off-ramps” limitées. Par la suite, la société dissoudra son offre et rendra les actifs vendus aux actionnaires.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

SUJETS LIÉS

A former professional gambler, Rick first found Bitcoin in 2013 whilst researching alternative payment methods to use at online casinos. Having concluded that the root of most of the world’s evils stem from a toxic financial system during his time reading International Politics at university, the disruptive potential of a decentralised, borderless asset was immediately clear. After transitioning to writing full-time in 2016, Rick was able to put his passion for Bitcoin to work for him professionally. He has since written for a number of digital asset publications in a variety of capacities.

SUIVRE CET AUTEUR