L’Ukraine dépense 15M$ de ses dons en cryptomonnaies en matériel militaire

Partager l’article
EN BREF
  • Les dons en cryptomonnaies continuent d'affluer en Ukraine.

  • 15 millions de dollars des dons en cryptomonnaies ont été utilisés pour l’achat de matériel militaire.

  • Les escrocs profitent de cette situation pour dérober les fonds des donateurs.

  • promo

    Discutez des sujets les plus brûlants avec des traders et la communauté crypto sur Telegram S’abonner

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Alors que les dons en cryptomonnaies continuent d’affluer, le gouvernement ukrainien fait preuve de transparence sur la manière dont les fonds sont utilisés.

L’Ukraine a dépensé 15 millions de dollars des dons en cryptomonnaies dans des équipements militaires. Cela comprend notamment des gilets pare-balles qui ont été livrés vendredi 4 mars, a déclaré Alex Bornyakov, vice-ministre ukrainien de la transformation digitale.

Le ministère de la transformation digitale, créé il y a deux ans dans l’objectif de moderniser le secteur des technologies de l’information du pays et de fournir un accès Internet haut débit, a réussi à trouver des fournisseurs militaires en Europe et aux États-Unis pour des gilets pare-balles, de la nourriture, des pansements et des appareils de vision nocturne. Le tout en moins de deux jours après l’invasion russe de l’Ukraine. Alors que certains fournisseurs ont accepté les paiements crypto, d’autres ont préféré se faire payer en euro ou en dollar, ce qui a nécessité la conversion de certains actifs numétiques en monnaies fiat.

Lors d’une interview Zoom avec Bloomberg, M. Bornyakov a déclaré que dans les prochains jours, le gouvernement s’attend à ce que le montant des dons en cryptomonnaies reçus jusqu’à présent (56,8 millions) soit doublé. À titre d’information, la plupart des dons ont été effectués en Bitcoin et Ethereum. Ceci dit, certains ont préféré envoyer leurs dons en Tether, Polkadot (5,8 millions de dollars), ou encore Solana. D’autres ont préféré utiliser des NFT, notamment un CryptoPunk d’une valeur de plus de 200 000 $ et des NFT de Julian Assange créés par l’artiste multidisciplinaire Pak d’une valeur de 1,86 M $.

Le ministre a souligné que “la plupart des dons proviennent de personnes physiques”. Cela dit, plusieurs entreprises se sont mobilisées pour soutenir le pays. Parmi ces organismes, on peut citer “Aid for Ukraine”, un fonds qui permet de convertir la crypto en dollars américains, ce via l’exchange américain FTX. En effet, les cryptomonnaies du fonds seront converties en dollars afin d’être déposées à la banque centrale ukrainienne. Le fonds a été lancé par le cofondateur de Solana, Anatoly Yakovenko, et Sergey Vasylchuk, PDG de la société de staking crypto Everstake. Pour rappel, M. Vasylchuk a déjà collaboré avec le gouvernement ukrainien afin de développer une CBDC (monnaie numérique de banque centrale).

M. Bornyakov, le vice-ministre ukrainien de la transformation digitale, a étudié l’administration publique à l’Université de Columbia. Au cours de sa carrière, il a été à la tête d’une agence de technologie publicitaire, ainsi que d’autres startups. Son ministère souhaite renforcer l’infrastructure des technologies de l’information du pays, ce afin d’assurer la progression des projets gouvernementaux, même pendant cette crise. Il poursuit également son travail de collecte et de distribution des dons en cryptomonnaies.

Les NFT viennent à la rescousse de l’Ukraine

M. Bornyakov a également annoncé que son ministère avait engagé deux sociétés pour créer une collection NFT, qui devrait être disponible dans moins de deux semaines. L’objectif de cette collection est de lever des fonds pour financer la défense de l’Ukraine. Ceci dit, nous ne savons pas encore si ces NFT seront limités, ni à quoi ils ressembleront.

D’autre part, le ministère n’a pas l’intention de vendre le CryptoPunk # 5364, qui représente une image 8 bits d’un personnage portant un bandana bleu et fumant une cigarette, ni aucun des nombreux NFT qu’il a reçus sous forme de dons. “Nous allons utiliser les NFT un peu plus tard. Nous nous focaliserons sur les choses que nous pouvons gérer immédiatement. Nous n’avons pas le temps de comprendre comment les convertir [NFT].”

Les escrocs profitent de la situation

Plusieurs escrocs ont profité de cette situation pour cibler les personnes qui veulent aider l’Ukraine. Ces acteurs mal intentionnés ont diffusé de fausses adresses en demandant aux gens de leur envoyer des fonds. Le samedi 26 février 2022, le gouvernement ukrainien a appelé le public à envoyer des dons en cryptomonnaies. Il a également exhorté Vitalik Buterin, cofondateur d’Ethereum, à demander à ses abonnés de ne pas envoyer de fonds à des adresses sans s’assurer de leur légitimité. “Cet environnement d’information est très hostile, faites preuve d’une extrême vigilance”.

Cependant, les dons ont continué d’affluer, démontrant une fois de plus l’utilité de la crypto lorsque le système bancaire ne parvient pas à répondre aux besoins urgents. En effet, le temps nécessaire pour transférer des BTC ou des ETH est bien inférieur à celui de l’exécution des paiements traditionnels.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

David is an electronic engineer with nine years of experience. He joined BeInCrypto to combine his passion for writing and his interest in fast-moving industries, cultivated from his university days. He hopes to make crypto easy to understand.

SUIVRE CET AUTEUR