Voir plus

Bitcoin Mining mis au banc des accusés: Jack Dorsey et Michael Saylor rétorquent

2 mins
Mis à jour par Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Ce lundi, Jack Dorsey, Tom Lee et Michael Saylor ont écrit une lettre à l'EPA pour réfuter les propos des démocrates de la Chambre concernant les impacts négatifs du minage de Bitcoin sur l’environnement.
  • Un rapport de Bitcoin Mining Council montre que la part des énergies renouvelables liées au minage a augmenté de 58% au cours du 4ème trimestre de 2021.
  • promo

Plusieurs personnalités dont Jack Dorsey, Michael Saylor et certains membres de Bitcoin Mining ont récemment adressé une lettre à l’Agence de Protection de l’Environnement. Le but est de faire opposition aux démocrates qui demandent à l’EPA de se pencher sur la pollution liée à l’exploitation minière du Bitcoin.

Défendre le Bitcoin mining

Ce lundi, Jack Dorsey, Tom Lee et Michael Saylor ont écrit une lettre à l’EPA pour réfuter les propos des démocrates de la Chambre concernant les impacts négatifs du Bitcoin mining sur l’environnement. Quelques jours plus tôt, ce sont les démocrates de la Chambre qui s’étaient tournés vers l’EPA.

Pas moins de 22 législateurs et le démocrate Jared Huffman se sont préoccupés du respect des normes du Clean Air Act et de la Clean Water Act par les sociétés minières. Des acteurs du secteur comme Benchmark Capital et Fidelity Investments se sont joints à Michael Saylor pour réfuter ces affirmations.

La lettre dément les accusations selon lesquelles les installations minières de Bitcoins contribuent aux émissions de gaz à effet de serre. 

“Les centres de données engagés dans le mining à l’échelle industrielle d’actifs numériques n’émettent pas de CO2 ou d’autres polluants, comme le font d’autres installations industrielles ; ce ne sont que des fermes de serveurs engagées dans le calcul”.

Elle fait aussi le point sur les installations de production d’électricité et les centres de données. Les défenseurs du Bitcoin soulignent que les centres de données avec des mineurs fonctionnent eux aussi de la même façon que ceux des GAFAM.

Pour les partisans du Bitcoin, les accusations du Congrès se basent sur des perceptions inexactes concernant l’exploitation minière.

“Il est clair que l’éducation est nécessaire pour s’assurer que les fonctionnaires comprennent que le secteur de le mining d’actifs numériques ne contribue pas aux questions environnementales soulevées dans la lettre”.

La lettre a aussi voulu rassurer sur les accusations se rapportant aux cendres de charbon à Greenbridge. Il s’agirait apparemment d’accusations mensongères, car il n’y a eu aucune utilisation de charbon dans ses opérations de minage à Greenbridge.

Vers un minage 100% renouvelable ?

Il ne fait aucun doute que la consommation énergétique du Bitcoin pose un problème environnemental quoique l’activité du minage commence à devenir beaucoup plus responsable. Un rapport du Bitcoin Mining Council, publié au début de l’année 2022, a montré que la part des énergies renouvelables impliquée dans le minage crypto, a augmenté considérablement au 4ème trimestre 2022. Elle a en effet grimpé de près de 58% au cours de la période.

Une statistique qui devrait s’améliorer au fil des années, car les initiatives visant à rendre le mécanisme de consensus du Bitcoin plus écologique se multiplient un peu partout dans le monde. CNBC a révélé au mois d’Avril que Tesla, Block et Blockstream travaillent pour créer des centres miniers avec des énergies renouvelables. Une initiative qui veut fournir un cadre de minage crypto 100% renouvelable.

Le responsable ESG chez Block, s’est exprimé sur la collaboration:

“En collaborant avec Blockstream sur ce projet de Bitcoins mining entièrement solaire, qui utilise la technologie solaire et de stockage de Tesla, nous voulons accélérer la synergie entre le Bitcoin et les énergies renouvelables”.

A-t-il déclaré
Les meilleures plateformes de cryptos | Juin 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

TCPMHRYSU-U0351LGCF52-10a4046cf375-512.png
Samuel Cange
Samuel Cange est un rédacteur crypto expérimenté avec un master en économie de l'Université de Namur (Unamur). Il a commencé à travailler en tant que rédacteur crypto en 2020, ce qui lui a permis d'acquérir une connaissance approfondie du marché des cryptomonnaies ainsi que de l'industrie de la blockchain en général. En dehors de son travail en tant que rédacteur, Samuel participe activement à la vulgarisation des cryptomonnaies sur les réseaux sociaux. Il possède un compte Facebook privé...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé