Voir plus

Russie et sanctions Internationales : La crypto n’est pas le meilleur outil pour y échapper

2 mins
Mis à jour par Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • La société d’analyse de données crypto Elliptic a réussi à filtrer des informations liées à un portefeuille crypto d’un oligarque russe.
  • Selon le cofondateur d'Elliptic, la crypto n’est pas la meilleure option pour fuir les sanctions, car toutes les transactions peuvent être retracées.
  • Chainalysis a dévoilé deux outils gratuits qui permettront aux utilisateurs d’éviter d’interagir avec une adresse crypto d’une personne sanctionnée.
  • promo

On devait s’y attendre : l’élite russes continue d’utiliser les cryptomonnaies pour contourner les sanctions occidentales, mais l’acte d’évasion ne paraît pas aussi simple.

Selon un article paru sur Bloomberg, la société d’analyse de données crypto Elliptic a réussi à filtrer des informations liées à un portefeuille crypto d’un oligarque russe. Sans prendre de temps, l’entreprise a soumis les informations aux autorités en vue d’empêcher ce dernier de contourner les sanctions. Le cofondateur d’Elliptic a rapporté que le portefeuille en question comptait des millions de dollars en cryptomonnaies.

Dans une de nos dernières publications, Be[In]Crypto a abordé le sujet de l’évasion via les cryptomonnaies. On a vu que la demande des services crypto des élites russes, surtout dans un pays pro-Bitcoin comme les Émirats Arabes Unis, explose au cours de ces derniers jours. Cette tendance est loin de s’arrêter si les tensions diplomatiques perdurent entre la Russie et le bloc occidental.

Un constat confirmé par le cofondateur d’Elliptic

Tom Robinson, cofondateur d’Elliptic, a révélé qu’il observe un intérêt grandissant des Russes pour la crypto au cours de ces derniers temps . Il a déclaré: “ La semaine dernière, l’activité  sur les exchanges ( se référant aux transactions des utilisateurs russes) a triplé par rapport à la semaine précédant le début de la guerre, fin février

Néanmoins, il a rappelé aux oligarques russes que la crypto n’est pas la meilleure option pour fuir les sanctions, car toutes les transactions peuvent être retracées. Il a expliqué :

“Les cryptomonnaies peuvent être utilisées pour échapper aux sanctions. La question est de savoir à quelle échelle. Il n’est pas réaliste de penser que les oligarques peuvent contourner complètement les sanctions en transférant toute leur richesse en cryptomonnaie. La crypto est hautement traçable. Elle peut être et sera utilisée pour échapper aux sanctions, mais ce n’est pas la solution miracle.”

Les solutions de Chainalysis pour éviter de faire affaire aux portefeuilles crypto sanctionnés

Chainalysis, la société de recherche et d’investigation de cryptomonnaies, a dévoilé deux outils gratuits qui permettront aux utilisateurs d’éviter d’interagir avec une adresse crypto d’une personne sanctionnée. Le premier outil est un contrat intelligent qui permet de détecter si le portefeuille d’un utilisateur est sous sanctions internationales. Nommé Chainalysis Oracle, tout le monde peut l’utiliser, peu importe si vous êtes client de la compagnie ou non.

Le deuxième outil développé par la société crypto est une solution API qui va dans le sens du premier; c’est-à-dire, identifier automatiquement les adresses sanctionnées. Ce qui semble intéressant avec cet outil, si l’on se réfère aux propos du cofondateur de Chainalysis, serait qu’à chaque fois qu’une personne va envoyer des cryptos à une adresse publique, si elle utilise l’outil, elle recevra une clé API qui lui dira si l’adresse en question ne provient ou non d’un portefeuille sanctionné. 

Michael Gronager, cofondateur et PDG de Chainalysis a déclaré:

“Le moment est venu pour le secteur de démontrer que la transparence inhérente aux blockchains fait des cryptomonnaies un puissant moyen de dissuasion contre l’évasion des sanctions.”

Il a par la suite ajouté:

“En prévision des sanctions en cours, nous avons donné la priorité au développement de ces outils afin que tous les participants au marché des cryptomonnaies disposent de ce dont ils ont besoin pour exploiter cette transparence et effectuer un contrôle de base des sanctions, sans frais pour eux.”

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

Samuel-Cange-2.jpg
Samuel Cange
Samuel Cange est un rédacteur crypto expérimenté, titulaire d'un master en économie de l'Université de Namur (Unamur). Ayant débuté sa carrière chez Cryptonaute en 2020, Samuel a développé une compréhension approfondie du marché des cryptomonnaies et de l'industrie de la blockchain. Il excelle dans les domaines de la Blockchain, de la Tokenisation, de la DeFi et du DePin, et est passionné par les marchés financiers et les technologies disruptives. Actuellement, Samuel apporte son...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé