Plus de 140 milliards de dollars en Bitcoin sont perdus selon le British Council

Partager l’article
EN BREF
  • Chainalysis estime que jusqu'à 20% de tous les BTC existants sont perdus.

  • La perte de BTC pourrait affecter les prochaines pénuries de bitcoins.

  • Les services de stockages sont-ils la réponse à ce problème?

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Dans son rapport hebdomadaire sur les menaces actuelles, l’agence nationale de cybersécurité du Royaume-Uni affirme que plus de 140 milliards de dollars de Bitcoin sont «perdus ou inaccessibles».



British Council : Bitcoin perdu

L’agence nationale de cybersécurité du Royaume-Uni a abordé le sujet des bitcoins inaccessibles dans son rapport hebdomadaire sur les menaces actuelles. Le rapport attribue la perte de mot de passe ou de clé à la suppression du disque dur ou à un reformatage par erreur, affirme l’agence du British Council.

L’agence aborde ensuite l’histoire récente d’un développeur informatique basé aux États-Unis qui a perdu le mot de passe d’un disque dur contenant environ 200 millions de dollars en Bitcoin.



Le développeur informatique n’a donc maintenant plus que quelques tentatives pour deviner le mot de passe restant avant d’être définitivement bloqué.

Des histoires comme celle révélée par le British Council sont courantes au Royaume-Uni. L’ingénieur en informatique James Howells a récemment offert à son conseil local une part des bitcoins stockés sur un disque dur qu’il a jeté en échange de l’aider à fouiller une décharge.

Les bitcoins sur le disque dur valent plus de 312 millions de dollars, ce qui pourrait signifier que Newport Council devrait recevoir 78 millions de dollars.

Une crise de liquidité

Les utilisateurs ont perdu jusqu’à 20% de tous les bitcoins existants, selon un article de blog de la société Chainalysis, spécialisée en données de crypto-monnaie .

Le rapport indique que la majorité de ces pertes se produisent en raison de clés privées égarées ou de transactions erronées (transactions effectuées à la mauvaise adresse).

À la valeur actuelle de la crypto-monnaie la plus élevée, cela représente plus de 134 milliards de dollars en valeur irrécupérable.

Alors que le bitcoin en circulation approche 89% de son approvisionnement total, certains membres de la communauté des crypto-monnaies prévoient une crise de liquidité imminente. La demande de la meilleure crypto-monnaie, disent-ils, dépassera de loin son offre.

Les investissements récents de grandes institutions telles que Grayscale et MicroStrategy aggravent la situation. La société Grayscale a récemment révélé posseder un peu plus de 3% de tous les bitcoins existants.

Certains experts des crypto-monnaies nous mettent en garde contre l’effet de la décentralisation. D’autres soulignent qu’une telle crise ne fera que conduire Bitcoin à des sommets futurs. Malheureusement, pour ceux qui ont perdu des fortunes en BTC considérables, rien ne pourra les aider.

Cependant, il existe un nombre croissant de fournisseurs de services de stockage qui prétendent offrir un moyen aux propriétaires de crypto-monnaies de stocker leurs avoirs en toute tranquillité d’esprit.

Les services de stockages sont-ils la réponse à ce problème?

Peut-être. Des services de stockage comme celui proposé par Coinbase, confient la tâche de stockage et de sécurisation des crypto-monnaies à des professionnels.

Cela ressemble à l’approche traditionnelle du stockage de la valeur. Les individus font confiance aux institutions telles que les banques et les fonds pour utiliser leur expertise interne pour protéger leur épargne.

On pourrait affirmer que dans l’espace des crypto-monnaies, où les choses peuvent devenir assez techniques, il y a encore plus de besoins de gérer ses actifs par un professionnel, ce qui pourrait parfois être des grandes fortunes.

Cependant, cela contraste fortement avec la vision du créateur pseudonyme de Bitcoin, Satoshi Nakamoto. L’objectif principal du BTC étant d’éliminer le contrôle que ces institutions exercent sur les finances d’un individu.

Cela motive un dicton commun dans le monde des crypto-monnaies, qui met en garde les utilisateurs contre le recours à des échanges centralisés.

Néanmoins, 20% de l’offre des crypto-monnaies principale est perdue. Peut-être qu’une transition lente, tout en accordant une confiance à des tiers est nécessaire avant que les individus puissent vraiment avoir le contrôle de leurs actifs.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Emmanuel est entré dans l'espace de la cryptomonnaie en 2013 en tant que courtie. Crypto-enthousiaste, entrepreneur et investisseur, il a construit et dirigé plusieurs projets et communautés dans l'espace. Emmanuel s'intéresse notamment à la DeFI, aux CBDC et à l'investissement.

SUIVRE CET AUTEUR