Voici comment les créateurs de contenu qui n’ont pas réussi avec le Web2 peuvent trouver leur compte avec le Web3

Partager l’article
EN BREF
  • Les musiciens, les célébrités, les blogueurs et les youtubers ont commencé à capitaliser sur leurs communautés émergentes en leur donnant un accès exclusif au contenu et une connexion directe avec ses créateurs.

  • promo

    TOUT NOUVEAU: Lancement de la version 3.0 du Canal Telegram Premium de BeInCrypto. 3x plus de traders, 3x plus d’analyses, 3x plus de valeur pour vous! S’abonner

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Selon Alexey Kulik, cofondateur de DEIP, les créateurs qui n’ont pas réussi avec le Web2 peuvent parvenir à leurs fins avec le Web3 et ses nouveaux outils.

La situation précaire des créateurs de contenu

Sur les 4,2 milliards d’utilisateurs de réseaux sociaux dans le monde, 200 millions se considèrent comme des créateurs. Cependant, l’écrasante majorité (139 millions) compte moins de 10 000 abonnés. 75% d’entre eux gagnent moins de 1 000 $ de leur travail de création de contenu.

Le Web3 peut changer la donne. Ce, en permettant aux créateurs de recevoir directement les bénéfices de leur travail, plutôt que de passer par les Big Tech. Le Web3 est également susceptible d’enrichir les communautés et de renforcer les liens, en récompensant à la fois les collaborateurs et les abonnés.

En effet, le Web3 offre un potentiel inégalable de propriété et de contrôle.

Les social tokens

Prenez, par exemple, les tokens ou jetons sociaux. Ceux-ci peuvent être achetés, vendus ou même offerts. De plus, ils créent une représentation concrète de votre notoriété et de votre valeur.

Cette idée remonte à l’ère du Web1, lorsque David Bowie a lancé ses Bowie Bonds, des titres adossés à ses actifs (albums) qui ont rapporté 7,9% d’intérêts jusqu’en 2007.

Récemment, le groupe de rock Portugal. The Man a sorti PTM, un jeton qui donne à ses fans un accès exclusif à ses billets de concert et à ses archives.

Dans le même ordre d’idées, les acheteurs des tokens du rappeur Lil Yachty reçoivent des coffrets cadeaux spéciaux créés par sa mère !

Aujourd’hui, les musiciens, les célébrités, les blogueurs et les youtubers ont commencé à capitaliser sur leurs communautés émergentes. Ce, en leur donnant un accès exclusif au contenu qu’ils recherchent et une connexion directe avec ses créateurs.

Comment créer un social token ?

  • Analysez votre communauté de followers. Si vous êtes déjà proche d’eux et qu’ils investissent financièrement dans votre contenu, commencez à évaluer leur intérêt pour savoir s’ils seraient intéressés par votre token.
  • Créez un profil sur un site de tokens sociaux, comme Roll ou Rally.io, puis envoyez votre demande de création de social token.
  • Trouvez un nom pour votre token social. Prenez le temps de bien y réfléchir, car il ce nom sera le symbole de votre jeton.
  • Créez un plan de lancement. Pensez aux messages que vous et vos collègues pourriez publier pour susciter l’intérêt.
  • Lancez votre social token – et n’arrêtez surtout pas de le promouvoir ! Continuez à en parler et pensez même à le répertorier sur d’autres exchanges.

Les tokens utilitaires et les produits multiplateformes

Les NFT sont bien plus que de simples fichiers représentant des œuvres d’art numérique. En effet, les jetons non fongibles sont uniques et ne peuvent pas être échangés contre des jetons équivalents. Ainsi, leur nature les rend particulièrement adaptés à l’usage quotidien.

Prenons l’exemple des jetons utilitaires, qui offrent une alternative décentralisée aux services centralisés traditionnels de billetterie événementielle et d’adhésion aux organisations. Ceux-ci peuvent remplacer des objets physiques par des objets virtuels, tandis que la blockchain s’occupe de la sécurité.

Les jetons non fongibles peuvent également être utilisés pour promouvoir des produits sur plusieurs plateformes. Prenons, par exemple, le concept de la mode digitale. Les designers peuvent créer des vêtements physiques dans le “monde réel” avec des versions numériques. Il peut s’agir d’un vêtement virtuel pouvant être porté par un avatar du metaverse ou même d’un certificat d’authenticité NFT.

Sachez également que le fait d’attacher une propriété intellectuelle, des illustrations ou des conceptions aux NFT est très simple.

1- Premièrement, assurez-vous d’avoir un portefeuille crypto contenant suffisamment de fonds (comme NEAR ou Ethereum) pour payer les frais de minting (création) et de transaction.

2- Ensuite, téléchargez la propriété intellectuelle (illustrations, conceptions ou tout autre élément) sur une plateforme NFT, comme Mintbase ou OpenSea.

3- La plateforme créera alors une signature numérique de la propriété intellectuelle, appelée hash, un fichier de métadonnées qui contient ce hash et un lien vers le NFT.

4- Ensuite, la plateforme va “frapper” le NFT, ce qui signifie qu’elle va écrire l’adresse de ce fichier de métadonnées sur la blockchain.

5- Enfin, vous pouvez répertorier votre NFT sur une marketplace, ou même créer votre propre boutique sur une plateforme plus flexible (en utilisant des outils comme Mintbase) afin d’avoir le contrôle total de vos créations.

Social tokens

La transition des créateurs de contenu vers le Web3

Pour accélérer ces progrès, DEIP a lancé son programme mondial d’ambassadeurs. Il s’agit d’un système conçu pour encourager les créateurs de contenu à réintégrer leurs communautés et à promouvoir les outils Web3 disponibles. Le programme recrute des créateurs et des influenceurs qui sont déjà connectés à leurs secteurs d’origine, car ces derniers ont une compréhension claire des défis et du potentiel qui les attendent. De plus, un réseau de génies partageant ces mêmes idées travaillent à leurs côtés.

Nous avons lancé plusieurs outils qui facilitent la transition des créateurs vers le Web3 – social tokens, NFT, contrats intelligents. Tout cela offre aux créateurs des droits d’auteur et confirme le caractère unique de leur travail, tout en leur permettant de le monétiser.

Le Web3 représente une évolution vers un avenir plus brillant, plus autonome et moins restrictif pour les personnes qui créent de la valeur dans ce monde.

Il est temps de s’éloigner des “monolithes” du Web2, car désormais, tous les membres et bénéficiaires de l’économie des créateurs ont les outils et les protocoles nécessaires pour y arriver.

À propos de l’auteur

Alexey Kulik est l’architecte en chef et le cofondateur de DEIP. Diplômé en informatique, il a conçu des systèmes distribués en médecine, logistique, finance et gestion de la propriété intellectuelle pendant plus de 10 ans. Alexey est également orateur et conférencier à l’Université technique nationale biélorusse et à la Web3 Academy.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

La série de NFT populaire lance sa monnaie.

Tradez ApeCoin!

Gagnez jusqu’à 10 000 USD chaque semaine avec l’AMM + Arena de CoinFLEX !

Gagnez dès maintenant